France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Renault signe une nouvelle coentreprise en Chine

Renault signe une nouvelle coentreprise en Chine

Hier, Renault et son actuel partenaire chinois Dongfeng ont annoncé la création d’une seconde coentreprise afin de développer des véhicules électriques, dont le marché chinois est plutôt friand.


Après une première coentreprise avec Dongfeng permettant à Renault de disposer d’une usine neuve à Wuhann spécialisée actuellement dans les SUV, cette nouvelle société, baptisée eGT Energy Automotive, va permettre à Renault de commercialiser des véhicules électriques localement. En échange, DongFeng va pouvoir récupérer dans une certaine mesure la technologie développée par l’Alliance…


En effet, le marché et le protectionnisme chinois est ainsi fait. Pour pouvoir vendre localement, il est nécessaire de produire localement, et cela ne peut se faire qu’après aval des autorités, aval qui passe toujours par un partenariat avec un acteur local.


L'Alliance va ainsi disposer d'une nouvelle usine d’une capacité de 120 000 véhicules par an qui verra le jour d’ici 2019 à Shiyan.


A noter que Nissan est également inclus dans le deal, à part égale avec Renault, soit 25 % chacun, les 50 % restant étant la propriété du second constructeur chinois.


Absent depuis toujours de la Chine, le constructeur français est bien décidé à rattraper le temps perdu. Ainsi, outre ces deux coentreprises avec DongFeng, Renault a également signé en juillet dernier un partenariat avec Brilliance China Automotive pour produire des véhicules utilitaires.





 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur | codespromofr |