Accueil / Technique [Mécanique]

[Mégane II] Limaille injection : recours sur véhicule de 7 ans ?

bonjour,

Ma mégane II 1.5 DCI 80 cv de fin 2004 est immobilisée suite pb "injection défaillante".

Après diag du garagiste : c'est la pompe à injection qui s'est "auto-détruite" et qui a contaminée tout le circuit d'injection avec de la limaille. Un "grand classique" selon lui !

Coût des réparations : 4 000 € (soit la valeur argus du véhicule) !

Après recherches, ce pb est effectivement plus que fréquent pourquoi n'y a t-il donc pas eu de campagne de rappel ou au moins une information pour faire controler et changer cette pompe (celai aurait couté moins de 4 000 € je penses) ?

Je suis consciens que le véhicule n'est pas neuf mais je pensais qu'un diesel n'était pas considéré comme "usé et bon pour la casse" à 180 000 km surtout avec des révisions régulières tous les 30 000 km (tj chez Renault) et avec des vidanges intermédiaires tous les 15 000 km. Bref, pour éviter toute mauvaise surprise.

Pourquoi un tel silence de Renault sur un pb connu comme celui la (sur le bon coin il y a des quantité de Méganes en vente comme "épave" a cause de cette panne : mépris, désintéret ou volonté que forcer le client à acheter un nouveau véhicule en remplacement de l'ancien HS en ne se souciant pas de l'image que ce type de pannes donne de la marque et de la relation client qui va avec ?

Après appel auprès du service commercial : aucune prise en charge --> véhicule trop vieux !

Quel recours puis-je espérer de Renault ?

Dois-je lancer une expertise (longue et couteuse) via mon assurance afin de prouver que cette panne est un vice caché et qu'elle aurait pu être évitée pour obtenir une participation de Renaultc pour l'achat d'un véhicule neuf / occasion car même si je fais réparer celui-ci, j'ai peur d'avoir une autre panne dans qq temps et d'avoir encore une fois investi pour rien.


C'est révoltant car cette panne arrive à tout type de kilométrage et rien n'est fait pour l'empecher.

merci pour vos conseils
Dernière édition par mikado44 le Mar 07 Fev, 2012 19:02; édité 5 fois
à mon avis tu y perdrais ton temps et ton argent.
+1
Sur un véhicule qui a 7 ans et 180.000km, il n'y a aucun constructeur qui propose une quelconque prise en charge.

Le temps des moteurs diesel qui atteignaient des kilométrages très importants sans gros souci est terminé depuis l'apparition des moteurs à très haut rendement.
_________________
Le gras, c'est la vie
180 000 kms avec une pompe common rail Delphi de première génération c'est beau :!:
je vous remercie pour vos réponses.

je pensais (peux-être naïvement) qu'investir dans un véhicule diesel sur lequel l'entretien était régulier et sérieux permettait d'aller au min jusqu'a 250 000 km... apparement c'est illusoire de penser ca. Ca fait réfléchir sur l'interet actuel d'opter pour un diesel par rapport à une essence car la longevité et le prix du carburant sont sensiblement maintenant similaires entre diesel et essence (reste une conso moindre pour le diesel mais avec une plus grande fragilité mécanique).

le plus rageant dans l'histoire c'est que la voiture va partir à la casse pour une panne bête qui aurait pu être évitée car connue des pros
(alors qu'elle est en bon état mis à part ce pb d'injection) car, comme beaucoup, je n'ai pas les moyen de lacher 4 000 € comme ca (sinon je serais client BMW ou Mercedes ! :lol: ).

:-?
mikado44 a écrit:
pour une panne bête qui aurait pu être évitée car connue des pros

Mise à part contrôler tout les jours la présence de limaille dans le filtre à gazole un pro n'aurait pas non plus éviter votre cas de figure. Une fois que la pompe est attaquer la limaille ce propage partout dans le circuit d'injection en quelques dizaines de kilomètres :-/

mikado44 a écrit:
Ca fait réfléchir sur l'interet actuel d'opter pour un diesel par rapport à une essence car la longevité et le prix du carburant sont sensiblement maintenant similaires entre diesel et essence

Je suis d'accord avec vous mais dans votre cas vous faites quand même de 20 000 kms à l'année ce qui n'est pas négligeable :pense:
Le gros problème des voitures modernes est que les constructeurs comprime au maximum les prix de leurs fournisseurs et que pour ne pas perdre un marché les équipementiers tire sur la qualité du produit, il faut ajouter à cela le fait que la voiture est devenue un produit de consommation :hum2:
Morex a écrit:
mikado44 a écrit:
pour une panne bête qui aurait pu être évitée car connue des pros

Mise à part contrôler tout les jours la présence de limaille dans le filtre à gazole un pro n'aurait pas non plus éviter votre cas de figure. Une fois que la pompe est attaquer la limaille ce propage partout dans le circuit d'injection en quelques dizaines de kilomètres :-/


bonjour,

il aurait plus simple de remplacer cette pompe en préventif, non?
Dernière édition par larry.kubiak le Sam 11 Fev, 2012 07:02; édité 1 fois
Oui mais à quel kilométrage vu que le problème peut intervenir à 180 000 kms comme à 60 000 kms :?:
on va dire à 60000 km, comme ça on est tranquille

le Scenic de ma femme a 150000 km, j'ai remplacé les coussinets de bielle, je vais voir pour remplacer cette pompe

vaut mieux prévenir que guérir, non!
Nous avons diligenté une procédure (sans avocat) l'expertise a coûté 2680 euros, mais l'expert a littéralement assassiné le constructeur , citant notamment une note confidentielle Renault (qu'il avait) et par laquelle Renault prévoyait des prises en charges(totales ou partielles?) des réparations. Ce qu'il y a d'hyper intéressant dans une telle note c'est qu'elle démontre que dés 2004 Renault avait connaissance de ce problème , c'est bien donc un vice caché comme prévu à l'article 1641 du code civil. Or le vice caché ne se prescrit pas cela veut dire que quelque soit l'âge du véhicule , Renault doit payer ...Ou la réparation ou la valeur du véhicule au moment de la panne. Nous attendons pour la Ière quinzaine de décembre soit donc d'ici à quelques jours le jugement qui avait été mis en délibéré au 29 novembre 2013.L'avocat du concessionnaire local qui avait appelé le constructeur à la cause a reconnu la justesse de nos conclusions . Nous attendons juste de savoir "combien Renault devra payer! Pour renseignements complémentaires me joindre PAR MP Surtout ne pas se résigner!

(edit : pas de numéro de téléphone sur le forum)
Dernière édition par j2c le Mer 04 Dec, 2013 12:12; édité 1 fois
pedro78200
Administrateur
Message Mer 04 Dec, 2013 11:12
Merci pour ton retour, ne manque pas de nous tenir au courant car ce sujet touche à mon avis pas mal de monde...
_________________
NOUVEAU : Adhérez à l'association et bénéficiez (entre autres) du prêt d'une "valise" Can Clip prête à l'emploi + notices Renault.
Plus d'infos ici

Actuelles :
C5 Tourer Exclusive+ 2,2 HDi 204 2012 | kawasaki ZZR 1400 FullPower 2012 | Scenic III Jade 2.0 dCi BVA 2011
Peut être utile :

http://www.essenceoudiesel.com/

Du moins, on peut récupérer la formule de calcul pour se faire un idée pour un véhicule d'occasion.
_________________
LAGUNA II Expression 1.6 16V de 2001
CLIO II.2 1.2 16V de 2001
LAGUNA II Luxe Privilège 2.0 16V de 2006
LAGUNA III Privilège 2.0 16V M4R de 2010
CLIO II.2 Campus 1.2 16V de 2007
Le jgt est tombé et fait mal....à RENAULT ;
Rendez vous dans Autoplus sous le gigibi , mais attention au rêveurs , aux philosophes de la mécanique!
pedro78200
Administrateur
Message Lun 23 Dec, 2013 15:12
J'ai pas compris, tu peux ete plus explicite?
_________________
NOUVEAU : Adhérez à l'association et bénéficiez (entre autres) du prêt d'une "valise" Can Clip prête à l'emploi + notices Renault.
Plus d'infos ici

Actuelles :
C5 Tourer Exclusive+ 2,2 HDi 204 2012 | kawasaki ZZR 1400 FullPower 2012 | Scenic III Jade 2.0 dCi BVA 2011
Renault est condamné à verser à la demanderesse (la personne ayant pris l'initiative ed la procédure)un total de 9980,30 euros plus 2000 euros pour l'article 700 plus aux dépens c'est à dire les frais de procédure dont l'expertise soit 3000 euros.
Le jugement est par ailleurs s exécutoire par provision donc même en cas d'appel Renault devra payer.
Message Ven 14 Mar, 2014 17:03
J'ai acheté en 2005 une mégane 1.5 2004 10000 kmq compteur. Début 2009, moteur serré sur périphérique bordelais à 5 h du matin. Remorquage chez Renault qui me signale après démontage de la limaille qui se promène dans tout le circuit de la pompe à injection. Le prix 4300 € de réparation.
Je m'étonne que la réparation soit aussi onéreuse. Je n'ai d'ailleurs pas fait la réparation. J'ai assigné Renault - pour le 1er jugement, le tribunal de bordeaux s'est déclaré incompétent - au second jugement, le 13/02/2014, le tribunal de Nanterre m'a débouté de l'ensemble de mes demandes. Je fais appel de cette décision.
Je voudrais savoir si vous avez eu un problème de même type et comment vous avez réussi à vous en sortir. Pour info, le prix du gardiennage se monte à 15000 €. Merci


Sauter vers: 



Dernières news