Accueil >  Sport  >  Endurance  > 

24H du Mans : Toyota en pôle, Alpine 3e

Malgré une bonne séance d’essais libres 3 avec le meilleur chrono ce jeudi, Alpine n’a pas pu rivaliser pour la pôle face aux Toyota lors de l’Hyperpole. Samedi, l’écurie française s’élancera de la 3e position, derrière les Toyota.
24H du Mans : Toyota en pôle, Alpine 3e
Par le 20/08/2021

Alors que Toyota avait rencontré des problèmes lors de la dernière séance d’essais libres ce jeudi et que dans l’autre sens, Alpine avait signé le meilleur temps, on pouvait donc penser que la bataille serait plus intense lors de l’Hyperpole du soir, qui permet de déterminer la grille de départ de la course de samedi. Finalement, le suspense n’a pas duré longtemps puisque la Toyota N°7, pilotée par Kamui Kobayashi, a réalisé le meilleur temps dès sa première tentative, avec un 3’23’’900. La seconde voiture, la N°8, se classe à la 2eme place, juste devant Nicolas Lapierre et son Alpine A480.

Toyota plus que favori 

24H du Mans : Toyota en pôle, Alpine 3e 0

Sans grande surprise, c’est bien les Toyota qui se partageront les deux premières places sur la grille de départ de cette 89e édition des 24 Heures du Mans. Lors de l’Hyperpole, qui regroupe les six meilleures voitures de chaque catégorie (seulement 5 pour l’Hypercar) qualifiées pour cette demie-heure dédiées à la vitesse pure, Alpine partait confiant après une dernière séance d’essais libres convaincante et concluante. 

Malheureusement pour l’écurie française, l'écurie japonaise s’est montrée rapide et efficace avec notamment son pilote Kamui Kobayashi, qui a signé le meilleur temps dès la première tentative. Avec son chrono de 3’23’’900, il améliore même le temps de la voiture N°7 de près de deux secondes par rapport au temps réalisé mercredi lors des qualifications.

La seconde voiture, N°8, pilotée par Brendon Hartley, n’a pas fait mieux et échoue seulement à 29 centièmes. Les deux voitures occupent donc les deux premières places sur la grille. L’écurie japonaise peut aussi fortement compter sur ses pilotes japonais, Kazuki Nakajima et Kamui Kobayashi, principaux acteurs de la force de Toyota.

Alpine en embuscade 

L'A480 partira 3e sur la grille de départ

Incapable de batailler pour la pôle, Alpine a du regarder dans ses rétroviseurs pour contenir une Glickenhaus. La lutte a tourné en la faveur de Nicolas Lapierre au volant de son Alpine A480 qui a parfaitement défendu sa troisième place face à Olivier Pla dans sa monoplace N°708. Dans ce duel 100 % Français, le pilote Alpine devance le pilote de la Glickenhaus N°708 de 65 centièmes. 

La seconde Glickenhaus, de Romain Dumas, n'a jamais été en mesure de se battre pour cette troisième place et partira donc 5e. À noter que les cinq Hypercar ont toutes amélioré leur temps par rapport à la séance de qualifications du mercredi. 

Dans les autres catégories, en LMP2, la Jota N°38 d’Antonio Felix da Costa s’élancera devant le Team WRT N°41. Dans les catégories GTE Pro et GTE Am, c’est Porsche qui a dominé l’Hyperpole avec Dries Vanthoor et Julien Andlauer. 

Rendez-vous demain dès 15h55 pour suivre le départ de cette 89e édition des 24 Heures du Mans.
 


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Version Desktop - 2-1682-10827-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-1719528134