Accueil >  Gamme  >  Futures Renault  > 

L’accord Renault et Volkswagen remis en cause pour la nouvelle Twingo ?

Le Show-car de la quatrième génération de la Twingo, la Twingo Legend, devait devenir le modèle d’entrée de gamme de la marque. Pour ce faire, Renault avait amorcé une collaboration avec Volkswagen, qui aujourd'hui commence à prendre l’eau.
L’accord Renault et Volkswagen remis en cause pour la nouvelle Twingo ?
Par le 21/05/2024

Alors que la Renault 5 E-Tech, qui sera bientôt disponible à la commande, n’a pas tenu son pari initial de se vendre à moins de 20 000 €, c’est au final la Renault Twingo qui devra endosser ce rôle.

Annoncée en novembre 2023 via le concept Twingo Legend, elle devait faire son arrivée sur le marché français en mi-2026, pour une quatrième génération de ce modèle qui fait désormais partie de l'histoire de la marque.

Un retour aux sources de la Twingo

La Renault Twingo de première génération aura incarné l’essence même de la voiture économique.

Tous les éléments présents sur ce modèle ont été pensés pour réduire les coûts de production afin d'être accessible au plus grand nombre. Vendue au prix de 54 000 francs (8 400 €), la Twingo se sera écoulée à un peu moins de 2 600 000 exemplaires.

La Renault Twingo de première génération

Bien que la Twingo ait connu deux générations après celle-là, la Twingo Legend reprend des traits évidents de sa première édition, autant à l’extérieur qu’à l’intérieur.

La nouvelle Twingo sera électrique, tout en restant économique, ce qui représente un réel défi, à une époque où 40 % du prix d’une voiture électrique est justifié par sa batterie.

C’est alors un projet ambitieux qui a vu le jour en 2023, celui de la voiture 100 % électrique et bon marché, incarnée par le nouveau modèle d’entrée de gamme de Renault, à moins de 20 000 €, la Renault Twingo Legend.

Un accord tombé à l’eau

Comme ses versions précédentes, la Twingo de 4ᵉ génération devait se présenter comme économique pour l’acheteur mais rentable pour Renault. Le problème étant qu'avec les normes actuelles et les attentes du public, faire une citadine reste économiquement compliqué.

C’est pourquoi, Lucas De Meo, directeur général de Renault, qui a récemment reçu une augmentation, cherche des potentiels partenaires, comme cela avait été le cas avec Smart pour la Twingo 3. Jusqu'à présent, Volkswagen tenait la corde.

Les deux marques auraient ainsi partagé une plate-forme commune, qui aurait servi à Renault pour sa nouvelle Twingo,  à Volkswagen pour sa prochaine citadine économique et électrique en remplacement de la “UP!” ainsi qu'à ses autres marques comme Skoda par exemple.

Le concept car de Renault, nommé Renault Twingo Legend

Mais alors que la conclusion de l’accord semblait proche, ce dernier ne progresse plus et reste désormais au point mort. Le groupe allemand aurait eu un désaccord quant au lieu de production des citadines électriques, et c’est pourquoi, les deux groupes ne seraient plus en discussion.

Bien que les discussions n’avancent plus, rien n’est décidé, et les deux marques pourraient toujours trouver un accord, bien que pour l’instant, chacun avancera de son côté pour aller au bout de son projet. 

Le projet d’une Twingo de 4ᵉ génération 100 % électrique n’est donc pas encore enterré, et pour y arriver, il ne reste plus qu’à Luca de Meo de trouver un nouveau partenaire qui pourrait être plus proche que prévu, comme Geely, avec qui la marque a déjà collaboré, notamment avec l'accord sur Horse.

En savoir plus sur Twingo restylée

Actu, fiches techniques, tarifs, moteurs, caractéristiques.
Twingo restylée

Venez également en parler sur notre Forum Twingo restylée


En direct du forum...

[Twingo I] Recherche de calculateur
[Twingo I] Dépose tubes puits de bougie moteur d4f-708 [Réglé]

Version Desktop - 1-8-12137-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-812491307