Accueil >  Groupe  >  Mitsubishi  > 

Mitsubishi, des modèles Renault vendus plus chers, mais avec des remises

Pour se relancer en Europe et éviter de disparaître du paysage automobile, Mitsubishi a décidé de rebadger de nombreux modèles issus de Nissan, mais surtout de Renault. Mais à la lecture des prix de vente, on risque d’en croiser bien peu.
Mitsubishi, des modèles Renault vendus plus chers, mais avec des remises
Par le 05/12/2023

Le constructeur Mitsubishi qui a eu ses heures de gloire en rallye, notamment avec la Lancer ou encore avec le Pajero sur le Dakar, a bien failli disparaître d'Europe. Le constructeur avait lui même annoncé son retrait, avant de finalement se raviser.

Pour se sauver, Renault est venu lui prêter main forte. Même si l’Alliance n'existe plus vraiment, le constructeur français lui livre clé en mains son SUV ASX, un Renault Captur, ainsi que la citadine Colt, qui n’est autre qu’une Clio, le modèle le plus vendu en 2023 selon les chiffres publiés à l'issue du mois de novembre.

Une stratégie relativement classique dans l’automobile, mais le positionnement tarifaire laisse tout de même perplexe, notamment en France. En effet, avec une légitimité devenue très faible et un réseau très limité, le constructeur nippon ose quand même afficher ses deux modèles plus chers que ceux de Renault. Et ce alors que Renault étant prophète en son pays, le constructeur profite de sa notoriété pour afficher des tarifs que élevés que dans d'autres pays. Un comble non ?

La Clio et le Captur moins chers que l’ASX et la Colt

En ce mois de décembre 2023, une Clio hybride débute à 23 600 € tandis qu’une Mitsubishi Colt avec le même moteur est affichée à 26 490 €. Autre exemple, une Clio haut de gamme (Esprit Alpine full hybrid 145) est affichée à 27 400 € alors que la Colt Instyle toujours avec le bloc hybride est à 29 990 € ! Si en entrée de gamme, on peut toujours expliquer la différence des équipements, sur le haut de gamme, hormis quelques rares options possibles, la différence de 1 600 € est notable.

Est-ce un cas isolé ? Pas du tout. Car avec l’ASX, la donne est identique ou presque. Certes, ce dernier débute à 24 990 € avec le moteur 1.0 MPI de 90 ch. alors que le Renault est affiché à 25 550 €. Cette fois, le Captur est affiché un peu plus cher, mais une différence si faible n’est assez significative pour que le client se tourne chez le constructeur nippon. Et en haut de gamme, l’ASX Instyle hybride réclame 34 990 € tandis qu’un Captur engineered avec le même moteur se satisfait de 34 000 €.

Mitsubishi ASX
Le Mitsubishi ASX est plus cher en haut de gamme que le Captur

Des prix plus élevés, mais une politique commerciale basée sur des remises

En faisant ainsi, Mitsubishi ne fait ainsi pas d’ombre à Renault, c’est certain. Quasiment aucun client potentiel de la Clio n’aura envie d’aller voir ailleurs si l’herbe est plus verte. D’autant plus que la cote à la revente risque d’être inférieure pour le modèle nippon comparé à la version française.

En revanche, si chez Renault les remises sont pour le moment des plus réduites et les ventes aux flottes limitées, Mitsubishi pourrait en revanche offrir de belles remises commerciales aux particuliers, mais aussi permettre d’écouler de gros stocks auprès des professionnels.

Sur son prix de vente publique, Mitsubishi offre cependant une remise “Avantage client” de 2 000 €, ainsi qu’une aide à la reprise de 1 000 € pour l’ASX et de respectivement 1 500 € et 500 € pour l’achat d’une Colt. Ces remises permettent ainsi aux deux modèles nippons de repasser sous les tarifs de ceux de Renault. En affichant un tarif élevé, la marque peut ainsi communiquer sur de fortes remises, partiellement factices...

La Clio et le Captur, qui sera bientôt restylé, n'ont donc pas à trembler. Ils ont encore de beaux jours devant eux, notamment en France.


En direct du forum...

[Scénic III] Pb capteur/tuyau pression gaz p0471 - p1525 2.0 dci 150 m9r

Version Desktop - 30-1703-11802-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-1414766832