Accueil / Formule 1

Renault accusé de tricherie en F1

Libération publie une rétrospective intéressante des tricheries en F1 :

Citation:
1981. Les Doubles Amortisseurs des Brabham

Pour la saison 1981, la garde au sol des monoplaces est relevée à 6 centimètres afin de limiter l’effet de sol qui plaque les voitures sur la piste et leur procure une adhérence diabolique. Chez Brabham, l’ingénieur, le génial Gordon Murray, a imaginé pour la monoplace de Nelson Piquet une suspension pneumatique, une sorte de double système d’amortisseurs, qui permet à la voiture d’être conforme avec le règlement à l’arrêt mais touchant le sol en action, retrouvant ainsi une forme d’effet de sol. D’autres équipes tentèrent d’utiliser des ressorts plus souples écrasant avec la vitesse une voiture qui se «relève» en ralentissant.


1983. L’essence dopée de Nelson Piquet

Cette année-là, le titre mondial se joue entre Nelson Piquet, sur Brabham, et Alain Prost, au volant d’une Renault. Le Français abandonne lors de la dernière course sur casse mécanique et le Brésilien remporte ainsi la deuxième de ses trois couronnes. Or, cette saison-là, le moteur BMW des Brabham était survitaminé grâce à un carburant tellement agressif qu’il piquait les yeux des autres concurrents. Après-coup, la non-conformité de l’essence fut démontrée, mais Renault, ne voulant pas d’un titre acquis sur tapis vert, se refusa à porter réclamation.


1984. Des billes de Plomb dans les Tyrrell

Cette saison-là, l’écurie de l’Anglais Ken Tyrrell est débordée en performances à cause de la généralisation des moteurs turbocompressés, dont elle ne dispose pas. Pour compenser une partie de leur handicap, les Tyrrell procédaient systématiquement à un arrêt ravitaillement de courte durée en fin de course. Ce qui finit par mettre la puce à l’oreille des commissaires techniques. C’est ainsi qu’ils découvrirent que les mécaniciens gavaient les réservoirs de billes de plomb afin que les monoplaces anglaises affichent le poids réglementaire lors de la pesée d’après-course. La sanction fut le déclassement de l’écurie Tyrrell et de ses pilotes, Brundle et Bellof.


1994. Un Logiciel Pirate pour les Benetton

Briatore et Symonds, déjà. En 1994, une grande partie des systèmes électroniques d’assistance au pilotage est bannie, ce qui doit rendre les monoplaces plus difficiles à maîtriser. L’idée des ingénieurs est alors de retrouver, d’une façon ou d’une autre, une partie de ce contrôle à l’accélération par des réglages du moteur de plus en plus optimisés. D’autres essayent bien sûr de contourner la réglementation. C’est le cas de l’écurie Benetton, dirigée par Flavio Briatore, qui fait courir Michael Schumacher et a pour directeur technique Pat Symonds. Ses adversaires sont convaincus que Benetton a recours à de l’assistance électronique. La FIA fut incapable de le démontrer, mais en Irlande, une société spécialisée dans l’électronique mit en évidence les traces d’un logiciel pirate, en «tampon» derrière le boîtier électronique autorisé.


1999. Ferrari profite d’un vice de procédure


Souvent soupçonnée mais jamais accusée, l’écurie Ferrari est prise en flagrant délit par les commissaires sportifs au soir du GP de Malaisie en 1999. Les dimensions de certains éléments aérodynamiques de la monoplace italienne sont jugées non conformes. Les voitures de Michael Schumacher et d’Eddie Irvine sont disqualifiées, mais la Scuderia fait appel de cette décision et, miracle, quelques jours plus la FIA affirme que les mesures prises en Malaisie ne l’ont pas été dans les règles de l’art.


2005. Le double réservoir des Bar-Honda

Depuis toujours dans le sport automobile, le poids est l’ennemi numéro 1 des ingénieurs. En 2005, à l’instar de Tyrrell en 1984, Honda, qui en est l’émanation, trouve le truc pour permettre à ses voitures de faire le bon poids à l’arrivée. Les monoplaces de Jenson Button et de Rubens Barrichello sont ainsi dotées d’un astucieux double réservoir qui n’est gavé d’essence que lors du dernier ravitaillement. Les Honda roulent donc plus légères que leurs concurrentes pendant les deux tiers de la course. Elles sont exclues pour deux Grand Prix.


(source : liberation.fr / auteur : Lionel Froissard)
_________________
Le gras, c'est la vie
Moi je pense qu'ils auraient du porter réclamation en 1983. Alain Prost aurait eu son premier titre chez Renault et n'aurait pas claquer la porte de l'écurie à cette époque et il y aurait au moin eu une monoplace Renault à moteur turbo championne du Monde. Ce titre aurait attirer plus de sponsor et aider à augmenter le budget de l'équipe. De toute façon lorsqu'on lit la presse on voit que c'est les tricheurs qui se font enfoncer, alors si l'image de quelqu'un aurait était noirci cela aurait été sûrement celle de Brabham-BMW et Nelson Piquet Sr.

tom59 a écrit:
Je n'en ai jamais entendu parler...
Si c'est le cas, il y a forcement dépot de plainte je pense...
Sinon, ca ressemble fort à des rumeurs de bas étages...

Oui comme personne ne semble être au courant, je pense maintenant que cette rumeur est infondé.
Dernière édition par Le Toulonnais le Mer 23 Sep, 2009 12:09; édité 2 fois
C'est marrant on trouve plusieurs fois les noms de Piquet (Sr) et Schumacher, et on retrouve le duo briatore-symonds :tourni: :mrgreen:
_________________
Megane III Expression 1.4 TCE 130 2010
BMW 330xia e92 2007
Citation:
Renault veut rester en F1
AFP / 23/09/2009 / Mise à jour : 13:18

Renault a l'intention de rester en Formule 1 malgré la tricherie pour laquelle son écurie a été condamnée lundi par le Conseil mondial de la Fédération internationale de l'automobile, selon une déclaration de la marque française à la FIA.

"Renault F1 et la maison-mère se sont sérieusement demandé si elles devaient rester dans le sport après le préjudice causé à son image de marque par le complot, dans un contexte de pression financière ayant engendré le retrait de constructeurs automobiles", a écrit Renault le 16 septembre à la FIA.

Mais Renault a "conclu qu'elle voudrait rester en F1 et continuer à contribuer de manière importante à ce sport", a indiqué la marque française ce même jour (le 16 septembre) où elle licenciait son binôme exécutif Flavio Briatore-Pat Symonds, d'après un document rendu public mercredi par la Fédération internationale.

Renault a été convaincu de tricherie lundi par la Conseil mondial de la FIA pour avoir causé l'accident volontaire du Brésilien Nelson Piquet Jr au Grand Prix de Singapour 2008, sur demande du patron de l'écurie Briatore et de son bras droit, le Britannique Symonds.
_________________
Le gras, c'est la vie
Si renault veut redorer son image de marque il a plutôt intéret de rester, de modifier l'équipe sur place et de reconquérir le titre avant un éventuel départ dans les prochaines années à venir. :pense:
_________________
RENAULT sport
Une info officielle : Bob Bell nouveau DG de Renault F1

Et celle là, pour relancer les spéculations : Pat allume Piquet

:wink:
http://www.lalibre.be/sports/formule-1/article/531106/ing-met-un-terme-immediat-a-son-partenariat-avec-renault.html#comments
Pas bon tout ca!!
On va avoir droit à quoi comme couleurs alors? Parce que si ING part c'est de suite, donc plus le droit d'utiliser leurs couleurs et tout.
c'est pas plus mal....
ah bon ? c'est toi qui fait le chèque pour l'argent qu'il va manquer ?
Renault ferait mieux de se retirer de ce cirque.
:-?
tom7167001 a écrit:
On va avoir droit à quoi comme couleurs alors? Parce que si ING part c'est de suite, donc plus le droit d'utiliser leurs couleurs et tout.


ING n'a pas le monopôle des voitures oranges, jaunes et blanches ... à mon avis, la question des couleurs de la voiture est le cadet des soucis de Renault aujourd'hui.

Au pire, Renault peut toujours nous sortir les couleurs "historiques" pour finir la saison (ce qui permettrait aussi de faire une cassure visuelle avec l'époque Briatore).
_________________
Le gras, c'est la vie
Dernière édition par larry.kubiak le Ven 25 Sep, 2009 06:09; édité 1 fois
Ha ouais, les couleurs historiques, je vote pour :crazy:
_________________
Laguna III 4Control 2.0 dCi 180
didi78 a écrit:
Renault ferait mieux de se retirer de ce cirque.
:-?


Comme l'a dit Carlos Goshn, et pourtant je ne le soutien pas toujours : "On ne part pas la tête basse, si on part, on partira la tête haute".
Se retirer lorsque tout va mal, c'est le meilleur moyen de plomber la sportivité des Renault.

Et Renault a pourtant bien besoin de voir son blason refleurir ! Si jamais il se sorte de ce "cirque", qu'ils regagnent des grand prix, imagine la notoriété que va récupérer Renault !
F1/crashgate: Briatore réhabilité
AFP
05/01/2010 | Mise à jour : 15:56
Coup de théâtre dans le petit monde de la Formule 1. Le tribunal de grande instance de Paris, saisi par Flavio Briatore, a jugé «irrégulière» la suspension à vie prononcée par la FIA à l'encontre de l'Italien en septembre dernier pour son rôle dans le Crashgate de Singapour en 2008.

Flavio Briatore, qui réclamait un million d'euros de dommages et intérêts à la Fédération internationale de l'automobile (FIA), s'est vu en outre allouer 15.000 euros de dommages et intérêts.

L'ancien directeur technique de l'écurie Renault, Pat Symonds, également suspendu le 21 septembre, pour cinq ans, a aussi obtenu gain de cause. Il s'est vu accorder 5.000 euros d'indemnités, là où il en demandait 500.000.

La 5e chambre civile du tribunal de grande instance de Paris a déclaré "irrégulière la décision du conseil mondial de la FIA du 21 septembre 2009 en ses dispositions concernant MM. Briatore et Symonds". A ce titre, elle a enjoint à la FIA de "notifier à ses membres et licenciés le retrait de ces dispositions" dans les quinze jours et ce sous astreinte de 10.000 euros par jour de retard. Ce jugement devra en outre être publié dans la presse.

Le 21 septembre, le Conseil mondial de la FIA avait exclu à vie Flavio Briatore de toute compétition automobile pour avoir fomenté l'accident volontaire de Nelson Piquet Jr. au GP de Singapour 2008. Cet accident avait entraîné l'intervention de la voiture de sécurité, ce dont avait profité Fernando Alonso pour doubler la plupart de ses concurrents, arrêtés aux stands pour ravitailler. L'Espagnol avait finalement remporté la course.
Zzeria
Membre d'honneur
Message Mer 06 Jan, 2010 16:01
Y a pas un dicton qui dit : "Il n'y a d'la chance que pour la vermine" ???
_________________
Stéphane
https://renaultconcepts.online.fr/images/headers/bandeau-accueil2a.gif
rpm91
Modérateur PR
Message Mer 06 Jan, 2010 16:01
Je ne pleure pas sur Briatore, mais il est clair qu'en terme de droit international, la FIA outrepasse ses droits.
Ca fera pas de mal à Bernie de se rappeler qu'il n'est pas Dieu sur terre :twisted:
_________________
NOUVEAU : Adhérez à l'association et bénéficiez (entre autres) du prêt d'une "valise" Can Clip prête à l'emploi + notices Renault.
Plus d'infos ici

Leaf SV 30 kWh /Outback LTDex-Laguna II.2


Sauter vers: