Accueil >  Gamme  >  Moteurs  > 

R9N (1.7 Blue dCi)

Après le 1.3 TCe qui a commencé sa carrière sous le capot du Scénic, et le 1.8 TCe sur la Mégane RS et l’Alpine A110, un nouveau moteur a intégré la gamme Renault depuis septembre 2018, un nouveau Diesel de 1.7 de cylindrée.
R9N (1.7 Blue dCi)
Par le 26/02/2018 Dernière mise à jour le 05/12/2018

Ce nouveau bloc est en réalité assez proche du 1.6 dCi (R9M) qu’il va remplacer très rapidement. Il s’agit plutôt d’une évolution de ce dernier. Sur le papier, c’est surtout sa cylindrée qui évolue et qui passe à 1 747 cm3 en jouant sur la course et sur l'alésage qui passent respectivement à 87 et 80mm contre 79,5 et 80mm sur le R9M .

Après des années de downsizing des moteurs -plus ou moins efficace dans la réalité- Renault, comme ses principaux concurrents d'ailleurs, prend le chemin inverse puisque le nouveau venu sera légèrement plus "gros" que celui qu'il remplace.

Le nouveau moteur Renault 1.7 dCi reprend en grande partie la base du 1.6 dCi

A l'instar du moteur Diesel 1.6 dCi, ce nouveau bloc va reprendre les concepts du bloc R comme sa forme dite "carrée", la circulation de l’eau de refroidissement, les pistons avec les segments en forme de U, la pompe à huile à débit variable, la chaîne de distribution,…

Rapidement, le nouveau venu prend la place du 1.6 qui oscille actuellement entre 120 à 160ch (selon les modèles), les puissances supérieures étant laissées au 2.0 dCi M9R, qui après des années de disparition de la gamme est dernièrement réapparu sous le capot du Koleos notamment puis sur le reste de la gamme, dans une version dite Blue dCi et plus puissante d'où sa nouvelle appelation Blue dCi 200.

Quant au 1.5 dCi K9K, commercialisé en 2001 avec le restyling de la Clio 2,  il a encore de beaux jours devant lui, puisqu'il a lui aussi déjà évolué pour adopter le dispositif SCR à base d'urée pour réduire les rejets de NOx. Au passage, Renault n'a également renommé Blue dCi.

Le Scénic et le Kadjar l'adoptent, les autres vont suivre

Depuis septembre 2018, le Scénic est proposé avec ce nouveau bloc, sur deux niveaux de puissances: 120 et 150 ch. Le Kadjar profite également de son restyling pour l'adopter en version 150ch (disponibles dès 3 500 tr/min) pour un couple de 340 Nm (à 1 750 tr/min).

Le reste de la gamme va également suivre, notamment les restylings programmés des gammes Mégane et Talisman. Chez les utilitaires, le Trafic qui est actuellement équipé du 1.6 dCi va bien l'abandonner mais... au profit du 2.0 Blue dCi (M9R). Sa consommation serait en baisse, jusqu'à -0.6 l / 100 km selon Renault.

En moyenne, la consommation officielle avec les nouvelles normes WLTP sont de l'ordre de 4,5 à 5 l/100 km selon les modèles, soit des rejets de CO2 de l'ordre de 120 à 130 gr /km.

3 moteurs Diesels chez Renault

L'arrivée des nouvelles normes a donc forcé Renault à repenser sa gamme de moteurs Diesel. Celle-ci est désormais composée de 3 moteurs. En entrée de gamme, le 1.5 dCi (toujours dôté d'une distribution à courroie) est réservé aux basses puissances (inférieures à 115 ch.), le 1.7 dCi prend la gamme intermédiaire (120 à 150ch.) tandis que le 2.0 dCi culmine à 200ch.

Il manque encore cependant un moteur plus puissant, qui serait certes réservé à une très faible clientèle, mais qui serait surtout une image pour son haut de gamme.

 


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Cache non actif