Accueil >  Gamme  >  Gamme Electrique 2024  > 

La nouvelle R5 E-TECH à la sauce cabriolet ?

Dans les années 90 puis les années 2000, les cabriolets avaient le vent en poupe. Empreinte d’une vraie nostalgie, cette nouvelle R5 serait le modèle parfait pour relancer la mode.
La nouvelle R5 E-TECH à la sauce cabriolet ?
Par le 14/03/2024

On se souvient tous des Golf cabriolet ou mieux car bien plus belles grâce à l’absence d’arceau, des 306 Cabriolet et R19 Cabriolet, puis dans la foulée, des modèles telles que les 206 CC et 207 CC chez Peugeot ou encore les Mégane 2 et Mégane 3 CC au début des années 2000 sans oublier le concept-car Wind qui vient tout juste de fêter ses 20 ans.

Depuis ces deux décennies, la mode a totalement disparu. Quasiment plus aucun constructeur ne propose de cabriolet alors qu’il existe probablement encore un marché. On peut cependant noter quelques petites exceptions à cette règle générale comme chez Mazda qui perpétue avec bonheur son historique petite MX-5 ou Fiat qui propose encore sa 500 en cabriolet.

C’est probablement en se basant sur ce constat que @Theottle qui propose ses illustrations de voitures improbables sur Instagram notamment, a imaginé une R5 E-TECH Cabriolet. 

Une R5 E-TECH cabriolet avec un toit en toile

Contrairement aux dernières productions chez les constructeurs français, ici, pas de toit rigide, retour à la bonne vieille capote en toile plus gracieuse, à défaut d’être parfaite, surtout en hiver. Et surtout, ce choix préserve la capacité du coffre tout en limitant les coûts pour le client.

En faisant le choix de retirer le haut, la R5 électrique perdrait également ses deux portes arrière, au profit de portes avant plus longues. C'était notamment le cas sur la R5 des années 70, qui pour rappel, n'existait initialement qu’en version 3 portes et n’a jamais existé en cabriolet, si ce n’est chez certains carrossiers indépendants comme le belge EBS par exemple qui avait transformé la Supercinq dans les années 80.

Une version en série totalement improbable

Ne nous voilons pas la face, il est totalement improbable que Renault cède à la tentation de renouer avec les cabriolets. L’époque n’est plus au fun, mais plutôt au rationnel et aux SUV mais pas vraiment aux véhicules de niche, hormis chez Alpine.

R5 E-TECH Cabriolet
La R5 E-TECH Cabriolet avec sa capote en toile

Une R5 avec son moteur électrique en version cabriolet est donc plus qu’improbable voire même impossible. Mais en attendant, il est tout de même permis de rêver un peu non ? D’autant plus que dans le côté improbable, certains se sont amusés à imaginer une R5 thermique pour faire les gros titres, chose totalement impossible et qui n’apporterait rien au marché automobile, contrairement à cette version cabriolet.

En attendant, chez Renault, la R5 poursuit son industrialisation tandis que le constructeur poursuit les essais sur la future R4. Même si les (nombreux d'après Renault) potentiels clients ne peuvent pas encore passer commande, ils peuvent cependant acheter le R5 R Pass pour devenir les premiers clients à être livrés. Mais pour cela, il faudra débourser 150 €, une somme qui ne pourra pas être remboursée si au final ils choisissent de ne pas passer commande.


Version Desktop - 1-1676-11988-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-458956422