Accueil >  Thématiques  >  Salon Auto  > 

Salon de l'automobile de Bruxelles 2023, les marques françaises sont là

Le premier rendez-vous automobile de l’année se tient en Belgique au Salon de Bruxelles. Plus de 50 grandes marques automobiles sont présentes du 14 au 22 janvier. Renault, Alpine, Peugeot, DS et même Citroën ont fait le déplacement. 
Salon de l'automobile de Bruxelles 2023, les marques françaises sont là
Par le 16/01/2023

La 100e édition du salon de Bruxelles a encore une fois fait le plein de constructeurs contrairement à celui de Paris il y a quelques mois. Plus de cinquante marques historiques ou nouvelles sur le marché ont été annoncées par les organisateurs du salon. Pour bien commencer 2023, tous les constructeurs tricolores ont répondu présent, même Citroën pourtant absent lors du Mondial de Paris en 2022.

Les modèles présentés par le groupe Renault au 100e Salon de l'automobile de Bruxelles

Un salon qui ressemble a beaucoup d’autres pour le constructeur Renault. À l’instar du dispositif mis en place au Mondial de l’Automobile de Paris en 2022, la marque au losange décide d’utiliser les mêmes installations et d’exposer les même modèles à Bruxelles. L’Austral trône au cœur du stand alors que celui-ci est en pleine phase de commercialisation. Autour de lui, les voitures qui représentent le futur de la gamme (Mégane E-Tech, Captur…), ainsi que de nombreux concept-cars, dont fait partie le Scénic Vision, prototype du futur SUV Scénic 100% électrique prévu pour début 2024. Quelques mois plus tard, mi-septembre 2024, c’est la Renault R5 citadine qui devrait normalement sortir à la vue du public. Un retour suivi peu de temps plus tard par une autre icône du groupe : le 4L, qui sort courant 2025. 

La groupe présentera peut-être bientôt les premiers prototypes de son nouveau chargeur bidirectionnel. 

L'Alpine A 110 RL'A110 R de 300 chevaux d'Alpine

Alpine a également fait le déplacement à l'évènement belge pour mettre en avant la marque et présenter ses nouveautés. À l’affiche, la radicale A110 R, voiture sportive de 300 chevaux plus légère de 34 kg grâce à l’utilisation de carbone par rapport à la « S ». Les premiers modèles sont disponibles avant la fin du mois de janvier en concession.

Comment parler d’Alpine sans évoquer la compétition automobile. Deux véhiculent complètent le stand, la maquette d’une Formule 1 et surtout le concept Alpenglow. Celui-ci propose une mise en bouche de l’hypercar qui devrait être dévoilée lors des 24h du Mans. La marque va faire son grand retour tant attendu dans la catégorie reine de l’endurance d’ici à 2024. 

Les voitures françaises à l’honneur en 2023 

Peugeot est évidemment présent sur le site de l’évènement belge. La 408 se positionne en atout majeur, mais la véritable nouveauté que tout le monde scrute du regard, c’est la e-208 GT. Son moteur de 156 chevaux plus puissant et sa batterie plus grosse et développée (52 kWh) la rend très attractive aux yeux du public. Les livraisons débutent dès le mois de février pour la citadine aux 400 km d’autonomie. Son prix est fixé à 40 400 €, sans compter le bonus écologique.

Absent de salon national en octobre 2022, cette fois, Citroën a mis les bouchées doubles pour se rattraper au rendez-vous de Bruxelles. Cinq nouveautés sont ainsi présentées jusqu’au 22 janvier. Le SUV électrique concept Oli en fait partie, c’est son premier salon. La C4X commercialisée depuis ce mois-ci l’accompagne au côté de la C5 Aircross, de la C5X et de l’Ami Tonic.

Enfin, côté DS, le lancement commercial du nouveau DS3 fait grand bruit au Salon de Bruxelles. Ce nom qualifie désormais les SUV urbains de la marque et non plus les citadines. Grâce à son restylage en septembre dernier, le DS7 partage la scène avec l’E-Tense Performance, le concept-car 100 % électrique de 815 chevaux. 


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.