Accueil >  Gamme  >  Gamme Renault 2024  > 

Mitsubishi Colt 2023: la Clio nippone débute sa production

Mitsubishi revient sur le segment des citadines, en proposant dès le mois prochain sa Colt, un modèle qui avait pourtant été abandonné pendant quelques années, mais qui revient cette année grâce à Renault.
Mitsubishi Colt 2023: la Clio nippone débute sa production
Par le 19/09/2023

A ne pas louper

Mitsubishi a bien failli disparaître du marché français. La marque qui a pourtant eu ses heures de gloire avec des modèles tels que la Lancer ou encore le Pajero a eu une véritable traversée du désert depuis son rachat par Nissan, sous l’ère Ghosn.

En France, la marque n’a cessé de reculer, au point qu’elle a bien failli disparaître du marché français, faute de ventes suffisantes. C’est d’ailleurs ce qu’elle avait initialement annoncée avant de changer d’avis. Sa survie, elle la doit en grande partie à Renault, qui grâce à l’Alliance, lui apporte sur un plateau de nouveaux modèles.

Ainsi, aux côtés de la seule vraie Mitsubishi, le SUV Eclipse que nous avions essayé il y a 2 ans, la gamme se renouvelle. Ainsi, après l’ASX, un Renault Captur à peine masqué, la marque relance un nom connu, puisque les 6 générations précédentes se sont vendues  à plus de 400 000 unités sur notre continent: la Colt.

Une Clio à peine personnalisée

Pour ce faire, Mitsubishi a repris la recette de l’ASX. Cette 7ème génération de Colt, officiellement dévoilée le 8 juin dernier, n’est rien d’autre qu’une Renault Clio, même si elle a bénéficié d’un traitement un poil plus important que l’ASX afin de mieux la différencier de sa cousine française. Pour autant, pas besoin d’un oeil averti pour voir qu’il s’agit bien de la même voiture. Elle sera d’ailleurs produite aux côtés de la Clio, dans l’usine Renault de Bursa en Turquie.

A l’avant, elle reprend les grandes lignes de la Clio, avec notamment ces nouveaux phares identiques à la Clio et les feux de jour en forme de demi-losange qui viennent se loger de part et d’autre du bouclier. Mitsubishi a malgré tout adapté la calandre pour venir y loger un artifice stylistique, plutôt réussi d’ailleurs pour lui donner un air de famille commun avec l’ASX ainsi que l’Eclipse.

Nouvelle Mitsubishi Colt

A l’arrière, là encore, difficile de ne pas voir la filiation avec la Clio, car même le traitement des feux a été repris. Seule la marque Mitsubishi présente sur le hayon à la place du monogramme Clio et surtout un bouclier héritant de deux prises d’air, permettent de ne pas se tromper de modèle.

Un intérieur identique à part le logo au centre du volant

Dans l’habitacle, sans surprise, là aussi, les différences se comptent sur les doigts d’une main. Car hormis le logo au centre du volant et des selleries ou traitements de la planche de bord spécifiques, on ne relève aucune différence notable.

Tout est à la même place, du bouton “EV” sur les versions hybrides au système de navigation Easylink avec son écran de 7 ou 9,3 pouces et son instrumentation numérique de 10 pouces. Bref, rien de surprenant.

Intérieur Mitsubishi Colt

Deux moteurs essence, un hybride et  4 finitions

Sous le capot contrairement à la Clio, Mitsubishi a décidé assez logiquement de se passer de Diesel. Mais la marque propose tout de même 3 blocs essence, avec en entrée de gamme le 3 cylindres 1 litres de 65ch. (appelé 1.0 MPI vs SCe 65 chez Renault) associé à une boite manuelle de 5 rapports ainsi que le 3 cylindres 1.0 MPI-T (TCe 90) équipé quant à lui d'un turbo et associé à une boite manuelle à 6 rapports.

Mais surtout, le constructeur nippon propose également le bloc hybride 1.6 HEV (E-TECH 145) équipé de sa boîte automatique à crabot, de ses deux moteurs électriques, et de sa batterie Lithium-ion de 1,2 kWh permettant de profiter d’une conduite totalement électrique en ville pendant 80% du temps selon le constructeur. Avec des rejets de 93 à 101 g de CO2 par km, il s'avère particulièrement économique et écologique à l'usage.

A noter que la gamme s'organise autour de 4 finitions: Inform, Invite, Intense et Instyle

Alors Renault Clio ou Mitsubishi Colt ?

Quel avantage pour le Client de se tourner vers cette Mitsubishi plutôt que vers la Clio ? La garantie déjà, puisque le constructeur nippon offre sur toute sa gamme une garantie de 5 ans ou 100 000 km, au lieu de seulement le minimum vital chez Renault: 2 ans. Un argument commercial intéressant, mais qui a aussi une contrepartie: l’obligation de faire réaliser l’entretien par un professionnel, sans quoi cette garantie peut être amenée à être annulée.

Nouvelle Mitsubishi Colt 2023

Autre avantage, et même si les tarifs ne sont pas encore officiels, la Colt sera obligatoirement moins chère que la référence du segment, notoriété oblige. Ou tout au moins, elle disposera d’un équipement plus riche. Enfin, elle devrait être plus sujette à des remises que la Clio.

La Clio se rattrape avec une gamme plus large, notamment du côté des moteurs avec une offre Diesel et une offre GPL.

MAJ: Les prix de la Colt sont désormais connus

En savoir plus sur Clio 5 restylée

Actu, fiches techniques, tarifs, moteurs, caractéristiques.
Clio 5 restylée

Venez également en parler sur notre Forum Clio 5 restylée


En direct du forum...

[Clio II] Problème accélération clio 2
[Clio IV] Aide pour analyse code défaut
[Clio IV] [Topic Unique] 1,5 dCi 90 - Mise à jour du calculateur
[CLIO V] Bruit claquement freinage
[Clio IV] Ralenti instable
[Clio II] problème d'accélération et témoin orange allumé
[CLIO V] Pb surchauffe boite de vitesse clio V
[CLIO V] Démarrage à froid - pas de puissance

Version Desktop - 1-7-11642-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-182505956