Accueil >  Thématiques  >  Securité routière - Vie auto  > 

Comme chaque 1er février, les tarifs des péages augmentent

Comme chaque 1er février, les tarifs du péages augmentent. Seul la région Occitanie voit ses prix inchangés. En revanche, la plus forte hausse sera pour l’autoroute reliant Toulouse à la frontière espagnole. En moyenne, la hausse est de 0,44 %.
Comme chaque 1er février, les tarifs des péages augmentent
Par le 01/02/2021

Il faut s’y plier, chaque premier février, les tarifs des péages augmentent. De nouveaux tarifs sont annoncés et entrent en vigueur. À cette annonce se rajoute également une augmentation pour les tarifs du gaz (+3,5 %) et de l’électricité (+1,6 %). Cette augmentation annuelle est systématique puisque les contrats, très stricts, qui lient les sociétés d’autoroutes à l’État prévoient une augmentation automatique des tarifs des péages tous les premiers février de chaque année.

Une augmentation plus faible que les années passées

Dès aujourd’hui, votre passage aux péages des autoroutes vous coûtera en moyenne 0,44 % plus cher qu’en 2020. Les augmentations, pour l’ensemble du territoire, se situent entre 0,30 et 0,65 %. Pour rappel, en 2020, l’augmentation était en moyenne de 0,80 % et 1,9 % en 2019.

Bonne nouvelle pour les usagers qui utilisent l’autoroute vers Toulouse, les tarifs ne bougent pas. Par exemple, le trajet Toulouse-Carcassonne augmente une nouvelle fois de 0,20 centimes. Rejoindre les côtes du Sud de la France, à Narbonne notamment, vous coûtera désormais 13,90 euros en partance de Toulouse contre 13,80 euros en 2020.

Enfin, le trajet pour rejoindre l’Espagne et le péage du Perthus est celui qui a le plus augmenté en 2021. Avec une hausse de 0,50 centimes, le trajet Toulouse-Perthus va désormais coûter 22,70 euros contre 22,20 euros l’année dernière.

Beaucoup peuvent se poser la question de savoir où va cette argent, lorsque l’on sait que le réseau routier en France est dans un état catastrophique. Mais cela est différent pour les autoroutes puisque cela est géré par Vinci Autoroute qui entretien son réseau autoroutier et réalise de nombreux travaux, qui, nous vous l’accordons, durent parfois très longtemps. À cela s’ajoute également une nouvelle loi qui ne devrait pas ravir les motards mais qui pourrait leur permettre de gagner en sécurité.

La circulation entre deux files à moto interdite

C’est un fléau qui dure depuis des années et qui est à l’origine de beaucoup de décès, la circulation des motards entre deux files est désormais interdites. Comme en Allemagne maintenant, les deux-roues devront rester derrière les automobilistes en cas de bouchons notamment.

Pas sur que cette nouvelle soit prise avec joie par les motards mais en cas de négligence, l’infraction sera passible d’un retrait de 3 points sur le permis de conduire avec une amende de 135 euros.

Alors qu’ils représentent à peine 3 % du trafic routier, les motards constituent plus de 22 % des personnes tuées et plus de 43 % des personnes blessées gravement. Et même si, avec la crise sanitaire actuelle, le seuil des 3 000 morts en 2020 sur la route n’a pas été franchi pour la première fois, près de 700 motards décèdent chaque année sur les routes françaises.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Version Desktop - 1678-1698-10553-planeterenault-y-c-pid-amp0-device-1366749996