Accueil >  Groupe  >  L'Alliance avec Nissan  > 

Une perte de 440 millions d’euros à cause de Nissan au 4ème trimestre

Nissan a publié il y a quelques jours ses résultats financiers au titre du 4ème trimestre 2023. Et alors que Nissan avait terminé les précédents trimestres en positif, la marque nippone a replongé en fin d’année dernière.
Une perte de 440 millions d’euros à cause de Nissan au 4ème trimestre
Par le 12/02/2024

Lors des neuf premiers mois de son exercice fiscal 2023 qui s’écoule pour rappel en décalé c’est à dire du 1er avril 2023 au 31 mars 2024, la marque avait affiché un chiffre d’affaire net consolidé de 9 171 milliards de yens pour un bénéfice net de 325,4 milliards de yens soit près de 2 milliards d’euros avec une marge opérationnelle de 5,2% Des chiffres en progression par rapport aux années précédentes qui prouvent que Nissan remonte la pente petit à petit.

Le rachat de ses propres actions à Renault plombent les résultats

Pour autant, lors du dernier trimestre, qui correspond pour Nissan au 3ème trimestre de son exercice fiscal, le constructeur a rechuté. Mais dans les faits, il s’agit d’un trompe l'œil car cette rechute est uniquement due au rachat à Renault de 211 millions d’actions en décembre dernier, soit 5% de son capital pour 765 millions d’euros.

Ce rachat impacte forcément ses résultats financiers qui s’affichent ainsi en baisse de 42,5% lors de ce dernier trimestre. En revanche, son chiffre d’affaire est encore en hausse de 9,5% comparé à l’année dernière (3 108 milliards de Yens contre 2 837 milliards de Yens en 2022), tout comme son bénéfice d’exploitation qui passe de 133,1 (830 millions d’euros) à 141,6 milliards de Yens (880 millions d’euros) soit une hausse de +6,4%. Tous les voyants sont donc au vert.

Du côté de Renault, c’est l’effet des vases communicants qui s’opère. Si ses propres résultats financiers bénéficient bien sûr de la vente de ces actions, en revanche, l’apport de Nissan est bien sûr impacté négativement, à hauteur de -440 millions d’euros sur le dernier trimestre.

Ce résultat tient donc compte de part et d’autre de la cession par Renault des 211 millions d’actions Nissan effectuée le 13 décembre dernier ainsi que des 24,63% des parts transférées à une fiducie française appartenant totalement à Renault, qui annule les droits de vote associés mais qui bénéficient malgré tout du versement des dividendes.

Au cumul sur l’année 2023, malgré ce 3ème trimestre, Nissan contribue tout de même positivement aux résultats de Renault avec un total de 797 millions d’euros grâce aux trois trimestres précédents.

Nissan confirme ses objectifs financiers pour son exercice 2023

Du côté de Nissan, pour l'exercice qui se terminera le 31 mars prochain, la marque confirme ses prévisions. Elle vise toujours un chiffre d'affaires de 13 000 milliards de Yens pour un bénéfice d’exploitation de 620 milliards de Yens et un revenu net de 390 milliards de Yens soit 2,43 milliards d’euros.


Version Desktop - 30-1603-11929-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-1907739434