Accueil >  Gamme  >  Futures Renault  > 

Le nouveau SUV Symbioz 2024 nous en dit plus

Renault a dévoilé ce matin une première image de Symbioz, celui que l’on a longtemps appelé le « Grand Captur » et qui sera présenté au printemps 2024 pour une commercialisation entre l’été et l’automne.
Le nouveau SUV Symbioz 2024 nous en dit plus
Par le 08/02/2024

Avec ce nouveau SUV qui porte en interne le nom de code DJB, Renault renforce encore son offre en matière de SUV. Plus grand qu’un Captur qui mesure 4,23 m mais plus petit qu’un Austral (4,51 mètres), le Symbioz avec ses 4,41 mètres viendra se positionner sur le segment C qui comptera donc désormais l’Austral, l’Arkana et le petit nouveau Symbioz.

Alors que le Captur était plus court que ses principaux concurrents ce qui pouvait être un frein pour certains clients, l’arrivée de ce nouveau SUV va permettre à Renault de proposer un vaste choix aux clients :

  • Renault Captur (4,23 mètres)

  • Renault Symbioz (4,41 mètres)

  • Renault Austral (4,51 mètres)

  • Renault Arkana (4,56 mètres

  • Renault Scénic 100 % électrique (4,47 mètres)

Pour le choisir son nom, Renault n’est pas allé chercher bien loin puisqu’il s’agit du nom du concept-car dévoilé en 2017. Il présente l’avantage d’être très européen et assez similaire dans de nombreuses langues. Pour autant, ce nouveau venu sera très éloigné du concept-car dont il reprend le nom puisque ce dernier appartenait plutôt au segment D, et surtout, était totalement autonome, sans poste de pilotage.

Le toit vitré Solarbay du nouveau Renault Symbioz

Le Symbioz adopte le nouveau design de la marque, similaire à celui du nouveau Scénic. Il disposera également de quelques équipements que l’on a vu apparaître chez Renault comme le toit vitré opacifiant Solarbay qui fait appel à la technologie PDLC de Saint-Gobain.

« Pour ce nouveau véhicule compact et familial, nous voulions vraiment mettre au cœur du nom l’humain et la relation intime qui unit la famille avec son véhicule. Le nom Symbioz illustre parfaitement la vie avec notre véhicule, où les passagers ne font plus qu’un avec leur véhicule et avec l’environnement. » Sylvia Dos Santos, responsable de la stratégie des appellations à la Direction Marketing Renault

Un moteur 1,6 hybride, un bloc micro-hybride et du GPL à venir

Nouveau Renault Symbioz

Techniquement, le Symbioz sera donc très proche du Captur. Il en reprendra sa plate-forme CMF-B, mais aussi son moteur hybride 1,6 E-TECH de 145 ch. Un moteur qui a débuté sous le capot des Clio, Captur et Mégane en 2020 et qui sera remplacé dans deux ans par un nouveau bloc hybride un peu plus gros et plus puissant de 1,8 l.

Même si Renault ne l’a pas annoncé, l’offre devrait être complété par au moins un bloc essence doté d’une micro hybridation. On pense bien sur au 1,2 HR12 de 130 ch. déjà présent sous le capot de l’Austral. Par contre la version full hybride de ce bloc qui développe 200 ch. ne serait pas prévue.

Enfin, selon nos informations, comme sur le Captur actuel, une motorisation GPL serait également de la partie, mais elle semblerait arriver plus tard.

A l’intérieur, on peut parier que l’habitacle sera très proche de celui de l’Austral avec ce tableau de bord en forme de L doté de deux écrans, l’un pour l’instrumentation, et le second tactile qui hébergera le système Google pour la partie info-divertissement.

Enfin niveau prix, le nouveau venu se positionnera entre le Captur et l'Austral donc entre 25 800 € et  35 500 €.


Version Desktop - 1-8-11922-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-1392166324