Accueil >  Thématiques  >  Securité routière - Vie auto  > 

Malus écologique : quels modèles seront impactés ?

Le gouvernement a dévoilé le nouveau barème du bonus et malus écologique pour 2021 et 2022 avec une éventuelle entrée en vigueur d’un nouveau malus : le malus au poids. Quels seront les modèles Renault concernés par ces taxes ?
Malus écologique : quels modèles seront impactés ?
Par le 22/10/2020

Le 15 octobre dernier, le gouvernement a annoncé, via le compte Twitter, le nouveau barème du bonus et malus écologique pour les deux prochaines années à venir. Et ce qu’on peut dire, c’est que les choses vont sérieusement se durcir notamment avec l’instauration d’un nouveau malus, au poids.

En quoi consiste cette nouvelle taxe ?

Même si les détails n’ont pas encore été évoqués, on sait que cette taxe devrait toucher les véhicules dont le poids sera supérieur à 1.800 kg. Néanmoins, les véhicules hybrides et électriques ne seront pas concernés par cette taxe tout comme les véhicules familiaux. Ainsi, pour ne pas pénaliser les familles, les véhicules familiaux (monospaces 7 places) ne devraient pas être impactés par cette taxe même si cela reste à confirmer. Les informations concernant ce malus seront dévoilés courant 2021, lorsque le gouvernement l’ajoutera au Projet de loi de finance.

Quels modèles seront touchés par ces différents malus ?

Sans aucun doute les véhicules dits « encombrants », c’est-à-dire les SUV et même certaines citadines compactes telles que la Clio par exemple dans sa motorisation essence. En bref, tous les modèles essences et diesel peuvent être intégrés dans la catégorie véhicules « malusés ».

À titre d’indication, une Twingo TCe 95 EDC est à la limite du seuil qui sera autorisé en 2021, soit 131 g de C02 par km. Simplement pour dire que quasiment aucun modèle ne sera épargné par ce malus, même les modèles les plus compacts et les moins polluants.

Avec des rejets de CO2 de 161 g/km et 163 g/km, les Clio RS et RS Trophy, (si elles étaient encore commercialisées) s’en tirent avec un malus allant de 1000 à 1300 euros. Le reste de la gamme Clio (hors essence) ne devrait être impacté ni par le malus de rejet de CO2 ni par le malus de poids (à peine 1300 kg).

Même calcul pour la Mégane, les modèles RS et RS Trophy seront les plus impactés par ce malus avec une taxe pouvant aller de plus de 900 euros à 6 700 euros ! Il faudra également surveiller la limite que va instaurer le gouvernement pour le malus au poids car une mégane estate se situe aux alentours des 1.600 kg.

Le nouveau Renault Kadjar n’y échappera pas non plus même s’il bénéficie d’un malus assez allégé compris dans la centaine d’euros. Les sportives ne seront pas à la fête, une Alpine A110 écopera d’un malus d’environ 2.000 euros dès 2021. D’autres modèles seront touchés par ce malus, comme notamment la Renault Talisman. 

Toutefois, le Renault Captur, ce mini-SUV, ne devrait pas être touché par les malus, que ce soit pour le poids ou pour le rejet de CO2. Sous le seuil des 130 g/km et avec un poids compris entre 1.300 et 1.400 kg, ce modèle devrait ravir les futurs acheteurs de SUV et pourrait ainsi voir augmenter ses ventes dès 2021.

Il faudra tout de même attendre l’officialisation de ce nouveau malus pour être sur de ce qui est avancé actuellement. Il va de soi que l’objectif du gouvernement est d’abaisser progressivement le plafond d’émissions de rejet de CO2 pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2050 et enterrer définitivement les modèles thermiques.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Version Desktop