France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
H4JT (TCE 130)

H4JT (TCE 130)

Renault va inaugurer sur la Mégane III qui sortira à la fin de cette année, un nouveau moteur, dans le cadre de l'opération downsizing(diminution de la cylindrée), tendance généralisée en ce moment chez tous les constructeurs, pour de bonnes raisons !


 

En effet, cela permet aux différents constructeurs de proposer des véhicules consommant moins, mais aussi rejetant moins d'émissions polluantes (EURO 5)

Renault, continue donc de travailler sur les moteurs Diesels et Essence.
C'est une bonne idée, puisque malgré la forte hausse de vente des diesels, notamment en France, par la faute des bonus/malus touchant certaines motorisations rejettant le plus de CO2 (et donc les moteurs essence...), le marché de l'essence risque de repartir massivement avec l'augmentation continue du prix du « mazout » qui se rapproche de plus en plus (et parfois le dépasse) du prix de l'essence...

En réalité, Renault ayant délégué à Nissan l'étude des moteurs essence pour ne garder que le diesel, on pourrait plutôt dire que Nissan continue ce style de développement. Et ce nouveau TCE 130 badgé Renault, est en fait en grande partie un Nissan, puisque ce nouveau bloc est dérivé des 1.5 l (HR15) et 1.6 l (HR16) atmosphériques de Nissan.

RCE 130

Ces dernières années, les moteurs « diesel », ont déjà vécu ce bouleversement.
Ainsi, sur la Laguna (première du nom), un moteur diesel de 2.2 l qui délivrait une puissance de 115 ch en 1996 est aujourd’hui remplacé par un moteur 1.5 dCi de 110 ch. Cela représente, en
moins de 11 ans, un gain de 60 gr de CO2/km, soit une réduction de la consommation de
2,3 l/100 km !

En essence, Renault nous avait déjà proposé un premier bloc bénéficiant du downsizing avec le très bon TCE 100, petit moteur de 1.2 l de cylindrée, d'une puissance de 100 ch, apparu notamment sur la Twingo GT.
Sur la Clio, le moteur TCE 100 remplace aujourd’hui l'antique moteur essence 1.7 qui délivrait une
puissance de 90 ch en 1991. Le TCE 100 réduit de 75 gr les émissions de CO2/km, tout en augmentant la puissance.

Renault renouvelle donc l'expérience, et nous propose cette fois un moteur d'une cylindrée de 1.4 l. La puissance délivrée est celle d'un moteur de 1,8l de cylindrée, le couple celui d'un moteur 2.0l, et la consommation est proche d'un 1,6l.

Courbe

Toutes ces caractéristiques ont été rendues possibles par l'utilisation de la suralimentation, système breveté par... Louis Renault, en 1902 et largement éprouvé en F1 grâce à... Renault dans le début des années 80, même si ses débuts en 1977 ont été laborieux...

Le principe ? La suralimentation par turbocompresseur récupère une partie de l'énergie contenue dans l'échappement, pour comprimer l'air d'admission. Cette récupération d'énergie, et le fait qu'un petit moteur travaille dans des zones de meilleur rendement (pour un véhicule donné), conduisent à une réduction de la consommation et donc des émissions de CO2.
De plus, l’association d’une petite cylindrée à un turbo à faible inertie lui procure une grande vivacité dès les bas régimes.

Ainsi, sur la future Mégane III, un moteur essence de 2.0 l de cylindrée qui délivrait une puissance de 136 ch et un couple de 191 Nm en 2002 va être remplacé dans quelques mois par le moteur TCE 130 (1.4 l turbo). Cela permet un gain d’environ 16% en émissions de CO2/km, tout en proposant un niveau de puissance et de couple quasi identique.

Ce nouveau moteur est doté d’un carter en aluminium et d’un turbocompresseur de type «simple flux». Le profil des conduits d’admission a été modifié par rapport au moteur atmosphérique.

Avec ce nouveau conduit, le flux d’admission crée un écoulement tourbillonnaire dans la chambre de combustion qui améliore l’homogénéité du mélange pour une meilleure combustion. Ce mouvement d’air, appelé « tumble », favorise la propagation de la flamme et optimise ainsi le couple à bas régime, sans nuire aux performances plus haut dans les tours. Un décaleur d'arbre à cames à variation continue à l'admission améliore la performance sur toutes les plages d'utilisation
et contribue à réduire la consommation. Ce moteur est doté d’une chaîne de distribution qui favorise le confort acoustique tout en privilégiant la fiabilité et la durabilité.

Le moteur TCE 130 est associé à une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports. Il est fabriqué dans l'usine de Valladolid, en Espagne.


Principales caractéristiques techniques du moteur TCE 130
Famille moteur : H4Jt
Cylindrée : 1 397 cm3
Alésage x course (mm) : 78 x 73,1
Nombre de cylindres / soupapes : 4 / 16
Rapport volumétrique : 9,2 : 1
Puissance maxi : 96 kW (130 ch) à 5 500 tr/min
Couple maxi : 190 Nm à 2 250 tr/min
Type d’injection : Multipoint séquentielle
Niveau de dépollution : Euro5
Boîte de vitesses associée : Boîte manuelle 6 vitesses TL4
Applications véhicules : Gamme du segment C dans un premier temps (Mégane III)



 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |