Accueil >  Groupe  >  Résultats commerciaux  > 

Résultats commerciaux France septembre 2020

Le mois dernier, les immatriculations de voitures neuves en France ont continué leur chute avec une baisse de 3% sur le marché VP, compensé cependant par une forte hausse des immatriculations de véhicules utilitaires (+16,8%).
Résultats commerciaux France septembre 2020
Par le 01/10/2020

Une baisse du marché qui perdure

En comptant le jour ouvré en plus cette année par rapport à 2019, la baisse du marché VP s’établit même à -7,4% (168 291 unités), prolongeant la tendance baissière des ventes de voitures du mois d'août qui avait subit le contrecoup d’un excellent mois de juillet dopé par les primes à la conversion.

Avec un total de 42 998 unités, le groupe Renault voit ses immatriculations reculer de 5,8%, dont -16% pour la marque Renault tandis que Dacia affiche une hausse de 34,9% (pour 12 320 unités) comparé à septembre 2019.

PSA de son côté limite la baisse à - 4,3% grâce à la hausse des immatriculations de Peugeot (+6,7% avec 32 308 unités) malgré les -10,3% de Citroën, les -25,4% de DS et les -31,7% d’Opel.  

La part de marché du groupe Renault est de 25,5% (dont 18,2% pour Renault et 7,3% pour Dacia). PSA fait mieux avec 32,8% portant la part de marché des constructeurs français sur leur propre marché à 58,3%.

Renault en légère hausse entre janvier et septembre 2020

Au cumul depuis le début de l’année, le groupe Renault affiche une baisse de 26,9% sur un marché lui même en baisse de 28,9%, tandis que PSA est quant à lui en baisse de 29,9%. Depuis janvier la part de marché cumulée du groupe Renault est de 25,4% contre 32,4% pour PSA.

  • Peugeot 208 (63 737 unités)
  • Renault Clio (58 985 unités)
  • Peugeot 2008 (46 876 unités)
  • Citroën C3 (41 131 unités)
  • Dacia Sandero (40 976 unités)
  • Renault Captur (38 729 unités)
  • Peugeot 3008 (31 701 unités)
  • Renault Twingo (31 089 unités)
  • Renault ZOE (25 980 unités)
  • Peugeot 308 (25 254 unités)

En 9 mois, la nouvelle 208 qui inclut les ventes de la version électrique, est en tête du classement devant la nouvelle Clio. Sur la troisième marche du podium, le 2008 avec 46 846 unités fait mieux que le Captur et ses 38 729 unités. Comme toujours, la Sandero se maintient très bien malgré l’arrivée prochaine de sa remplaçante.

Le 3008 avec 31 701 unités occupe une part de marché de 2,7%, loin devant le Kadjar (14 108 et 1,2% de PDM). La Twingo III (31 089) qui aura bientôt droit à sa version électrique se maintient dans le top 10. Sur le segment des compactes, derrière la 308 (25 254 unités), la Mégane (20 878) qui vient d’être légèrement restylée n’est pas si loin. L’arrivé d’une offre hybride, tout d’abord sur la Mégane Estate depuis le mois dernier, puis sur la berline en 2021 devrait bien l’aider. Le Scénic avec plus de 12 400 unités est largement en tête de son segment, devant le C4 Space Tourer (8 329 immatriculations). A noter, la Clio 4 qui représente encore près de 1% du marché avec 10 000 unités.

On note également la disparition de la Talisman du top 100.

En électrique, la Zoé reste dans le top 10, avec près de 26 000 unités, sur un marché qui représente depuis janvier un total de 70 535 unités et qui a plus que doublé (en volume) en seulement un an. A elle seule, la citadine électrique de Zoé représente ainsi près de 40% des ventes de voitures électriques en France. L'arrivée de la Twingo Electric que nous avons essayé devrait lui tailler quelques croupières.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Cache non actif