Accueil / La marque Dacia, son actu, son histoire

Dacia, une marque, son histoire.

DACIA, une marque, son histoire.







LES DEBUTS

Ceausescu succède en 1965 à Gheorghiu-Dej. Il met en avant l'intérêt national et veut montrer la puissance économique de la république socialiste qu’il a institué. Il décide alors de lancer la construction d’une voiture populaire nommée Dacia (étymologiquement Dacia vient de Dacie, qui est la région antique correspondant à l’actuelle Roumanie)
Le cahier des charges stipulait la production d’une automobile de classe moyenne, avec un moteur de 1000 à 1300 cm3, pour une production annuelle de 50000 voitures. Pour réduire le temps demandé par l’étude d’une telle auto, il fut décidé de la fabriquer sous licence. Renault, Peugeot, Fiat, Alfa Romeo et Austin firent des offres. Il y eut des tests avec les voitures suivantes : Renault 10, Peugeot 204, Fiat 1100D, Alfa Roméo 1300, Austin Mini Morris. Il semblerait aussi que Toyota ait été un moment très bien placé, et les constructeurs européens auraient fait pression pour l’éliminer, car ils redoutaient l’irruption des japonais sur leur marché, Pour des raisons techniques et économiques (la France appuya la candidature de Renault alors nationalisé), l’offre faite par Renault avec la R12 fut retenue. La voiture était toujours au stade de prototype, en phase de test, et sa production devait commencer en France au cours du second semestre 1969. Mais le contrat fut signé en septembre 1966. Renault autorisa donc les Roumains à assembler un autre type de véhicule jusqu’à ce que la R12 soit prête. Entre la 8, la 10 et la 16, c’est la première qui fut initialement choisie pour des raisons monétaires, et elle sera assemblée à l’usine de Pitesti.
Cette usine fut construite en un temps record de 18 mois, et en juillet 1968 les tests finaux eurent lieu. Après être passé aux 217 postes de la ligne d’assemblage, la première voiture fut contrôlée le 3 août, et l’inauguration de l’usine eut lieu le 20 août 1968. La production en série de la Dacia 1100 avait commencé.

LA DACIA 1100

La production de cette voiture de 1100 cm3, selon le contrat de la licence, consistait en fait à assembler et peindre la carrosserie initialement fabriquée en France, puis assembler le reste (mécanique, sellerie, …). Tous les éléments étaient importés. Comparé à la R8 française, la Dacia 1100 ne montrait pas de changement notable. Une baguette en chrome plaquée affichant la marque de l’usine de Pitesti, était placée entre les phares avant:








La 1100S, conçue pour la course, fut produite en petite série. Elle avait un moteur préparé, 4 phares et des pneus plus larges. Cette Dacia 1100 Sport fut aussi utilisée par la police politique roumaine (qui deviendra plus tard la tristement célèbre Securitate):

clic pour agrandir






La Dacia 1100 fut produite jusqu’à la fin 1971 à 37546 exemplaires.

Le premier exemplaire fut offert à la famille Ceausescu:










A l’arrière de cette voiture est posée une plaque d’hommage en platine:



Caractéristiques techniques:
4 portes, 5 places, moteur arrière, 4 cylindres refroidis par eau, 46 ch, vitesse maxi 133 km/h, consommation 6.8 litres aux 100 kms.

La Dacia 1100 ne sera pas le seul modèle assemblé exclusivement avec des pièces importées de France. Plus tard, au cours des années 1974-75 quelques 800 Renault Estafette sortiront de cette façon de l’usine de Colibasi:



LES DACIA 1300/1310

L’assemblage de la 1300, la fameuse R12 roumaine, débuta en août 1969. La voiture fut présentée en octobre simultanément à Eren, Bucarest, et au salon de Paris (pour la Renault 12). Au début elle fut produite avec les pièces importées de France ; Par la suite ces dernières seront fabriquées dans les usines locales:









Caractéristiques techniques:
4 portes, 5 places, traction avant, moteur avant longitudinal, 1289 cm3, 54 ch, vitesse maxi 144 km/h, consommation 9.2 litres aux 100 kms.

Les premiers modèles:
En 1970 la Dacia 1300 était déclinée en 3 versions : la 1300 standard, la 1300 super, et une version spécialement destinée pour les apparatchiks du « Partidul Communist Român», la 1301 (qui ressemble à une R12TS française):





En 1973 la production du break 1300 débuta.

1er restylage :
Présenté à Eren en 1979. Dorénavant tous les modèles auront l’indicatif de base 1310. Esthétiquement, le nouveau modèle bénéficie d’une nouvelle calandre 4 phares, de feux arrières redessinés et d’une nouvelle planche de bord. Les finitions existantes sont : Standard, MS, MLS, S, TL, TX:







2ème restylage :
Nouveau restylage de la face avant après 1983 avec l’ajout de nouvelles motorisations : 1185 cm3 et 48 ch pour la Dacia 1210 et 1397 cm3 et 63 ch pour la Dacia 1410 en plus de la déjà connue 1310 (1289 cm3 et 54ch), et introduction de la boîte 5 vitesses. Les finitions disponibles sont : TLE, TX, TS, TLX, GT, GTL.

Dacia 1410 TLX:




Un break 1410:


Police roumaine:


Cette 1310 fut exportée au Royaume-Uni et au Canada:










Page 2 de la brochure il est écrit: "Dacia, a name recognized by more and more people". Un slogan qui date des années 80 et pas démodé en 2005. Il s'adapterait parfaitement à Dacia aujourd'hui avec la Logan. Mais peu être pas en 1985 avec la vieillissante 1310... :voyons:

3ème restylage :

Encore un restylage effectué juste après la révolution de 1989, au début des années 90. Il concernait essentiellement la calandre :









4ème restylage :

Un ultime restylage, plutôt réussi vu l’ancienneté du modèle, eut lieu en 1999 avec face avant complètement redessinée, nouvelles poignées de portes et planche de bord, et l’ajout du moteur 1557 cm3 de 72 ch :















La production des modèles 1300 prit fin en juillet 2004 pour laisser la place à la Logan. Au total ce censurévoitures qui auront été fabriquées à Pitesti depuis août 1969.

LA DACIA 1320

Ce dérivé de la 1310 a hayon et 5 portes entra en production en 1988. Cette auto avait une nouvelle planche de bord, et les moteurs repris des 1310 et 1410 :







La production s’arrêtera en 1990. La plupart des 1320 furent utilisées comme taxi.

Après la chute du Conducator apparaît la 1325 Liberta (1991), un restylage de la 1320 avec un arrière redessiné :










Cette série 1320/1325 sera produite en relative petite série, soit 7800 exemplaires au total.


LES DÉRIVÉS « SPORTIFS »

La Dacia Sport fut construite en 2 modèles plutôt distincts :

- la première dérivée de la 1310 avec portes courtes (dérivée du prototype Sport-Brasovia) :







- la deuxième dérivée de la 1410 avec portes longues et commercialisée avec le troisième restylage :





Son empattement était 200 mm plus court que sur la berline 1310. La production fut stoppée en 1992.


LES DÉRIVÉS UTILITAIRES

Ils ont été nombreux.
Tout d’abord le pick-up 1302, avec ou sans bâche et avec un chargement de 500 kg, lancé en 1975. La partie mécanique était identique à celle de la 1300, excepté la suspension arrière. 1500 exemplaires furent produit jusqu’à 1982, la plupart exportés en Algérie.


Puis le pick-up traction avant 4x2 Dacia 1304 dont la production débuta en 1983 :







Après le dernier restylage:





En voici les dérivés : 1305 (2 portes – simple cabine), 1307 (4 portes – double cabine), King Cab (2 portes – grande cabine), 4 roues motrices… Le 1309, tout comme les autres modèles à doubles cabines apparaîtront après la révolution de 1989 :










Depuis 2002 tous les pick-up sont commercialisés avec le Renault 1.9D (F8Q 636) en versions traction, propulsion et 4 roues motrices, simple ou double cabine. Le double cabine 4 portes 4 roues motrices ne coûte que « seulement » 6500 euros à ce jour :











LA DACIA 2000

La Renault 20 (commercialisée en France de 1976 à 1984) fut assemblée en Roumanie avec un moteur 2 litres, spécialement pour la nomenklatura. Ces hauts fonctionnaires avaient le choix uniquement entre 2 couleurs : le bleu foncé ou le noir :







Vu le peu d’informations circulant à propos de cette voiture, je pense que sa carrière a été extrêmement brève.


LA DACIA 500

La Dacia 500 ou Latsun était un véhicule urbain 2 portes avec carrosserie en fibre de verre. Fabriquée à Timisoara et produite en petite quantité durant les années 80, sa production s’arrêtera après 1989 suite à des problèmes de qualité :







Caractéristiques techniques : 2 cylindres refroidis par air, 499 cm3, 22.5 ch, vitesse maxi 106 km/h, consommation 3,3 litres aux 100.


LES DACIA NOVA ET SUPERNOVA

La Dacia Nova fut la première voiture conçue par des ingénieurs roumains de Pitesti. Certains disent qu’elle a une base de Renault 11, ce que je n’ai pas réussi à vérifier. Le dessin de la carrosserie apparu démodé lors de son lancement en 1996 car le temps de conception de ce véhicule fut particulièrement long :









En 1998 elle eut une nouvelle planche de bord et un système d’injection Bosch :

Caractéristiques techniques : moteur transversal 1557 cm3, 72 ch, vitesse maxi 160 km/h, 0-100 km/h en 15.9 secondes.

La Dacia Supernova apparaît en 2000. Développée par Renault suite au rachat de la marque début 99, elle hérite de l’ensemble moteur/boîte de la Clio 1.4 :










Au sujet de ce rachat, j’ai entendu que lorsque les représentants de Renault ont visité l’usine de Pitesti, ils ont remarqué qu’elle produisait aussi des produits manufacturés pour le marché local sans rapport avec l’automobile, et un élevage de cochons y était aussi présent ! :W

LA DACIA SOLENZA

Lancée en février 2003, elle peut-être considérée comme une Supernova profondément restylée (un peu comme les Mégane I par rapport aux R19 ou Xsara par rapport aux ZX).
Elle reprend le 1.4 de la Supernova et le 1.9D Renault, et sa construction est améliorée grâce à l’appui de la marque au losange. L’équipement progresse lui aussi avec vitres électriques, verrouillage centralisé, ABS, climatisation :







Elle n’est plus construite depuis fin mars 2005 car il faut laisser la place à la Logan. Sa production a dépassé les 100000 exemplaires en 2 ans de carrière seulement.

LES PROTOTYPES

A Eren en1979 le prototype Dacia Sport-Bravosia fut présenté. Une production en série suivra (voir plus haut la Dacia Sport).
Un hybride 4x4 nommé Deceneu fut conçu exclusivement pour l’armée. C’était en fait une caisse de 1310 break sur un châssis d’Aro 10. Ce prototype avait des roues plus grosses et était plus haute que la Dacia break de série, un peu comme les Audi Allroad par rapport aux modèles break Audi.

En 1989 fut présenté une Dacia 500 plus longue que le modèle de base. Elle n’entrera jamais en production.

En 1990, présentation du Dacia Jambo, dérivé du pick-up, une auto familiale originale pour les vacances :



Ca ne vous rappelle pas un certain Rancho en France, basé sur la Simca 1100?

En 1991, présentation de la Dacia Star. C’était un prototype dérivé de la berline 1410 et avait des nouveaux phares et des vitres latérales courbées :




En 1998, présentation du prototype monospace dérivé de la Nova, jamais commercialisé. Le voici pris en scoop durant les tests par des photographes de Auto Mondial Magazine :






Enfin, voici ce que j’ai trouvé sur http://www.bestauto.ro le mois dernier: un cabriolet dérivé de la 1410 à vendre 15000 Euros.:




LES ACCORDS DE DACIA AVEC LES CONSTRUCTEURS ETRANGERS

Le contrat qui unissait Dacia et Renault prit fin en 1978, 10 ans après la fourniture de l’usine. En 1980 suite à une décision unilatérale du gouvernement roumain et pour des raisons économiques, il y eut une rupture entre les deux constructeurs.
En 1991 après avoir tenu des discussions préliminaires avec un certain nombre de constructeurs, Dacia négocia avec Peugeot pour la construction d’une nouvelle voiture. N’oublions pas que PSA via Citroën était déjà impliqué en Roumanie depuis décembre 1976 avec son projet Y qu’il avait alors « refourgué » à Oltcit. Peugeot proposa d’assembler 10 000 306 par an mais ne souhaitait pas s’impliquer davantage dans les affaires de Dacia. Les négociations prirent fin entre les 2 constructeurs
En 1997 Dacia signa une licence avec Hyundai pour produire 50 000 modèles Accent et 100 000 moteurs pour monter sur ses propres modèles. Cependant durant le premier semestre 1998 alors que sévissait la crise asiatique Hyundai se retira du projet pour cause d’incertitude sur le marché international. Malgré cela l’état roumain et Dacia continuèrent leur recherche pour trouver un partenaire.
En 1998 en dépit de ses difficultés Dacia avait pourtant quelques raisons de se réjouir. Le constructeur fêtait son 30ème anniversaire en tant que producteur d’automobile. Une autre étape fut franchie cette même année lorsque le 2 000 000 ème exemplaire sortit des lignes de montage de l’usine de Pitesti.
En 1999 suite à de longues négociations Renault prit 51% des parts de Dacia. La suite c’est la genèse et la production en 2004 de la X90, la fameuse Logan.


DACIA, REFLET DE LA ROUMANIE

En conclusion à ce reportage, je dirais que de Dacia symbolise assez bien le climat politique de la roumanie.
Ce qui a amené le Conducator à produire des modèles populaires made in Roumanie dès la fin des années 60, c’était sa volonté de dépendre au minimum de son allié soviétique en biens consommables.
Durant les années 70 Ceausescu continuera sa politique isolationniste. En réduisant les importations et exportant le plus possible vers les pays occidentaux, en construisant des palais, il rendra le pays de plus en plus exsangue et proche de la famine. La 1320 sortie à la fin des années 80 montre bien que ce modèle a été conçu sans l’appui de constructeurs étrangers et avec des moyens limités.
Après la chute du régime en 89 Dacia survivra la tête hors de l’eau jusqu’à la cession majoritaire de ses parts à Renault en 99, renouant ainsi des liens vieux de 30 ans.



Sources :
http://www.geocities.com/motorcity/downs/4582/dacia.htm
http://membres.lycos.fr/molodoi9/5%202%20MARQUES/les%20textes/dacia/DACIA.htm
http://digilander.libero.it/cuoccimix/ENGLISH-automotorusse9-D(dacia).htm
http://laroumanie.free.fr/page/dacia.html
http://www.dacia.ro

Sincères remerciements à http://www.bestauto.ro pour l’autorisation de publication de plusieurs de leurs photos, ainsi qu’a Steph87 pour l’hébergement des photos sur FA.



La suite c'est le lancement de LOGAN et par la suite la gamme actuelle.

A suivre.....
Dernière édition par renault man le Mar 26 Oct, 2010 23:10; édité 1 fois
merci GILLE pour ces recherches sur DACIA ,la R12 a pris toutes les formes possible avec ces calandres qui lui vont à merveille ,les phares rond me rappelle un peut la R30 ,j ai pas loupe une photos ni virgule ::yeah_006:: :)
_________________
Mieux ce perdre dans sa passion que perdre sa passion ,laguna 2;2L 150cv 2002,cx turbo 2 ,trafic 4x4 ,R4 L,xantia 1,8 I ,laguna 3 previlege 2L 170 cv vehicule de demo
renault man
Administrateur
Message Mar 07 Dec, 2010 13:12
Quelques modèles dacia, et l'histoire de la marque:

http://www.planeterenault.com/histoire2-1109-Renault+1310.html :wink:
_________________
Nouveau : Adhérez à l'association et bénéficiez (entre autres) du prêt d'une "valise" Can Clip prête à l'emploi + notices Renault. Plus d'infos ici


Sauter vers: 



Dernières news