Accueil >  Groupe  >  Le groupe Renault  > 

Echec négociations Dongfeng - Renault

Quelques jours seulement après l’échec des négociation avec le distributeur américain Penske pour la vente de modèles Renault aux Etats Unis, c’est maintenant les discussions entre le partenaire chinois de Nissan et Renault qui battent de l’aile.
Echec négociations Dongfeng - Renault
Par le 21/10/2009

 Les deux groupes étaient en effet en discussion depuis de nombreuses années concernant la production de véhicules Renault en Chine. Ces discussions ont une fois de plus été stoppées net.

Les difficultés semblent être au nombre de trois, à commencer par l’avenir du groupe automobile Dongfeng. Le groupe chinois aimerait développer sa propre marque plutôt que de rester un assembleur de voitures pour constructeurs étrangers tels Honda, Kia, Citroen, Peugeot ou Nissan. Dongfeng arriverait aux limites de l’exercice en nouant un sixième partenariat avec Renault.

La deuxième raison réside dans la difficulté à choisir un site de production commun. Nissan produit actuellement des voitures sur deux sites, l’un dans la province centrale de Hubei (pour les grandes berlines, type Teana) et l’autre dans la province du sud, à Guangzhou, plus connue sous le nom de Canton. La logique voudrait que Renault choisisse le site en plein développement, à Canton, aux côtés de son partenaire. Mais il faudrait alors agrandir l’usine et l’Alliance rencontrerait également des difficultés pour sourcer localement.

Il est enfin légitime de se demander si le marché chinois est prêt à accueillir massivement des véhicules Renault ? La marque n’est quasiment pas connue en Chine. Développer la marque Renault nécessiterait de nombreux investissements, tant financiers qu’humains.

Il faut d’ailleurs rappeler que le constructeur au losange est un petit poucet dans l’Empire du Milieu. A titre d’exemple, et même si ses ventes de Koléos explosent en Chine depuis le début de l’année, Renault a vendu moins de 1000 véhicules en 2008 en Chine; la Chine, qui vient tout juste de devenir le premier marché mondial automobile !

Bien malin donc celui qui arrivera à deviner l’issue de cette histoire de « je t’aime moi non plus »….


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Version Desktop - 30-1594-7771-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-1485964399