Accueil >  Thématiques  >  Vie automobile  > 

Tout connaître sur les tarifs de votre carte grise en 2022

Établi en fonction de la puissance fiscale de votre véhicule et de votre région, le prix de la carte grise reste assez stable en 2022. Cependant, cette année est aussi le signe de la fin des avantages pour certains véhicules propres. Explications.
Tout connaître sur les tarifs de votre carte grise en 2022
Par le 21/02/2022

Si les tarifs de la carte grise sont restés plutôt stables en ce début d’année, on note tout de même quelques augmentations mais surtout une forte disparité selon les régions. En Provence-Alpes-Côte d’Azur par exemple, le tarif de la carte grise est presque deux fois plus élevé qu’en Corse. Du côté du Grand Est, on a tout simplement décidé d’augmenter le prix du cheval fiscal et de ne plus accorder de privilèges aux véhicules moins polluants, pour éviter de perdre des recettes fiscales issues des cartes grises… Un acte qui montre une nouvelle fois l’état de la société actuelle, qui n’est pas prête de voir la tendance s’inverser !

Une mesure à l’encontre des véhicules propres… Mais avec quoi rouler pour payer moins cher ?

Aussi absurde soit-il, la région Grand Est a décidé de ne plus accorder d’avantages aux véhicules propres, en leur offrant, en général, gratuité pour leur carte grise. Une question se pose donc, si les véhicules thermiques sont poussés vers la sortie, et qu’aujourd’hui sont taxés les véhicules dits « propres », avec quoi devons-nous rouler pour arrêter d’être taxé ? Vous vous doutez bien que la réponse n’est pas connue.

Ne serait-ce que tous les véhicules hybrides, GPL et circulant au gaz naturel ou à l’éthanol, dans la région Grand Est, seront soumis à la même grille tarifaire que les véhicules thermiques concernant la carte grise. À noter que depuis 2017, ces mêmes véhicules en étaient exonérés ou bénéficiaient d'une exonération partielle selon les régions . Dans un monde où tout est soit disant mis en place pour révolutionner la mobilité et effectuer une transition vers l’électrique, des mesures totalement contradictoires viennent semer le doute sur cette volonté.

Hausse du prix du cheval fiscal pour les voitures et moto

Du côté des automobilistes, l’annonce est incomprise comme l’explique Yves Carra, porte-parole de l’Automobile Club Association « C’est très lourd, même si la carte grise représente une faible part du budget des automobilistes ». C’est le moins que l’on puisse dire car la région Grand Est a augmenté, depuis ce 1er février, le prix de la carte grise de 14 %. Et la raison ne va certainement pas apaiser les tensions, bien au contraire.

Fin de la carte grise gratuite pour les voitures propres pour éviter une perte des recettes fiscales

Désormais l'une des régions les plus chères pour effectuer son certificat d'immatriculation, la région Grand Est justifie cette hausse par « la crainte d’un effondrement des recettes fiscales issues des cartes grises ». Pour faire simple, roulez en véhicule propre pour notre bien mais continuez à payer aussi cher pour renflouer les caisses.

Dans un marché automobile français où la part des véhicules propres augmente au fil des mois, en raison des normes toujours plus restrictives, il est tout à fait logique de voir le pourcentage d’immatriculations de ces véhicules augmenter également.

Aujourd’hui, la part des véhicules propres en région Grand Est est de 10 %, contre 2,2 % il y a 4 ans. En 2020, 180 millions d’euros ont été récoltés grâce à cette taxe sur les certificats d’immatriculation, soit plus de 5% du budget global de la région, qui s’élève à 3,1 milliards d’euros.

Pour calmer le jeu, la région promet d’investir et d’augmenter le nombre de bornes de recharge électrique. Un discours déjà entendu des dizaines de fois par nos hommes politiques mais qui n’a pas fait bouger les choses. Au 31 novembre dernier, on comptabilise un peu plus de 51 000 bornes publiques, pour environ 162 000 véhicules 100 % électriques, soit trois fois moins ! Sans compter les hybrides rechargeables… Dans le même temps, la région propose une aide de 50 € supplémentaire pour convertir son véhicule essence à l’éthanol, ce qui fait grimper l’aide de 500 à 550 €.

En tout cas, cette annonce ne va certainement pas inciter les automobilistes à se tourner vers un véhicule propre. Les véhicules électriques et hydrogènes échappent pour le moment à cette taxe grâce notamment à l'existence de la loi de finance 2020. Sans cette dernière, on aurait facilement pu imaginer que ces véhicules échappent à cette taxe.

Quel calcul ou estimation concernant le coût de la carte grise de mon véhicule ?

Quel est le prix d'un cheval fiscal ?

Le prix du cheval fiscal dépend de votre lieu de résidence, et plus précisément de votre région: vous pouvez retrouver tous les montants du cheval fiscal selon votre région ici. Il s'agit de la principale donnée permettant de calculer le coût d'une carte grise. Et selon les régions on note de grandes disparités.

Combien coûte une carte grise ?

Restons dans le cas de la région Grand Est pour faire le calcul du prix. Qu’il soit désormais essence, Diesel, GPL ou éthanol, le conseil régional a décidé depuis le 1er février que le montant du cheval fiscal serait le même avec +6 € pour atteindre 48 € par cheval fiscal. Une différence de prix notable puisqu'il s'agit d'une hausse de 14%. À cela il faudra également ajouter 11€ de taxe de gestion, d'une taxe pour la formation professionnelle (taxe additionnelle Y2), et 2,76 € de redevance d'acheminement (frais d'envoi)

Prenons pour exemple la Renault Clio V, dont les tarifs de la gamme viennent d’être revus à la baisse par la marque au losange, dans sa version TCe 140 ch. Pour ce véhicule de 7 CV, dans le Grand Est, le prix final sera de :

48 x 7 + 11 + 2,76 soit un montant total de 349,76 € en 2022, contre 307,76 € il y a encore moins d’une semaine. Belle augmentation pour un simple certificat d'immatriculation.

Les frais d'immatriculations à moitié prix pour les voitures de plus de 10 ans

Des solutions existent malgré tout pour éviter cette augmentation. La première, déménager pour aller dans une région qui taxe moins les véhicules. Dans ce cas, il vous faudra faire une mise à jour de l'adresse sur la carte grise de vos véhicules actuels sauf s'il s'agit d'un déménagement "temporaire". A noter que pour un changement de domicile, le ministère de l'intérieur ne prend pas de taxe. Généreux... L'imprimerie nationale vous fera alors parvenir votre nouveau titre à l'adresse indiquée. Même chose pour un duplicata de carte grise ou pour l'ajout d'un nom (co-titulaire) sur la carte grise.

Qu'il s'agisse d'une voiture neuve ou d'une voiture d'occasion, en cas d'immatriculation, le tarif de la carte grise est le même. Mais pour les anciennes occasions, il est possible de voir ce prix être grandement réduit si le véhicule a plus de 10 ans car dans ce cas, le prix du cheval fiscal est divisé par deux. Si l'achat se fait auprès d'un particulier, il vous faudra vous séparer de votre véhicule par vos propres moyens, et déclarer sa cession. Pour ce faire, plusieurs solutions sont possibles, comme sur cette page par exemple ou sur le site officiel de l'ANTS.

Achat d'une Clio 3 d'occasion
Pour une Clio 3, le prix de la carte grise sera divisé par deux

A cela, dans le cas d'une voiture neuve, il faut également ajouter le malus écologique selon les émissions de CO2, et la nouvelle taxe sur le poids dont seront exonérées les familles nombreuses. Autant dire que dénicher une occasion peu kilométrée de plus de 10 ans est une bonne idée.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Cache non actif Version Desktop - 1678-1698-10993-planeterenault-amp0-device-1510055096