Accueil >  NEWS  >  NEWS  > 

La Twingo GT disponible en boite automatique EDC6

Commercialisée depuis 9 mois, la Twingo GT, la version la plus puissante de la Twingo, sera désormais disponible avec une boite automatique à 6 rapports, comme pour sa cousine Smart.
La Twingo GT disponible en boite automatique EDC6
Par le 26/06/2017

A ne pas louper: Article Twingo restylée

Certes, cette Twingo GT n’est pas une vraie sportive. Avec son petit 3 cylindres de 900 cm3 poussé à 110 ch. et 170 Nm de couple, elle n’est pas prévue pour faire de la piste, ni pour faire péter un chrono.

Pour autant, avec un rapport poids-puissance de 8,5 kg/ch, elle fait mieux que l’ancienne Twingo GT, et le 0 à 100 est effectué en 9,6 secondes en boite manuelle. Il faudra un peu moins d’une seconde supplémentaire en version EDC, du fait notamment d’une masse plus importante (1 001 kg en boite manuelle contre 1 028 en EDC).

A l’inverse, avec son moteur arrière, et un châssis paramètré pour le plaisir de conduite (abaissement de la hauteur de caisse de 20 mm, nouvelle barre anti-roulis, tarage des amortisseurs notamment), et les aides électroniques adaptées pour une utilisation un peu plus musclée, cette petite citadine propose de disposer d’une voiture procurant plus de plaisir de conduite.

Twingo GT

Jusqu’alors, seule une boite manuelle était disponible. Sa cousine germaine (mais désormais chinoise) Smart (dont la version GT se nomme Brabus du nom du célèbre préparateur allemand) disposait de l’exclusivité d’une petite boite automatique à double embrayage.

Désormais, la Twingo va également pouvoir proposer une nouvelle transmission automatique. Il s’agira comme pour le reste de la gamme, et comme pour la version Smart d’une boite à double embrayage nommée EDC.

Sous le capot, pas de changements. Dérivé du bloc de série qui développe 90 ch. (Tce 90), le moteur, toujours placé sous le tapis du coffre et légèrement incline, bénéficie notamment d’une diminution de 12 % de la température de l’air qui arrive dans le turbo grâce aux petites ouïes placées sur les ailes arrières. Ces dernières n'ont pas pour seule vocation le style: elles ont également un rôle dans l'alimentation du moteur.

D’autres améliorations, comme la ligne d’échappement, une pompe à essence ou une pompe à eau plus puissantes permettent d’apporter les 20 ch. supplémentaires qui représentent tout de même plus de 20% de puissance en plus.

La version EDC dispose comme ses grandes sœurs du Launch Control, tandis que le Stop & Sart n’est disponible que sur la boite manuelle.

Concernant la consommation théorique, elle est 5,2 litres / 100 km en cycle mixte, et 115 gr CO2 (118 en boite EDC) en cycle normalisé WLTP.

Enfin, le prix de cette Twingo GT en version EDC débute à 18 400 € contre 17 000 € en boite manuelle. Cela représente tout de même 2 500 € de plus que la version TCe 90 EDC.

Elle reste malgré tout moins chère que la Smart Brabus de 109 ch. en tout point identique ou presque. A titre de comparaison, la Twingo 2 RS de 133 ch. et 160 Nm de couplé était affichée à 15 000 € en 2008 lors de sa commercialisation et 16 900 € en 2012, tandis que la finition RS Gordini était à 18 100 €. Mais elle se contentait d'une boite manuelle à 5 rapports.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.