Accueil >  NEWS  >  NEWS  > 

La garde à vue d Ghosn prolongée de 10 jours

Le désormais ex PDG tout puissant du premier constructeur automobile mondial va devoir rester encore 10 jours de plus en prison dans le cadre de son arrestation le 19 novembre dernier pour des faits de dissimulation d'une partie de ses revenus.
La garde à vue d Ghosn prolongée de 10 jours
Par Loic FERRIERE le 30/11/2018

Le tribunal de Tokyo a ainsi confirmé la demande de prolongation qui a été formulée par le parquet local. Cette prolongation n'augure en rien de la décision qui sera prononcée à l'issue de ces 10 jours supplémentaires, cette procédure étant classique au Japon.

D'ici le 10 décembre, la justice devra se prononcer sur la suite qui sera donnée à cette affaire, une libération sans charges ou une inculpation.

Si tel était le cas, C.Ghosn serait mis en examen et pourrait être soit placé en détention provisoire, soit libéré avec une demande de caution.

Le conseil d'administration de l'Alliance s'est réuni hier

Après celui de Nissan, Mitsubishi et Renault, le conseil d'administration de l'Alliance a été convoqué hier aux Pays-Bas, lieu de son siège social.

Les dirigeants des deux marques ne se sont cependant pas rendus aux Pays-Bas, Hiroto Saikawa et Thierry Bolloré se contentant de suivre la réunion à distance par visio.

Suite à ce conseil extraordinaire, Renault et Nissan ont affirmé vouloir maintenir l'équilibre de l'Alliance via un communiqué officiel on ne peut plus court

" De manière unanime et avec conviction, les conseils d’administration du Groupe Renault, de Nissan Motor Co.Ltd et de Mitsubishi Motors Corporation ont réaffirmé, ces derniers jours, leur profond attachement à l’Alliance.

Depuis deux décennies, la réussite de l’Alliance est inégalée.

Nous restons pleinement engagés pour l’Alliance. "

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.