Accueil >  Gamme  >  Concepts-Cars  > 

Zoom (1992)

Né chez Matra qui le propose à Renault, le projet P50 qui deviendra le concept-car Zoom, est un véhicule électrique conçu pour la ville et sa proche périphérie. Il présente un grand intérêt, celle de pouvoir changer de taille selon les besoins.
Zoom (1992)
Par le 01/01/2007
Dernière mise à jour le 07/01/2022

Alors que la petite Twingo fait sensation au Salon de l'Automobile de Paris en 1992, une autre petite auto, sous forme de concept-car quant à elle parade aux côtés de la grenouille. Baptisée Zoom, il s'agit d'un nouvel OVNI présenté par Renault, mais conçu principalement par Matra, le partenaire français de Renault à qui l'on doit déjà l'Espace. Un nouveau concept de monospace qui fait suite au concept Scénic de 1991, mais à l'opposé du superbe roadster Laguna de 1990.

La Zoom, une voiture qui se replie sur elle-même

Respectueuse de notre atmosphère urbaine polluée et du manque de place de stationnement, cette "grenouille" est capable de se recroqueviller sur ses pattes arrière à l'arrêt passant de 2.65 m à seulement 2.30m. Ceci se traduit par une élévation de 23 cm du véhicule.

Des portes à élytres permettent de sortir tranquillement de cette Zoom afin de, là encore, faciliter la vie lorsque la place manque cruellement. Résolument tournée vers le futur cette micro-citadine se voit équipée d'un équipement de navigation GPS Carminat et d'un téléphone main libre.

Concept-car Renault Zoom 1993

Un petit moteur électrique

Ce concept-car semble donc réellement orienté vers un développement durable de notre société et pour preuve son moteur électrique de 25 kW est recyclable à 90%. Grâce à sa taille réduite et son poids plume, elle peut tout de même rouler jusqu'à 120 km/h et dispose d'une autonomie 150 Km. 95% des matériaux utilisés sont également recyclables.

Ses batteries situées sous la banquette se rechargent totalement en 8 heures ou en 2 heures pour 80% de la charge avec une simple prise électrique classique. De quoi nous donner envie de la conduire bientôt qui sait ...

Un habitacle minimaliste

Intérieur Renault Zoom 1992

Avec une taille de 2,10 difficile de stocker grand chose. Le poste de conduite est ainsi volontairement réduit à sa plus simple expression. Bleue à l'extérieur, la Zoom est très colorée à l'intérieur. Seulement deux passagers peuvent prendre place sur une petite banquette cerclée de rose qui reste fixe. Contrairement à une voiture classique, afin d'adapter la position de conduite, ce sont ici le pédalier et le volant qui se règlent.

Face au conducteur, une instrumentation simple, elle aussi très colorée. Du fait du moteur électrique, la Zoom se passe de boite de vitesse et donc de pédale d'embrayage, rendant ainsi la conduite des plus faciles.

Matra espère un modèle en série, Renault le refuse

Fier de sa mini citadine, Matra espère pouvoir compter sur Renault pour commercialiser sa puce. Malgré un accueil positif du public au Salon de l'Automobile de Paris en 1992, Renault juge le projet non viable, en raison notamment de ses deux seules places, un frein à l'achat selon Renault.

Quelques années plus tard, un fabricant de montre, Smart, qui sera repris par le groupe Daimler, tentera le pari, avec un résultat plus que mitigé.

La Zoom fera malgré tout des émules chez Renault. Que ce soit son concept de voiturette électrique à 2 places avec le Twizy dévoilé dès 2009 sous forme de concept-car ou l'idée de la voiture pliable (Concept Morphoz en 2020).


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.