Accueil >  Gamme  >  Moteurs  > 

Renault Captur : un nouveau bloc hybride intégré

Afin de garder son élan dans la transition écologique, Renault continue d’intégrer des moteurs hybrides ou électriques à ses modèles. Les moteurs essence les plus puissants du Captur sont désormais remplacés par une motorisation micro-hybride.
 Renault Captur : un nouveau bloc hybride intégré
Par le 22/12/2020

Déja proposé en version hybride rechargeable, le Nouveau Renault Captur se voit intégrer une nouvelle motorisation hybride, qui viendra remplacer les motorisations essence les plus puissantes afin de continuer sa transition vers une neutralité carbone d’ici quelques années.

En attendant de recevoir une hybridation dite « simple » comme sur la Clio V, le Renault Captur va se convertir à la micro-hybridation. Avec l’arrivée de ces nouvelles motorisations, qui s’ajoutent à la version GPL, le Captur devient le véhicule offrant le plus large choix de motorisations alternatives. De quoi toucher une plus grande clientèle et augmenter encore les ventes du crossover.

L’hybride à la place de l’essence

Renault Captur II

Ceux qui vont faire les frais de cette nouvelle venue seront donc les moteurs essence 1.3 TCe de 130 chevaux et 1.3 TCe de 155 chevaux. Ces deux motorisations seront remplacées par un moteur hybride de 140 ch. Au niveau performance, il viendra s’intercaler entre le moteur de 130 ch et celui de 155 chevaux.

En terme de puissance, ce nouveau bloc unique micro-hybride offrira 10 chevaux de plus que le modèle essence 130 chevaux et également 20 Nm de couple supplémentaire. De quoi faire oublier la disparition du moteur essence de 155 chevaux.

Grâce à cette hybridation et sa batterie lithium-ion de 12V, la consommation du Captur va nettement diminuer et les rejets de CO2 avec. Déjà très peu, voire pas du tout malussé, le crossover se veut propre. Pour rappel, le Renault Captur se classe deuxième des ventes de SUV en France avec un peu moins de 50 000 immatriculations (janvier à fin novembre), juste derrière le Peugeot 2008.

Pas de grosse différence de prix

les moteurs essence de 130 et 155ch seront remplacés

Légèrement plus puissant et plus avantageux que la version 1.3 TCe de 130 chevaux, ce Nouveau Captur, à la motorisation micro-hybride, n’est que 450 euros plus cher que la version essence. En version Zen, le Renault Captur 1.3 TCe micro-hybride débute à 23 250 euros. Carte mains-libres, air conditionné, écran tactile 7’ avec Android Auto et Apple CarPlay font partie intégrante de cette version. La boite à double embrayage EDC 7 rapports est en option pour 1 800 euros. Avec la finition Intens, le Captur atteindra 25 750 euros, et donc 27 550 euros avec la boite EDC.

On retrouve également la plus haute finition de la gamme, à savoir la version Initiale Paris, disponible uniquement avec la boite de vitesse EDC, à un tarif de 31 050 euros. Avec ce niveau de finition, vous pourrez bénéficier des sièges en cuir noir chauffants ou encre du chargeur à induction pour smartphone et enceinte Bose.

À titre de comparaison, le Peugeot 2008, en tête des ventes de SUV en France, débute à un tarif de 23 900 euros avec 10 chevaux de moins et surtout en 100% thermique que le Renault Captur. Face à la concurrence, Renault vient de marquer des points grâce notamment au prix de départ de son Captur, inférieure au Peugeot 2008.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Version Desktop - 1-45-10505-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-11891252