Accueil >  Gamme  >  ShowCars  > 

Arkana (2019-2020)

Le nouveau crossover de Renault baptisé Arkana qui va venir se positionner sur le segment C a été dévoilé sous la forme d’un show-car ce matin même par Renault à l’occasion du Salon de Moscou qui se déroule actuellement.
Arkana (2019-2020)
Par le 29/08/2018 Dernière mise à jour le 19/01/2020

Positionné comme un crossover « coupé », le nouveau venu reprend les codes de l’élégance des berlines, de la robustesse des SUV et du dynamisme des coupés d’antan. Fidèle à sa tradition de nommer ses crossover et/ou SUV avec un K, son patronyme est une fois de plus issu d'un mot latin, en l'occurence ARCANUM  qui veut dire dans la plus connue des langues mortes, "secret".

La ligne générale est malgré tout très équilibrée et dynamique, marquée par des phares affinés comparé au Captur ou au Kadjar, et une ligne de toit fuyante sur la partie arrière, qui rappelle donc un véhicule coupé, tandis que la ceinture de caisse haute  renforce l’aspect solide de l’Arkana, force des SUV ou crossovers.

Renault Arkana 2018

Avec l’Arkana, le design de Renault évolue très légèrement, mais reprend tous les traits de la signature de Renault, à savoir les deux griffes lumineuses qui descendent sur le bouclier avant ainsi que la signalétique lumineuse avant et arrière. Point de révolution donc, mais une évolution dynamique qui se fait en douceur.

Un véhicule mondial, deux plates-formes

Si la présentation a eu lieu au Salon de Moscou, c’est bien parce que la Russie sera le premier marché sur lequel sera commercialisé l’Arkana dès 2019. Mais au contraire des autres marchés, l’Arkana y reprendra le châssis de l’actuel Duster. L’Arkana russe devrait ainsi être le dernier modèle à utiliser cette ancienne plate-forme, que Renault utilisait déjà pour la Logan en 2004...

Suivra ensuite le marché asiatique et plus précisément la Chine puis la Corée où il sera produit à l'usine Renault Samsung Motors (RSM) de Busan, et sera appelé XM3. La filiale coréenne de Renault a d'ailleurs prévu de présenter un show-car dès début 2019 avant de le commercialiser en cours d'année.

Contrairement à la russie, sur les marchés en Asie, il utilisera la nouvelle plate-forme commune CMF, dédiée aux petits et moyens véhicules de la gamme, la même que la Clio ou le Captur.

L'Arkana devrait ensuite arriver en Amérique du Sud, notamment au Brésil et en Argentine, deux marchés importants pour Renault.

Si sa commercialisation en Europe n’a pas été annoncé officiellement, il parait difficile d’imaginer que Renault puisse se passer du potentiel du vieux continent d’ici 2 ans. Sauf grosse surprise l'Arkana devrait donc arriver sur notre marché en 2020 ou 2021. Espérons seulement que ce ne soit pas trop tard, car son design très réussi aura forcément un peu vieilli d'ici là.

Arkana Renault 2018

Une offre hybride prévue ?

En utilisant la plate-forme moderne de la nouvelle Clio, une version hybride devrait ainsi pouvoir être proposée afin de respecter les futures normes et réglementations.

La future offre hybride de Renault comportant deux moteurs électriques, une boite de vitesse automatique spécifique et un moteur essence de 1 600 cm3 devrait donc être proposée lors de la commercialisation chez nous de l'Arkana.

Enfin, bien que les ventes se feront en majorité en 2 roues motrices, il n'est pas improbable, en tout cas rien n'interdit techniquement qu'il soit proposé en offre  à 4 roues motrices, comme c'est actuellement le cas pour le Duster ou le Kadjar.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.