France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
Par Romain ORRY le 01/10/2008
 

Cet article/brève a été placé en archive le 20/11/2011 . Il n'est donc plus d'actualité.

Mégane II R26 R

Mégane II R26 R

Présentée au Salon de Londres en juillet 2008, Renault montre qu’il n’a pas froid aux yeux en s’attaquant à Porsche ! Zoom sur une sportive racée qui fait la fierté du Losange et qui ne sera produite qu’à 450 exemplaires…


Un monstre de puissance, une dévoreuse d’asphalte ! Voici comment on peut qualifier la nouvelle Renault Mégane R26.R, modèle dérivé de la Mégane F1 Team R26. Avec ce nouveau modèle encore plus musclé que les précédents, la marque au losange tape le poing sur la table et déclare la guerre à ceux qui voudront bien l’affronter et qui auront le malheur de se trouver en travers de son chemin. Un look agressif, un concentré de sportivité, cette petite bombinette a plus d’un atout dans son sac (ou devrais-je plutôt dire dans son coffre !!!) et risque de faire pâlir plus d’une Porsche ! Alors, attachez bien votre ceinture de sécurité car je vous emmène sur les traces de la plus sportive des Mégane.

1. QUELQUES REPERES HISTORIQUES AVANT DE COMMENCER

Certains pensent que Renault Sport est née dans les années 1990 : moi-même je l’ai pensé pendant de nombreuses années. Mais détrompez-vous, la branche sportive de Renault est née bien avant, en 1976, lorsqu’ Alpine et Gordini (Gordini appartient à Renault depuis 1968) décident de fusionner ensemble.
Depuis sa création, Renault Sport, basée à Viry-Châtillon, a mené différents programmes sportifs de la marque, en Formule 1 (à l’exception de Renault F1 Team), en rallye et en tourisme. C’est en 1995 qu’est créé un département « voitures de série » pour développer les modèles sportifs de la gamme, le premier véhicule Renault Sport étant le Spider.

2. AU SECOURS, RENAULT A DOPE LA MEGANE !!!

A. 23 juin 2008 : Tour du Nürburgring en 8 minutes 17.

Les performances de la Mégane R 26.R sont exceptionnelles et personne ne pourra le nier puisqu’elle détient depuis le 23 juin 2008 le record du tour du Nürburgring dans la catégorie « Traction » avec un temps record de 8 minutes 17. D’ailleurs, pour se souvenir de sa performance remarquable, le tracé du circuit de la Nordschleife et le temps réalisé par Renault sont sérigraphiés sur les vitres de custode. Ce bolide est capable d’atteindre un 0 à 100 km/h en seulement six secondes et le 1 000 mètres D.A. en à peine 25,9 secondes. Et ceci grâce à son poids allégé et à sa mécanique endurante…
Pour cette version ultra-musclée, le système de freinage est à la hauteur. On note à l’avant des étriers à quatre pistons Brembo et des disques ventilés de 312 mm. Cette sportive française est équipée de disques rainurés qui optimisent l’endurance du freinage en utilisation intensive. Quant aux suspensions, elles ont été modifié, notamment au niveau des trains roulants. Les ressorts sont raidis et les lois d’amortissement sont revues : la flexibilité du train arrière passe ainsi de 15.1 mm/100 kg à 16.2 mm/100 kg.

B. Une voiture allégée pour optimiser les performances.

Le différentiel à glissement limité reste identique par rapport à l’ancienne version : il garantie une meilleure motricité et conserve le même taux de transfert que la version F1 Team R26 à savoir 33 %. Sa mécanique est également la même : le 2,0 litres turbo de 230 ch (310 Nm), accouplé d’une boîte manuelle de six rapports à étagement plus court qui propulse l’ensemble et qui colle, conducteur et passager, au siège. La Mégane R26.R a également effectué une cure d’amincissement en perdant cent vingt-trois kilos par rapport à la R26 classique. Pour cela, de nombreux équipements ont disparu :

o La banquette arrière et les ceintures de sécurité ;
o Les airbags passagers et latéraux ;
o La climatisation automatique ;
o La plupart des insonorisant ;
o Les laves-projecteurs ;
o Les antibrouillards avant ;
o L’essuie-glace et lave-lunette arrière.

D’autres éléments, plus légers que la normale, viennent s’ajouter, afin de diminuer la masse du véhicule :

o Une lunette arrière et des vitres de custode en polycarbonate : - 5,7 kg ;
o Un capot moteur en fibre de carbone : - 7,5 kg ;
o La coque des sièges baquets en carbone et le soubassement en aluminium : - 25 kg ;
o Une ligne d’échappement en Titane (disponible en accessoire) ;
o Une caisse allégée spécifique et équipée de supports d’arceau.

A la fin, la voiture ne pèse plus que 1 230 kg et donne un rapport poids/puissance de 5,4 kg par cheval. On note également la présence en série de pneumatique de type Michelin Pilot Sport de 235/40 R18 et en option celle des Toyo Proxes de 225/40 R18.

3. SPORTIVE DEHORS ET DEDANS : RENAULT PASSE A L’OFFENSIVE.


A. Série limitée à 450 exemplaires :

Ambiance sport dans l’habitacle : le volant et le levier de vitesse sont en cuir et Sabelt fournit les sièges baquets. Pour la première fois sur un véhicule de tourisme, un harnais six points avec boucle aviation est homologué en tant que système de retenue. L’absence de banquette à l’arrière souligne le caractère sportif de l’auto et une plaque est placée sur la console centrale avec une numérotation spécifique à chaque pays de commercialisation :

o N°1 à 230 pour la Grande-Bretagne ;
o N°1 à 126 pour la France ;
o N°1 à 26 pour la Suisse ;
o N°1 à 26 pour l’Espagne ;
o N°1 à 26 pour l’Allemagne.

La R 26.R ne sera produite qu’à 450 exemplaires entre octobre 2008 et mars 2009, dont 126 seront réservés à la France. Réservée à un usage sur route autant que sur circuit, elle peut être équipée en option, d’un arceau de sécurité à quatre points.

B. Design extérieur.

Au premier coup d’œil, n’importe quel amateur, de la marque au losange ou non, peut repérer une Mégane R 26.R. Un look unique, c’est ce que Renault Sport Technologies a voulu pour cet engin puisque la carrosserie reçoit un nouveau becquet ainsi que des strippings inédit et trois nouvelles teintes carrosserie : gris Lune, blanc de Nacre et bleu Dynamo. Rappelons au passage les autres couleurs déjà disponibles : blanc Glacier, gris Makaha, noir Profond et jaune Sirius. Cela fait au total un choix de sept coloris de carrosserie.
La Mégane R 26.R sera fabriquée à l’usine Alpine Renault de Dieppe, site dédié à la fabrication des modèles de Renault Sport.
Caractéristiques
Vitesse Maxi 237 km/h
Aérodynamique (Cx/Scx) 0,35/0,75
Consommation (urbaine/non urbaine/mixte) 11,6/6,7/8,5 litres aux 100 km
Emissions de CO2 199 g/km
Malus 750 €
Prix 34 900 €
 

Options
Pack Circuit (Pneumatiques TOYO R888 en 225/40 R 18 + arceau) 1 000€
Peinture métallisée 450€
Pack climatique 450€
Ligne Titane 2 190€
Peinture spéciale (jaune Sirius, blanc de Nacre, gris Lune) 1 600€
Jantes noires 200€
 


Sources :

http://automobile.nouvelobs.com/
http://www.xelopolis.com/
http://www.leblogauto.com/
http://www.renault.fr/
http://www.automotoconso.com/
wikipédia
le blog auto.

Photos :

www.media.renault.com/

Vidéo :

You tube.


 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |