Accueil >  Gamme  >  ShowCars  > 

Pangéa (97)

Dévoilé en 1997, le concept-car Pangea est plus qu'un utilitaire qui annonce le projet X76, car il est équipé d'une motorisation hybride électrique-hydrogène lui permettant d'aller étudier le milieu naturel sans aucun rejet de CO2.
Pangéa (97)
Par le 01/01/2007
Dernière mise à jour le 15/01/2022

Avec le Pangéa, l'aventure se vit au bout du monde. Ce concept serait né de la volonté de Renault de construire un véhicule destiné à l'investigation des différents phénomènes planétaires, d'où son nom d'ailleurs.

Le nom "Pangée", qui signifie "toutes les terres, puise ses racines dans le grec ancien "tout" et "terre", qui devient en latin pangaea. Il s'agit du continent qu'aurait formé l'ensemble de toutes les terres de la planète, avant que ne commence la dérive des continents après que les terres émergées se soient fracturées, une découverte réalisée au début du 19ème siècle.

C'est ainsi que fidèle à son esprit baroudeur ce véhicule et sa remorque adossée prennent cette appellation.

Renault Pangea Concept 1997

Dévoilé à l'occasion du Salon de Genève en mars, le Pangea adopte un style tout en rondeur en vogue à cette époque. Les galbes généreux renforcent son esprit de baroudeur, tout comme ses énormes roues ou encore le treuil présent au niveau du bouclier avant comme tout bon 4x4.

Un véritable laboratoire

A l'intérieur, le Pangea est équipé d'appareils d'observation ultra sophistiqués et d'une technologie de pointe, avec de nombreux capteurs. Il dispose d'une station de travail multimédia qui permet la diffusion d'image en direct de n'importe quel point de la planète. Pour cela, le siège passager coulisse pour venir se placer devant les écrans et sous un dôme de verre pour observer le ciel étoilé. L'équipement comporte également une tablette graphique signée Philips et diverses autres innovations permettant de réaliser à distance des visioconférences à l'aide d'internet, ou la possibilité de piloter à la voix certaines commandes, sans oublier les fonctions GPS ou la télévision.

Pour faciliter l'accès, le Pangea dispose de ses deux portes arrières battantes, mais aussi et surtout, d'une porte latérale coulissante qui sera l'un des points forts du futur utilitaire Kangoo.

Concept Car Renault Pangea 1997

Un moteur hybride

Le Pangéa est, de plus, doté d'une remorque intégrale qui assure la motorisation hybride (électrique et GPL) pour respecter scrupuleusement le milieu ambiant et renforce son esprit baroudeur.

Ce n'est pas la première fois que Renault propose une motorisation hybride. Il l'avait notamment déjà fait en 1995 avec sa Next, mais cette fois, il associe la traction électrique avec un prolongateur d'autonomie dans sa remorque. Cette dernière renferme en fait une turbine et un réservoir GPL qui lui assurent 500 km d'autonomie.

Cela n'empêche pas ce Pangea de disposer d'un moteur électrique de 28 ch. seulement sous le capot, alimenté par une batterie située dans le plancher.

Renault Pangea (1997)

Dévoilé en 1997, ce concept-car préfigure le futur utilitaire Kangoo qui remplacera l'Express dans les années 2000 et qui donnera probablement des idées au moment de proposer le Kangoo RX4 équipé d'une transmission intégrale, ou encore le Kangoo Pampa, une simple version plus baroudeuse.


En direct du forum...

[Kangoo II] Clim qui se bouche
[Kangoo I] Direction assistée (kangoo 1 phase 2 privilège avec clim) [Réglé]
[Kangoo II] Kangoo 2 mise à jour constructeur calculateur d'injection.

Version Desktop - 1-1615-220-planeterenault-amp0-device-1282177786