Accueil >  Gamme  >  Futures Renault  > 

S’inspirer du passé pour perdurer dans le temps

Le retour de modèle mythique n’est plus une nouveauté aujourd’hui. Les constructeurs n’hésitent plus à ressusciter des véhicules du passé en les modernisant et les mettant au goût du jour. La dernière en date est donc la Renault 5.
S’inspirer du passé pour perdurer dans le temps
Par le 18/02/2021

Comment expliquer ce tel succès ? Difficile à croire mais l’automobile est sans doute l’un des seuls secteurs à ravir les clients avec d’anciens modèles. Oui, qui souhaiterait remplacer sa télévision écran plat par le gros cube encombrant et ses images de mauvaises qualités ? L’exemple peut faire sourire mais en y réfléchissant, il n’est pas si faux que ça.

Actuellement, le monde de l’automobile, lui, n’hésite pas à faire un retour en arrière afin de proposer des véhicules qui sont nés, pour certains, il y a près de 50 ans. Alors attention, il ne s’agit pas là de revendre une voiture conçue dans les années 80 dans le même état. Mais l’objectif est clair, redonner de l’émotion et du plaisir à des usagers qui, à travers le nouveau modèle, font un retour dans le passé et leur enfance. Quelle est cette formule et pourquoi fonctionne-t-elle si bien ?

Une notoriété déjà en place

la future R5 arrive à l'horizon 2023

Les modèles ressuscités ne sont pas choisi au hasard. Les constructeurs s’appuient sur des modèles qui ont marqué l’histoire et qui se sont surtout très bien vendus. Rien qu’avec cela, le nouveau modèle, inspiré du passé, bénéficie d’une notoriété avant même d’avoir posé ses pneus sur le goudron. C’est le cas aujourd’hui avec l’engouement que suscite le retour de la R5 du côté de la marque au losange.

La nostalgie est donc le point clé et ce qui fait chavirer le coeur des usagers. Des souvenirs reviennent et évoquent des passages de notre vie. Mais cela ne touche pas seulement une seule et unique catégorie de personne puisque même les jeunes, qui n’ont pas forcément connu ces modèles à ces époques sont sensible à ce qu’on appelle actuellement le « néo-rétro ».

La formule est simple et efficace donc : proposer un modèle moderne, au goût du jour niveau technologie mais avec avec une ligne et un design, autant intérieur qu’extérieur, évoquant immédiatement le passé. Nombreux sont les modèles références de ce style. On parlera évidemment de la Coccinelle, mais encore de la Mini ou de la Fiat 500.

le retour de la Fiat 500 a été décidé par un certain Luca de Meo

Pour rappel, l’homme qui a senti le succès du retour de la mythique Fiat 500 n’est autre que … Luca de Meo, l’actuel PDG du Groupe Renault. Ce même homme a décidé de relancer le modèle phare de la marque au losange, la Renault 5. Présentée lors de l’annonce du plan Renaulution le 14 janvier dernier, la citadine affiche un look rétro franchement attirant. Elle sera proposée en tout électrique et débarquera à l’horizon 2023.

Dernier point qui démontre une nouvelle fois la force de ce style néo-rétro, les chiffres des ventes. En général, un nouveau véhicule voit ses ventes diminuer au fil des ans. Or, pour les véhicules au style néo-rétro c’est tout l’inverse. Si l’on prend l’exemple de la Fiat 500, elle voit ses ventes augmenter chaque année. Pas étonnant que les constructeurs se penchent sur le sujet et commencent à proposer des véhicules du passé, remis au goût du jour.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Version Desktop - 1-8-10577-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-1803935583