France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Mégane III

Mégane III

Après de nombreuses fuites -volontaires ou non- sur Internet, Renault a présenté officiellement mardi, la future Mégane III, qui aura la lourde tâche de succéder à la... Mégane II, véritable succès mondial, malgré un style déroutant aux tous débuts...

Réservez ici l'essai de votre future voiture

Avec ce nouveau modèle, point de révolution. Tout comme Peugeot avec sa 308, la Mégane III s'appuie sur les acquis de la première version, en l'améliorant.
Cette stratégie n'est en rien étonnante, car il faut savoir que vu le volume de ventes espéré, aucun constructeur n'a le droit à l'erreur sur ce secteur.
En effet, avec près de 5,2 millions de voitures immatriculées en 2007 en Europe Occidentale, ce segment représente plus d’un tiers du marché automobile européen et reste le plus important en volumes... C'est donc un modèle vital pour Renault.



Même si techniquement, il s'agit d'une évolution (importante tout de même), ce n'est pas le cas du design, puisque la ligne générale change radicalement de sa devancière.
Finis les angles vifs, et la poupe bombée, place à des lignes plus harmonieuses, plus douces, mais aussi malheureusement plus classiques, plus germaniques, inspirant soit disant, la robustesse.
Renault avoue d'ailleurs avoir capitalisé sur les progrès effectués en matière de qualité, de fiabilité et de finition, et désigne cette Mégane III comme « une berline séduisante, intuitive et rassurante ». On retrouve là, un discours proche de celui de la Laguna III, avec le succès mitigé que l'on sait..

Après des mois d'études et de conception, Renault nous propose donc une toute nouvelle berline familiale plutôt séduisante, de 4,30m de longueur, à l'allure dynamique grâce à un porte-a-faux avant et arrière très court, et un empattement de 2,64m, ce qui est bien dans la mouvance actuelle. A cela, Renault a ajouté un pavillon plongeant et des voies elargies pour asseoir le véhicule et lui donner un peu dynamisme, ce qui lui confère, il faut bien le dire, une allure générale malgré tout plutôt sympathique.

A l'avant, la filiation avec les derniers modèles (Laguna III, mais aussi Kangoo II et Twingo II) est indéniable. Les projecteurs, effilés comme sur la Laguna III, (mais aussi dans une moindre mesure la C4) sont par contre ici, plus réussis, puisque cela lui confère un regard net, perçant, prouvant la personnalité du modèle, bien aidé par un capot nervuré. Nul doute, que le coupé accentuera avec bonheur cet aspect pour lui donner davantage de caractère.



A l'arrière, mais c'est une histoire de goût, la réussite du design est plus nuancée. Autant la forme générale est réussie, autant les feux peuvent paraître disproportionnées. Leur dessin, paraît quelque peu brouillon, même s'ils reprennent la forme générale des phares avants de l'ancienne Porsche 911, mais... à l'envers et... à l'arrière. Un peu compliqué...



Ces derniers courent sur les flancs, permettant de continuer de miser sur cet aspect dynamique.

Vue de profil, Renault a osé une petite bizarrerie, avec le dessin de la vitre arrière qui continu là aussi sur le flanc, un peu comme une mini, mais alors mini troisième vitre latérale.

Globalement, le style est donc plutôt réussi en n'étant ni novateur ni trop conservateur comme l'est celui de la Laguna III. Après, tout reste bien sur, une histoire de goût !

A l'intérieur, Renault nous propose une planche de bord dite aérienne, simple et bien conçue, dans les lignées des dernières productions que sont les Clio III, et Laguna II.
Pas de boutons inutiles, de machine à gaz, la technologie est cachée, et seules les commandes nécessaires sont visibles afin d'augmenter la sensation d'espace et de simplicité. Le maitre mot qui en ressort est « sérieux ». Qualité, finition, tout est en progrès par rapport à sa devancière qui n'était pourtant pas la plus mal lôtie.
Plusieurs ambiances sont bien sur disponibles, allant de la tristesse germanique avec le gris ou le noir, à la gaieté Latine, avec les ambiances claires.

 
L'ambianceExpression

Ambiance Privilege
Ambiance Privilège
 

Pour ajouter un peu de fun à une planche de bord très (trop ?) sérieuse, le conducteur pourra découvrir un innovant bloc compteurs à affichage mixte.
Ce bloc, marie un affichage classique analogique pour le compte tour, et un affichage digital pour afficher la vitesse, intégrant au passage les classiques fonctions de limiteur/régulateur, les différentes jauges, et quelques autres indications.
Renault a particulièrement soignée ce nouvel élément, avec une « animation » digitale différente, autant par la forme que par les couleurs, selon la fonction choisie.
Le résultat apparaît vraiment satisfaisant, et plaisant. Il ne reste plus qu'à voir à l'usage.



Le conducteur a donc été plutôt choyé, ce qui semble normal, puisque c'est lui en premier lieu, qui passera la commande. Ce soin apporté par Renault au conducteur se confirme avec le réglage du volant en hauteur et profondeur, la possibilité en quelques secondes d'ajuster le positionnement/amplitude (et le réglage lombaire) de son siège et appuie-tête.

Renault se vante d'avoir également soigné l'acoustique à bord mais aussi l'habitabilité, qui serait « best in class » concernant la largeur aux coudes à l'avant.
Cette habitabilité se retrouve aussi... pour le coffre puisqu'il offre un volume de chargement de 405 dm3, ce qui est dans la moyenne supérieure de sa catégorie. Bien sur, la banquette arrière est rabattable (2/3,1/3).

Un équipement plutôt riche
Parmi les équipements, on retrouve la carte d'accès et de démarrage mains libres avec fermeture à l'éloignement, ce qui veut dire, que la voiture se vérouille automatiquement lorsque son conducteur s'éloigne de son véhicule avec la carte en sa possession. Il peut également bien sur activer manuellement le verrouillage des ouvrants.
A l'inverse, le véhicule se déverrouille lorsque son conducteur approche la main du véhicule.
En cas de soirée bien arrosée... à l'eau bien sur, la localisation à distance permet au conducteur de reconnaître son véhicule, comme on peut le faire aujourd'hui avec une bête condamnation centralisée et ouverture à distance.

Apparu avec la Vel Satis, le frein de parking assisté et également disponible. Il se verrouille automatiquement à la coupure du moteur et se desserre au démarrage du véhicule, sur simple pression de la pédale d’accélérateur.

Pour la navigation, deux systèmes de navigation par GPS sont disponibles: Carminat BlueTooth CD (navigation classique 2D, sur écran 7'') ou la version HDG Carminat BlueTooth DVD (navigation 3D) .



Pour rester sur le multimédia, Renault propose une nouveau système audio appelé « 3D Sound By Arkamys » développé avec... Arkamys, société experte dans le traitement numérique du son, qui a notamment développé un logiciel permettant d'obtenir une qualité de son tridimensionnel. La réception de la radio se fait à l'aide de deux antennes, l'une extérieure, et l'autre sérigraphiée sur la lunette arrière.
Bien sur, la connectique audio n'est pas en reste avec la prise RCA de série, permettant de brancher tout appareil audio, mais aussi la possibilité en option de piloter des appareils audio tels que un IPOD ou un baladeur MP3, via les commandes au volant, avec l'affichage sur le tableau de bord.
Pour les futurs possesseurs de Mégane III du sud, Renault dote en série sa Mégane III de la climatisation, avec pour les modèles les plus huppés, la clim' bi-zone permettant à Monsieur, et à Madame, de choisir la puissance de la ventilation. Plus de disputes possibles désormais !

Sécurité Active & Passive
En termes de sécurité active, Mégane III dispose de différents équipements: système de surveillance de la pression des pneumatiques, projecteurs directionnels bixénon avec orientation des feux de croisement en virage, allumage automatique des projecteurs et déclenchement automatique des essuie-glaces, limiteur-régulateur de vitesse, ABS avec répartiteur électronique de freinage ainsi que de l’Aide au Freinage d’Urgence en série.

A ces dispositifs s’ajoute, selon les versions, l’ESC (Electronic Stability Control) avec fonction de contrôle de sous-virage (CSV).

En matière de sécurité passive, Megane III adopte une structure à déformation programmée qui absorbe l’énergie en cas de choc afin de préserver au mieux l’intégrité de l’habitacle. Cette maîtrise globale des déformations, couplée au système Renault de Protection de 3ème génération (SRP3), garantit un niveau de protection élevé.

Le SRP3, système unique sur le marché, prend en compte la violence du choc et la morphologie des occupants. Il combine la double prétension (qui limite le déplacement du corps vers l’avant en plaquant la sangle au niveau du thorax et du bassin), le limiteur d’effort (qui réduit la pression exercée par la ceinture sur le thorax) et les airbags adaptatifs à deux volumes (qui se déploient au juste nécessaire et finalisent l’amortissement du choc).



Le choc latéral a bénéficié d’un traitement spécifique puisque la nouvelle Mégane hérite de doubles capteurs de choc latéral et d’airbag thorax/bassin bi-chambre introduits sur la Laguna III. Celui-ci adapte la pression nécessaire au niveau du bassin et du thorax en délivrant jusqu’à trois fois plus de pression sur la zone du bassin – plus exposée – par rapport à celle du thorax.

Les appuie-têtes de nouvelle génération, dont les tiges de maintien coulissent dans l’appuie-tête et non plus dans la partie supérieure du dossier, assurent une protection rapprochée des cervicales en cas de choc arrière.


Un comportement routier très sain
Du coté du comportement routier, un important travail a bien sur été fait sur le châssis, comment faire l'impasse sur ce point essentiel de toute façon ?
Le train avant de type pseudo-MacPherson est relié à un nouveau berceau à cornes, permettant ainsi de limiter la pris de roulis.
Le train arrière quand à lui est un essieu souple à épure programmée.

Une large palette de motorisations
Dès son lancement, la Mégane III disposera d'un large choix de blocs propulseurs.

En diesel, la présence des dCi 85 et 105ch est complétée par les dCi 90 et 110ch à filtres à particules ainsi que du dCi 130ch.
A court terme Renault y ajoutera le dCi 160 BVM et le dCi 150 BVA, ce qui fera donc 7 solutions disponibles.

En essence, le 1.6 16v de 100ch et 110ch, le 2.0 16v de 140ch (BVA/BVM), et le Tce 180 seront disponibles dès le lancement.
Dès le printemps 2009, Renault proposera également le petit nouveau TCe 130.




Les différentes versions et leurs prix

Essence (malus écologique de 200 € pour tous sauf, TCe 130 situé en zone neutre)
Mégane Authentique - 1.6 16V 110 ch : 18 400 €
Mégane Expression - 1.6 16V 110 ch : 19 700 €
Mégane Carminat - 1.6 16V 110 ch : 20 600 €

Mégane Authentique - 1.6 16V 110 ch Ethanol eco² : 18 400 €
Mégane Expression - 1.6 16V 110 ch Ethanol eco² : 19 700 €
Mégane Carminat - 1.6 16V 110 ch Ethanol eco² : 20 600 €

Diesel (bonus écologique de 700 € sauf dCi 130, dCi 130 FAP, dCi 160 FAP situés en zone neutre)
Mégane Authentique – dCi 85 ch eco² : 19 600 €
Mégane Expression – dCi 85 ch eco² : 20 900 €
Mégane Carminat – dCi 85 ch eco² : 21 800 €

Mégane Authentique – dCi 90 ch eco² FAP : 20 000 €
Mégane Expression – dCi 90 ch eco² FAP : 21 300 €
Mégane Carminat – dCi 90 ch eco² FAP : 22 200 €

Mégane Authentique – dCi 105 ch eco² : 21 000 €
Mégane Expression – dCi 105 ch eco² : 22 300 €
Mégane Carminat – dCi 105 ch eco² : 23 200 €
Mégane Dynamique – dCi 105 ch eco² : 23 400 €
Mégane Privilège – dCi 105 ch eco² : 24 400 €

Mégane Authentique – dCi 110 ch eco² FAP : 21 400 €
Mégane Expression – dCi 110 ch eco² FAP : 22 700 €
Mégane Carminat – dCi 110 ch eco² FAP : 23 600 €
Mégane Dynamique – dCi 110 ch eco² FAP : 23 800 €
Mégane Privilège – dCi 110 ch eco² FAP : 24 800 €

Mégane Expression – dCi 130 ch eco² : 23 100 € (FAP + 400 €)
Mégane Carminat – dCi 130 ch eco² : 24 000 € (FAP + 400 €)
Mégane Dynamique – dCi 130 ch eco² : 24 200 € (FAP + 400 €)
Mégane Privilège – dCi 130 ch eco² : 25 200 € (FAP + 400 €)


La Mégane III paraît bien née, plutôt réussie stylistiquement, même s'il ne s'agit que d'une affaire de goûts, et propose un large choix de motorisations compétitives. Nul doute que le succès devrait être là.



 

 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées

Code