Accueil / Technique [Electronique-Electrique]

[Twingo I] Twingo 1 ne démarre plus puis redémarre + à-coups

Retrouvez les Revues Technique Automobile de votre véhicule
Bonjour à tous,

Il y a 4 mois, ma Twingo 1 phase 1 1994 m'avait causé un problème :

Démarrage à froid au quart de tour, j'ai fait 2 km, coupé le contact pour faire une course ... et impossible de la redémarrer 10 mn plus tard. Rien, le moteur ne toussait même pas malgré le bruit de la pompe à essence quand je mettais le contact.

Après une dizaine de coups de démarreur bien espacés pour ne pas tuer la batterie, j'avais laissé reposer la bête 5 mn.

Je me préparais à rentrer à pied quand à l'essai suivant le moteur a commencé à toussoter mais en calant au moindre appui sur l'accélérateur.

2/3 essais de plus ont été suffisants pour récupérer démarrage et fonctionnement normaux. Le véhicule refonctionnait tout à fait normalement et même les jours suivant.

Donc, sans connaitre l'origine de la panne, et à titre préventif, j'avais changé bougies (qui étaient encore très bien pourtant), faisceau d'allumage, filtre à essence, filtre à air, un nettoyant injecteurs et nettoyé le capteur PMH (à peine poussiéreux) et vérifié l'état de la tête de distributeur(impeccable car relativement récente).

Depuis, le problème n'était pas réapparu.

Ce matin, démarrage à froid impeccable, je fais 3 km en ville (circulation très fluide) et, d'un seul coup, il y a eu des à-coups à

l'accélération, mais nickel en stabilisé. Je me gare sur le parking et vais faire mes courses. Et 10 mn après, devinez quoi ? Impossible de redémarrer, le moteur ne tousse même pas.

Bref, le même scénario qu'au mois de juillet. Et le même mode opératoire pour la redémarrer. Ensuite, j'ai pu rouler 1h impeccable. Pas d'à-coups, aucun problème.

J'avais déjà eu le cas de la tête d'allumeur fêlée mais le symptôme est différent : essentiellement par temps humide, démarrage difficile (voire impossible) et progression à froid avec beaucoup d'à-coups. Dès que le moteur est chaud, la tête sèche et ça remarche correctement. Et surtout, si on ne change pas la pièce, ça recommence tous les jours !

Là, le phénomène se produit quand tout s'est bien passé depuis quelques kms, dès que le moteur est tiède, et ne se reproduit plus pendant plusieurs mois !!!

Que faire ? Qui a eu le même problème ?


Merci d'avance.
Je regarderais encore au capteur PMH , son aspect exterieur ne veut rien dire .
peut-etre aussi la bobine.
Bonjour,

Bon eh bien voilà, ça vient de le refaire, et ce coup-ci c'est ma femme qui avait la voiture.

Démarrage à froid, 2 kms pour aller faire le plein, et au moment de redémarrer = plus rien. Le démarreur tourne mais le moteur ne pétarade même pas (5/6 essais).

Arrêt 20 mn, le temps pour moi d'arriver sur place avec un ohmètre pour mesurer la résistance du capteur PMH en situation de panne.

Un coup de démarreur pas acquis de conscience ... et hop le moteur démarre du 1er coup !!!

Même pas besoin de mesurer le capteur !

Alors, panne typique moteur tiède car la dernière fois c'était pareil, moteur tiède (3 kms) ?

Qu'en pensez-vous ?

Merci.
salut
kit faisceau + capteur PMH
sans hésitation (enfin pratiquement lol)
et puis tu pourra mesurer la resistance du capteur.
elle sera bonne
mais le probleme c est qu il y a un faut contact entre le capteur et la prise
Bonjour,

Merci, mais c'est marrant que ça ne le fasse que moteur tiède et jamais à froid ni à chaud !!!

Et en plus, une fois redémarré (20mn après la panne) plus de problème pendant des semaines et celà sans avoir eu besoin d'ouvrir le capot, juste en attendant un peu...

Je vais le changer par sécurité.

Cordialement.
la panne peut meme disparaitre des mois avant de revenir
ce qui m'était arrivé !!!

Je vais donc le changer.

Et si j'achète le capteur (seul) ailleurs que chez Renault, j'ai intérêt à le souder ou mettre mes propres cosses ?
si tu veux pas retomber en panne tu achetes le kit chez renault et puis voila
Je viens de démonter le capteur pour voir sa référence et après remontage impossible de démarrer la voiture ! :bluecry:

La référence n'est pas Renault, c'est Renix 101750-23.

Elle correspond à quelle réf Renault ? 7700859831 ou 7700855719 ?

On trouve les 2 sur le net et visiblement seule la longueur du câble est différente (18 cm et 28 cm). Moi c'est le modèle le plus petit (voir photos). Ils sont interchangeables ? Je dois commander lequel ?

Lequel est fourni chez Renault en rechange ?

Une idée du prix Renault ?

Merci d'avance.

http://nsa22.casimages.com/img/2011/12/23/111223074943267183.jpg


http://nsa21.casimages.com/img/2011/12/23/111223075313335444.jpg
Rebonjour,

Sur vos conseils je viens donc de changer le capteur PMH ...mais ça ne redémarre pas. :bluecry:

J'ai tenté 2 légers coups de démarreur (3 secondes) car la batterie est très faible et le démarreur tourne vraiment très doucement.

Ca ne devrait pas toussoter quand même ? D'habitude ça démarre au quart de tour.

Il faut du temps au calculateur pour intégrer le nouveau capteur ?

Je rappelle que le moteur marchait nickel avant que je démonte le capteur juste pour prendre sa référence !!! Je n'ai rien débranché d'autre !

Au secours.

Merci.
Dernière édition par LITEON52 le Mer 28 Dec, 2011 14:12; édité 1 fois
Bonjour,

Batterie rechargée mais toujours impossible de redémarrer.

Pas l'ombre d'un toussotement.

J'ai retiré le filtre à air et ça sent l'essence.

Comment tester le reste ?

Merci.
Bonjour,

Je viens de tester sommairement l'allumage en déconnectant un fil de bougie et en le rapprochant de la tête de la bougie.

J'ai bien une étincelle aux 4 bougies et j'ai testé aussi avec le fil central de la bobine sur la tête d'allumeur = étincelle OK.

J'ai ensuite retiré le filtre à air et il y a bien de l'essence pulvérisée lorsqu'on actionne le démarreur.

Si j'avais mis un mauvais modèle de capteur pmh je n'aurais pas d'étincelle, non ?

Merci.
Dernière édition par LITEON52 le Jeu 29 Dec, 2011 17:12; édité 2 fois
Bonjour,

Je viens de tester le voltage du nouveau capteur pmh : je trouve 00.2 V en mettant mon multimètre en calibre 200 v alternatif. A priori,

c'est bon.

J'ai redonné 2/3 coups de démarreur et j'ai immédietement retiré les bougies : elles sont humides, donc l'essence arrive.

J'en ai profité pour refaire un test d'étincelle (cette fois-ci côté électrode) : une belle étincelle bien jaune pour les 4, surtout à la

nuit tombante !!!

Je ne sais plus quoi faire...

A l'aide.

Merci.
Up !

Merci.
Bonsoir,


Résultat des courses pour aujourd'hui; Mesures effectuées dehors et il fait froid (5 degrés) :

Continuité faisceau PMH aux bornes du calculateur : 203 ohms.

Résistance sonde temp eau sur culasse : 7,72 (calibre 20K). Ca doit faire 7720 ohms. Je pense que c'est OK.

Résistance sonde temp air sur "carbu" : 7,18 (calibre 20K). Ca doit faire 7180 ohms. Ce qui me semble bon aussi.

J'ai shunté les bornes du relais de pompe à essence et déconnecté la durite d'arrivée sur "carbu". Le débit me parait correct : un bon 1/2
litre en seulement 5/6 secondes.

J'ai testé le relais : il claque bien et est bien passant au niveau de l'alim de la pompe.

Par quoi continuer ?

Merci.
Bonjour,

J'ai fait les mesures de résistance suivantes :

Moteur de régul ralenti : AD= 49 ohms / BC= 49 ohms

Potentiomètre de position papillon : AB 1320 / AC= 1400->2400

Injecteur : 2 ohms.

Après changement de la bobine, les étincelles sont toujours jaunes.

L'injecteur pulvérise bien et après les tests d'étincelles, les bougies sont pleines d'essence sauf celle du cylindre 1 (côté embrayage) qui ne gicle pas non plus d'essence quand on retire sa bougie tout en actionnant le démarreur. Normal, pas normal ?

Le démarreur entraine bien le volant moteur et on voit les culbus bouger par l'ouverture de remplissage d'huile !

Ouf, apparemment moteur pas cassé !

La batterie ne me semble pas au top. Je mesure 12,51 v à ses bornes mais le démarreur tourne à mon avis assez lentement, surtout au bout de 5/6 essais de 3/4 secondes. Batterie fatiguée qui est trop juste à l'effort ?

Ca peut systématiquement empêcher les étincelles de devenir bleues ? Et pour le démarrage, c'est sensible à ce point-là ?

Avant la panne, la voiture démarrait vraiment au quart de tour et c'est pour ça que le démarreur n'avait presque pas à tourner.

Ca sent la panne de calculateur à ton avis ?

Pour faire les essais d'étincelles j'avais retiré le relais de pompe à essence mais ça empêchait les étincelles. Je l'ai donc remis mais comme ça a surement envoyé pas mal d'essence dans les cylindres j'ai donc laissé les bougies démontées pour que ça s'évapore un peu.


Voilà où j'en suis et c'est pas glorieux pour l'instant.
:bluecry: :bluecry: Personne ne veut m'aider
LITEON52 a écrit:
:bluecry: :bluecry: Personne ne veut m'aider


allez tu me fait mal au coeur :(

si tu as de l'essence, de l'air et de l'allumage, y'a pas de raison, ça doit péter.
essaie 4 bougies. elle peuvent donner à l'air libre mais pas dans le cylindre (a cause du taux de compression)
Bonjour,

Elles auraient laché en une nuit et sans que le moteur tourne...
LITEON52 a écrit:
Bonjour,

Elles auraient laché en une nuit et sans que le moteur tourne...


oui. j'ai déjà vu plusieurs fois un véhicule qui tournais nickel, tu l'arrete, tu redémarre 2 minutes après et rien. 4 bougies et c'était reparti. je vais pas te dire que ça arrive souvent mais j'ai déjà eu ça 3 ou 4 fois en 10 ans. et meme sur des bougies récente avec 5000 km. après sur une twingo, pour 10 15 euros, t'as 4 bougies de bonne qualité donc tu risque pas grand chose.
rpm91
Modérateur PR
Message Mar 24 Jan, 2012 13:01
Effectivement, si à l'époque des carbu un composant, en dérivant, pouvait dégrader la qualité de combustion sans empêcher le moteur de tourner le lendemain, depuis l'apparition des injections catalysées, la même dérive de composant, une fois le seuil de tolérance franchi (en refroidissant pendant la nuit par exemple), empêche parfois tout allumage.
_________________
NOUVEAU : Adhérez à l'association et bénéficiez (entre autres) du prêt d'une "valise" Can Clip prête à l'emploi + notices Renault.
Plus d'infos ici

Leaf SV 30 kWh /Outback LTDex-Laguna II.2
clic pour agrandir
rpm91 a écrit:
Effectivement, si à l'époque des carbu un composant, en dérivant, pouvait dégrader la qualité de combustion sans empêcher le moteur de tourner le lendemain, depuis l'apparition des injections catalysées, la même dérive de composant, une fois le seuil de tolérance franchi (en refroidissant pendant la nuit par exemple), empêche parfois tout allumage.


pas tout compris :pense: mais si tu pouvait développer, ça m’intéresserais car perso, j'y ai jamais trouver trop d'explication. et comme j'ai soif de connaissance ... :mrgreen:
rpm91
Modérateur PR
Message Mar 24 Jan, 2012 20:01
Pour faire plus "prosaïque", par exemple une batterie, avant, avec une batterie faible, le démarreur tournait lentement, mais il tournait.
Sur les autos d'aujourd'hui, le démarreur pourrait tourner si un calculateur ne lui interdisait pas de se lancer car la tension batterie est en dessous d'un seuil.

Le même phénomène peut se produire sur les tensions/résistance dans les bobines ou la qualité du signal capteur PMH ou les polluants mesurés sur la sonde Lambda: c'est ON (paramètres dans les limites des tolérances, assez serrées, qui permettent au moteur de tourner sans polluer) ou OFF (hors tolérance, on coupe tout)
_________________
NOUVEAU : Adhérez à l'association et bénéficiez (entre autres) du prêt d'une "valise" Can Clip prête à l'emploi + notices Renault.
Plus d'infos ici

Leaf SV 30 kWh /Outback LTDex-Laguna II.2
clic pour agrandir
dans son cas c'est possible mais perso les fois ou j'ai vu ça, les batteries était ok. ce sont des moteurs qui tournait rond 5 minutes avant et après plus rien de rien, comme si la bobine était débranchée.

mais bon, des fois je cherche même plus à comprendre, il y as vraiment des pannes surnaturel :tourni:
Bonsoir,

J'ai testé une bougie neuve et l'étincelle n'est pas franchement bleue c'est plutôt jaune-bleue.

Et à priori mauvaise nouvelle : je viens de prendre les compressions = 6/5/10/6 !

Avec un vieux compressiomètre à aiguille qu'on tient appuyé sur un trou de bougie (il ne se visse pas), 4/5 secondes de démarreur, accélérateur à fond. C'est bien comme ça qu'on fait ?

Les valeurs sont à mon avis très mauvaises. Pourtant, la voiture démarrait au quart même par temps froid ou humide et elle ne trainait pas sur route (110/120 sans problème sur une 2x2 voies). Pas de consommation d'eau non plus ou très peu (mais pompe à eau peut-être en fin de vie).

J'ai remarqué un bruit au niveau du monopoint quand on coupe le contact après un coup de démarreur : on entend un bruit d'engrenage qui dure 4/5 secondes. Moteur de régulation qui se réinitialise ?

Au final, je suis de plus en plus perdu...
si t'as tester ta bobine correctement, met 4 bougies déjà. même avec des compression à chier comme les tiennes, ça doit démarrer.
Bonjour,

Je n'ai pas testé la bobine, je l'ai changée carrément.

Changement de bougies en cours...
Bonsoir,

Il y a du nouveau !!!

J'ai changé les bougies. Au 1er coup de démarreur, j'entends un flop en fin de ligne d'échappement. Pas une explosion, juste comme un souffle. Je me dis peut-être un espoir...

J'insiste avec un 2ème coup de démarreur long (10 sec) et là, miracle, le ralenti commence à arriver et il tient !!! Exactement comme avant (voir début de mon post) quand j'était resté en rade sur le parking après un trajet de 2 kms puis un arrêt de 10mns et qu'elle n'avait redémarré qu'au bout de 15 mn et ne l'avait plus refait pendant des mois. Soit disant un pb de capteur PMH...

Je laisse donc tourner 1 mn, je donne 1/2 petits coups d'accélérateur pour voir si elle cale pas, et ben non elle cale pas ! Je coupe le contact en me disant c'est bon même si le ralenti n'est pas parfait au moins ça tourne. Je remonte la boite à air, fixe la batterie, range les outils etc...

Je redonne un coup de démarreur et là elle part pas du tout, même en insistant !!!

Je démonte les bougies et elles sont pleines d'essence. Je les sèche, les remonte et re-coup de démarreur long et le ralenti finit par arriver. Et là, je laisse tourner 10 mn jusqu'à ce que j'ai un peu de chauffage car dehors ça caille vraiment en plein vent...

Le ralenti n'est pas hyper stable. Il ne galope pas énormément mais on sent quelques mini-accélérations toutes les 5 secondes.

Et d'un seul coup le moteur cale ! Je le redémarre puis j'accélère un tout petit peu, et hop il re-cale !!!

Depuis, impossible de le redémarrer !

Je re-démonte les bougies, mais ce coup-ci elles ne sont pas trempées d'essence mais pleines de suie, vraiment bien noires. Même en les nettoyant le moteur ne repart plus... Au bout de 3 coups de démarreur j'ai abandonné.

Qu'en penser ?

P.S:le moteur fait un claquement de culbus mais il fonctionne depuis longtemps comme ça (40000 kms) avec un démarrage et un ralenti nickel. Enfin, fonctionnait...
[b]J'HALLUCINE !!![/b]

Bonsoir,

Ca fait 3 jours que je n'avais pas touché à la voiture car ça descend à -8° !

Tout à l'heure, je me dis : les essais de démarrage + le gel permanent ayant du fatiguer pas mal la batterie, je vais la sortir pour la recharger.

Mais avant, par curiosité, je donne un tout petit coup de démarreur : elle démarre au quart de tour !!! A peine le temps de relacher la clé !

Ralenti accéléré correct puis stabilisation, je laisse tourner 3/4 mn et je donne 2/3 coups d'accélérateur = impeccable.

Je coupe le contact et je réessaye de démarrer. Mais là, il faut un coup de démarreur long (5 sec) pour que le ralenti arrive et soit stable.

Je tente d'accélérer mais paf, ça cale tout de suite !

Je retente le coup et c'est pareil (démarreur long, ralenti et calage si accélérateur).

Je recommence (démarreur long) mais je ne touche pas à l'accélérateur avant 3/4 mn. Ensuite,j'accélère un peu plusieurs fois et là, miracle, ça remarche impeccable !!!

Je laisse chauffer le moteur au ralenti pendant 20 mn. Le ventilo se déclenche bien, les durites ne sont pas dures, enfin tout est normal quoi !

Je débranche un par un chaque fil de bougie et il y a bien une perte de régime à chaque fois mais le moteur ne cale pas du tout et reprend très vite son ralenti dès que je le rebranche. Normal aussi !

Donc tête d'allumeur, faisceau, bobine, bougies sont OK.

Je coupe le contact et je laisse refroidir 45 mn.

Ensuite, je redonne un coup de démarreur et ça démarre au quart de tour, ralenti accéléré 3 secondes et ensuite ralenti normal et stable !!!

Je tripote tous les câbles, connecteurs, faisceaux, tresse etc... mais le ralenti reste imperturbable !!!

Je n'avais pourtant absolument touché à rien depuis 3 jours (depuis que ça ne démarrait plus).

Du coup, je n'ai pas retiré la batterie car elle a encore la pêche.

J'en suis là et je désespère...

Que faire à part cogner dessus ?

Merci.
Bonjour à tous,

Je viens de réessayer de démarrer pour voir si ça marche toujours.

C'est bon, ça part au quart de tour. :mrgreen:

Mais je n'ai toujours pas compris pourquoi ! :pense:

Si quelqu'un a une idée...
Bonjour,

Vous n'allez pas me croire !!!

J'ai trouvé quelqu'un de sympa ce week-end pour passer ma Twingo à la "valise" (XR25). AUCUNE ANOMALIE, tout est OK. Il faisait très froid
(-5) mais je suis allé jusqu'à plusieurs déclenchements de ventilateur. Je me suis dit c'est bon, affaire classée. Je ferme la portière et hop, la serrure reste coincée. Ca m'a occupé 2 jours. Mais chaque jour, je faisais un petit essai de démarrage et 1 ou 2 accélérations juste pour voir et ça marchait toujours nickel.

Ce soir, ma femme va donc rendre la voiture qui lui avait été prêtée et moi bien sûr je prends la Twingo pour le retour.

Démarrage au quart de tour, ralenti accéléré puis le ralenti baisse. Tout semble OK.

Je fais donc entre 1 et 2 kms impeccable puis, arrivé, je coupe le contact le temps que ma femme rende le véhicule de prêt (10 mn).

Au moment de repartir, devinez quoi ? Obligé de laisser le démarreur agir plusieurs secondes pour arriver à un ralenti pas terrible (instable avec de toutes petites accélérations). Et si j'essaie d'accélérer elle cale. J'ai essayé 2 fois et même résultat.

Je profite du ralenti pour tester tout de suite les fils de bougies en les débranchant un par un : sur les cylindres 1 et 2 ça ne change rien, et sur les 3 et 4 j'ai bien une diminution du régime de ralenti !

Je laisse encore le moteur chauffer 2 mns et je retourne chez moi en accélérant très progressivement (1 à 2 kms, vous suivez ?). Ca ne marche pas terrible mais ça s'amétiore doucement.

Arrivé chez moi, le moteur est chaud, le ralenti tient impeccable, il est possible d'accélérer franchement et quand je débranche chaque fil de bougie il y a bien cette fois-ci une diminution nette du régime de ralenti !

Le liquide dans le vase d'expansion est bien jaune, pas de mayo sur la jauge à huile.

C'est vraiment une histoire de fou !!!

Aidez-moi.

Merci.
sur autodata
il mentionne le boitier de commande du papillon (encrassement)
a controler
pompe a essence (pression aussi)
electrovanne d'admission d'air au ralenti
capteur de position papillon
sonde de temperature d'air d'admission et liquide de refroidissement
injecteurs
calculateur
Dernière édition par yanp55 le Mar 14 Fev, 2012 21:02; édité 1 fois
Bonjour,

Attention, c'est une Twingo 1 avec injection monopoint.
Il n'y a donc pas de boitier de commande papillon mais un simple capteur de position papillon. Il est testé.

Pompe à essence : elle marcherait à froid, à chaud mais pas tiède ? J'avais testé le débit et il est important.

Sonde de temperature d'air d'admission et liquide de refroidissement : testées = OK.

Injecteur (unique) : il pulvérise bien.

Ma femme vient d'aller au boulot à l'instant et ...pas de problème :?:

Je ne sais plus quoi penser.
Salut, as tu vérifié l'allumeur?

C'est ou se trouve les fils d'allumage.

Vérifie l'absence d'oxydation à l'intérieur!
Bonsoir,

Oui bien sûr !

Et il me paraissait en bon état. Pas de craquelure, fissure etc et usure tout à fait correcte.

J'ai déjà une bonne expérience de la défaillance de cette pièce sur la Twingo et ça ne donne pas du tout les mêmes symptômes qu'actuellement.
Enfin actuellement, non, puisque ça remarche !

Je n'y comprends plus rien et je vais donc changer quand même tête et doigt d'allumeur (mais sans conviction du tout), ainsi que la sonde de temp d'eau.

Et là, si ça retombe en panne, au moins je serai certain que ce n'est pas une défaillance aléatoire de ces pièces-la.
Message Sam 26 Dec, 2020 12:12
Bonjour
J'ai regardé vos messages concernant votre twingo année 94 et en lisant vos remarques, je viens de constater que j'ai les mêmes problèmes.
J'ai moi aussi une twingo année 95 .
Avez vous résolu le problème de votre twingo car pour ma part je suis dans une impasse.
Merci de m'aider !
_________________
Manu


Sauter vers: 



Dernières news