Accueil >  Thématiques  >  Vie automobile  > 

Le groupe Renault devrait être au Dakar en 2025

L’année 2025 pourrait voir le retour du groupe Renault dans la liste des participants dans la plus célèbre des courses de rallye-raid : le Dakar. Dacia devrait représenter le groupe en s’appuyant sur son Duster.
Le groupe Renault devrait être au Dakar en 2025
Par le 22/02/2023

Le directeur général de Renault, Luca de Meo l’avait annoncé lors de la présentation de la F1 Alpine en 2022 : l’engagement d’une marque du groupe Renault pour le Dakar. Le 16 février dernier, lors de la révélation de l’Alpine F1 2023 cette fois, le sujet a refait surface. La rumeur prend depuis de plus en plus d’importance notamment depuis que nos confrères de France Télévisions ont évoqué cette idée. D’abord la Formule 1, puis l’endurance et maintenant le rallye-raid.

Alors que c’était au départ le nom d’Alpine qui était pressenti pour représenter la marque au losange en 2025, c’est finalement Dacia qui devrait être préféré. Le prototype qui devrait concurrencer les autres marques serait un Duster, la troisième génération du modèle étant lancée quelques mois avant (printemps 2024). Il serait également toujours disponible en 4X4. Le constructeur roumain a reconnu étudier officiellement cette option sans donner davantage de détails sur ce qui est envisagé.

Dacia fait son retour sur les pistes

Ce n’est pas la première fois que le groupe Français se retrouve sur un circuit de rallye-raid. En 1981 déjà, c’est Alpine qui s’engageait sur la piste avec son A310 emmenée par l’équipage Thierry Reverchon-Georges Vaills. Elle n’a malheureusement jamais atteint la ligne d’arrivée. L’année suivante, ce sont les frères Marreau qui représentent la marque au losange au volant d’une R20. Le constructeur ne rejoint ensuite l’affiche de la course qu’en 1999 et 2000 avec un buggy piloté par Jean-Louis Schlesser. Dacia doit attendre 2013 pour gravir les dunes de sable pendant 5 ans avec son proto Duster et Emiliano Spataro aux commandes.

Dacia devrait participer au Dakar en 2025Le modèle Duster de Dacia devrait concourir en 2025

La marque roumaine devrait donc retenter sa chance dans la discipline à compter de 2025. Le constructeur compte sur le directeur exécutif d'Alpine F1, Bruno Famin pour mener ce projet à la réussite. Il a également été directeur technique de Peugeot Sport et a aidé à faire rouler les 2008 DKR menant à la victoire en 2016, 3008 DKR victorieux en 2017 et 3008 DKR maxi titré en 2018. Le groupe Renault espère donc tirer de cette grande expérience une force pour aller concurrencer les équipes favorites que sont Toyota et son Hilux ou plus récemment Audi et son buggy RS Q e-tron électrique.

Le pilote Sebastien Loeb au volant ?

Pour aller concurrencer les meilleures écuries à Dakar, le groupe Renault souhaite s’entourer des meilleurs. Qui de mieux que Sébastien Loeb pour prétendre rapidement à la victoire. Il a terminé les deux dernières éditions de la compétition à la deuxième place. Il a encore une fois montré toute l’étendue de son talent et de son expérience en battant un nouveau record, celui du plus grand nombre de victoires d’étapes d’affilée.

Le constructeur Français pourrait alors solliciter les Britanniques de Prodrive, écurie avec laquelle Sébastien Loeb participait au volant du BRX Hunter T1+, pour mettre au point ses prototypes. Le contrat entre le pilote et son équipe prend fin à la fin de la saison. Luca de Meo penserait donc au nonuple champion du monde de rallye pour devenir l’image de Dacia sur le raid. L’objectif est évidemment de remporter le titre. Il faudra toutefois attendre l’été prochain pour connaître le nom des équipages.

Si cette information se confirmait,  ce serait une première pour Dacia. Mais aussi pour le groupe Renault, qui serait engagé à la fois en Formule 1 (dont les premiers essais pour la saison 2023 a lieu dans quelques jours) et dans le championnat WEC en endurance avec Alpine, ainsi que sur le Dakar avec Dacia.


Version Desktop - 1678-1698-11296-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-355214298