Accueil >  Sport  >  Endurance  > 

L'équipe Alpine signe un podium aux 24 heures du Mans 2021

Ce week end, Alpine a signé un beau podium dans la catégorie reine des 24H du Mans, en Hypercar, ex-LMP1, ce qui est clairement le meilleur résultat que pouvait espérer l'équipe. Mais la quête du podium ne fut pas de tout repos.
L'équipe Alpine signe un podium aux 24 heures du Mans 2021
Par le 23/08/2021

61 voitures au départ, seulement 5 en Hypercar

Cette année, pandémie COVID oblige, les 24H du Mans se sont déroulées en plein mois d'août au lieu de mi-juin, en temps normal. Seulement 3 équipes sont engagées en catégorie reine appelée Hypercar, qui correspond à l'ancienne LMP1. Aux côtés des favorites Toyota, on retrouve Alpine avec sa voiture n°36, et l'équipe privée Glickenhaus Racing, soit un total de 5 voitures seulement. En LMP2, des voitures plus classiques mais moins rapides, la grille est bien plus fournie, avec 24 voitures. On trouve ensuite 31 voitures LMGTE des voitures de série préparées dont 8 en Pro (Ferrari, Corvette avec la C8.r et Porsche), ainsi que 23 voitures en Am (une série pour des amateurs et équipes privées) tandis qu'une voiture expérimentale pilotée par deux pilotes paraplégiques est également au départ.

En s'élançant de la troisième place sur la grille après les qualifications qui se sont déroulées vendredi, l'équipe Alpine conservait dans un coin de la tête un espoir de victoire lors de cette 89e édition des 24 heures du Mans, mais savait que cela serait très compliqué. En effet, depuis 2013 et son retour en endurance l'équipe s'était contenté du LMP2 avec de nombreuses victoires et deux titres. Mais dans catégorie reine, il faut remonter à la victoire aux 24H du Mans en 1978. L'équipe savait qu'aller déloger les redoutables et expérimentées Toyota serait malgré tout très compliqué.

Pour autant, la fiabilité étant incertaine du côté des voitures nippones triples tenantes du titre, Alpine pouvait tout de même nourrir un mince espoir. La hiérarchie en termes de performance pure s'est d'ailleurs confirmée vendredi lors des essais, avec des Toyota qui obtiennent la pole position et une Alpine plus véloce qu'attendue qui allait prendre la 3ème place sur la ligne de départ. Malgré la différence évidente de vitesse, l'équipe conservait ses chances lors cette longue course d'endurance.

Une course largement dominée par les deux Toyota comme en 2020, Alpine sur le podium

Peu avant le départ, la pluie s'est invitée sur le circuit mythique de la Sarthe. Toutes les équipes ont alors fait le choix de passer en pneumatiques pluies, pour la première fois de l'année. Lors du départ, l'Alpine A480 pilotée par Nicolas Lapierre parvient à dépasser la Toyota n°8, prenant au passage la seconde place.

Alpine n°36 lors du départ des 24H du Mans 2021

Malheureusement, sur cette piste détrempée, le pilote partira à la faute au virage Indianapolis, se retrouvant alors 17ème. En moins de deux tours, l'Alpine A480 réintègre cependant le top 10, puis le top 5 trois tours plus tard. A la faveur des ravitaillements et des arrêts, on verra même l'Alpine pointer en tête de course.

Après s'être arrêtée à son tour, chaussée de pneus slicks du fait d'une piste qui s'est asséchée, Nicolas Lapierre se stabilise à la 3ème place après moins de 3H de course.

Mais une course qui dure 24H n'est jamais de tout repos. Entre les neutralisations de course, un problème technique sur... un feux ayant obligé l'équipe à changer le bloc arrière, et une petite sortie de piste pour Matthieu Vaxiviere peu après 23H samedi, l'équipe devra batailler jusqu'au bout pour obtenir le podium après plus de 4 minutes perdues dans l'opération. Remonté en troisième position, en lutte avec la troisième équipe LMP1, celle du milliardaire américain Glickenhaus, André Negrão, le troisième pilote de l'équipage fera face à une crevaison lente lui rendant la lutte plus difficile.

Malgré un rapide passage dans les graviers, au petit matin, l'Alpine n°36 conserve sa position idéale. En réalisant l'undercut sur sa rivale Glickenhaus à la faveur d'une slow zone, l'équipe et Matthieu Vaxiviere se donnent de l'air, avec une avance de 2 minutes sur l'équipe américaine.

Arrêt aux stands pour l'Alpine au Mans 2021

Cette dernière impressionne d'ailleurs tant par sa vitesse que par sa fiabilité, et ce d'autant plus, qu'il s'agit d'une équipe privée, américaine mais motorisée par un moteur français puisqu'elle est propulsée par un bloc provenant de chez Pipo Moteurs.

En fin de course, alors qu'il ne reste que 3H à disputer sur les 24H prévues, Nicolas Lapierre reprend le volant. Il en profite pour reprendre un tour de retard sur le leader. Lors de la dernière heure, la neutralisation de la course n'aura pas d'incidence sur le classement. L'Alpine A480 du trio André Negrao / Nicolas Lapierre / Matthieu Vaxiviere passe sous le drapeau damier peu après 16H, avec 4 tours de retard sur la Toyota n° 7 des vainqueurs Mike Conway / Kamui Kobayashi / José Maria Lopez.

La marque japonaise signe le doublé avec la deuxième place de la n°8 pilotée par les anciens pilotes de Formule 1 Sébastien Buemi, Kazuki Nakajima et Brendon Hartley.

Alpine conforte sa position au classement général

Avec la troisième place obtenue au classement final par l'équipe aux 24 Heures du Mans cette année, Alpine confirme sa seconde place au classement général, tandis que le trio Nicolas Lapierre / André Negrão / Matthieu Vaxiviere font de même pour la 3ème place au classement pilote.

En LMP2, c'est l'Oreca du TEAM WRT qui remporte la mise avec l'équipage Frijns / Habsburg / Milesi. En LMGTE Pro, la victoire est assurée par l'équipe AF Corse (Ferrari 488 GTE Evo). Même chose en LMGTE AM.

Classement et résultats des 24 heures du Mans 2021

1. Conway / Kobayashi / Lopez (Toyota GR010 n°7/Hypercar hybride)
2. Buemi / Nakajima / Hartley (Toyota GR010 n°8/Hypercar hybride) à 2 tours
3. Negrao / Lapierre / Vaxiviere (Alpine A480 n°36/Hypercar) à 4 tours
4. Derani / Mailleux / Pla (Glickenhaus 007 n°708/Hypercar) à 4 tours
5. Briscoe / Westbrook / Dumas (Glickenhaus 007 n°709/Hypercar) à 7 tours
6. Frijns / Habsburg / Milesi (Oreca n°31/1er LMP2) à 8 tours
...


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Cache non actif Version Desktop - 2-1682-10829-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-415795925