Accueil >  Groupe  >  Le groupe Renault  > 

Renault et Mercedes c’est terminé !

Alors que Renault espérait encore développer des projets avec Daimler, la plupart d’entre eux ne vont pas aboutir. Mercedes a refusé de s’engager dans le programme de véhicules utilitaires électriques FlexEvan prévu pour 2026.
Renault et Mercedes c’est terminé !
Par le 07/06/2023

Il n’y aura pas de nouveau partenariat entre Mercedes et Renault. Jean-Dominique Senard, le président du groupe au losange plaçait pourtant beaucoup d’espoirs dans une nouvelle alliance entre les deux marques. C’était en tout cas son ambition lors de la présentation, fin 2022, de la Megane E-Tech au Hangar Y de Meudon. Il y avait évoqué de nombreux projets à l’étude au sein de la marque française et de beaux accomplissements à venir dans plusieurs domaines. Un temps qui semble désormais révolu, en tout cas pour un éventuel partenariats entre Mercedes et Renault.

Le projet FlexEvan se fera sans Mercedes

La dernière déconvenue entre les deux constructeurs automobiles met la marque française quelque peu dans l’embarras. En effet, Daimler a assuré ne pas vouloir être partie prenant du projet FlexEvan. Un ambitieux programme qui intervient comme l’un des piliers de la stratégie de Renault en embarquant notamment Qualcomm (avec son supercalculateur Snapdragon qui unifie l’ensemble des calculateurs traditionnels) mais aussi évidemment Google et sa plateforme Cloud. Les premiers résultats du projet sont attendu d’ici 2026 avec le successeur électrique du Trafic et son cousin Nissan Primastar. Le tout devrait être mis en application sur la nouvelle Megane E-Tech.

Daimler préfère se concentrer sur sa plateforme VAN.EA

Le programme FlexEvan présente de nombreux avantages. C’est le cas notamment au niveau du coût. Une réduction des prix équivalente à 30% environ est prévue pour chaque projet. Les possibilités de voient être multipliées notamment grâce à la technologie de châssis dit « skateboard ». Celle-ci permet de décliner beaucoup de silhouettes et de configurations. Il se pourrait que le groupe Renault Trucks qui appartient, rappelons le, au groupe Volvo Trucks, rejoigne ce projet. Mercedes préfère se concentrer sur sa plateforme VAN.EA et accentuer son positionnement premium sur le marché automobile.

La collaboration Twingo X Smart n’a pas fonctionnée

La collaboration entre les équipes de Renault et de Daimler semble être au point mort. Le constructeur chinois Geely rempli un rôle plus qu’important, primordial de la future filalie Horse de Renault, il est aussi devenu le premier actionnaire de Mercedes. C’est probablement entre les mains de l’entreprise asiatique que se jouera un potentiel nouveau partenariat entre le losange et Daimler. Le dieselgate a beaucoup réduit les échanges de moteurs entre les deux groupes. Renault a d’ailleurs limité sa production en la matière. Il y a aussi le cas du programme Twingo X Smart qui n’a pas eu les résultats escomptés. Malgré les synergies économiques, les modèles disparaissent. Il n’y a plus aucune collaboration à ce jour mise à part le Citan, cousin du Kangoo.

Aucun nouveau projet Renault X Mercedes de prévu dans le futur

Il ne reste plus rien de l’accord technologique et industriel signé entre les deux groupes en avril 2020. Les relations entre les deux marques se sont petit à petit détériorées. En novembre 2021, Mercedes a annoncé qu'il allait vendre l'intégralité de sa participation de 3,1 % dans Renault, soit 9,2 millions d’actions. Aucun nouveau projet n’est prévu dans l’agenda des deux constructeurs automobiles. « Tous les contacts ne sont pas rompus » pour autant, « loin de là » nous est-il expliqué.


Version Desktop - 30-1594-11457-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-875814679