France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par Nicolas LIGNON le 04/10/2007
 
GP de Chine: Les pilotes sont motivés

GP de Chine: Les pilotes sont motivés

Après un somptueux GP du Japon, Renault espère continuer sur sa lancé pour la prochaine course du calendrier 2007 de F1. Ce week-end sera en effet le théâtre de la 16ème épreuve de cette saison et le constructeur Français y fonde de sérieux espoir.


Après sa superbe course au Japon, Heikki Kovalainen espère maintenir son rythme ce week-end en Chine.

Giancarlo Fisichella, qui a aussi connu un bon week-end au Japon, se réjouit de piloter à Shanghai, un circuit qu'il apprécie tout particulièrement.

Heikki Kovalainen, 7ème au classement du Championnat des Pilotes (avec 30 points) 

Heikki, vous êtes monté pour la première fois de votre carrière en F1 sur le podium dimanche au Japon. Cela devait être un sentiment très fort…
"Oui effectivement. Une belle récompense pour moi mais aussi et surtout pour toute l’équipe. Après notre début de saison très difficile, je pense que c’était important pour tous les membres de l’équipe de revivre ce genre de réussite, une réussite à laquelle ils étaient tous habitués lors de ces deux dernières années quand Renault a remporté deux titres mondiaux. Nous avons tous le moral gonflé pour finir cette fin de saison de la meilleure manière qui soit !"

Un nouveau circuit, un autre pays, comment voyez-vous le prochain Grand Prix de Chine ?
"C’est une course encore récente et l’atmosphère comme au Japon y est très particulière. Les supporters découvrent encore cette discipline, ils ne connaissent souvent que les grands noms mais ils sont très enthousiastes et je pense que la semaine de Grand Prix à Shanghai sera sympathique. Je tâcherai de me mettre dans le bain au plus vite le vendredi et de profiter autant que possible du temps de roulage pour bien avancer, étant donné que je n’ai jamais roulé sur ce circuit."

Justement que pensez-vous de ce circuit ?
"J’ai travaillé avec des DVD des éditions précédentes, notamment des caméras embarquées des anciens pilotes de l’équipe et j’aurais tendance à dire que ce circuit ressemble à Bahreïn. On retrouve les mêmes lignes droites, les changements de directions rapides, les freinages importants. Sur ce type de tracé vous devez avoir une voiture très bien équilibrée sur le plan aérodynamique pour être efficace notamment dans les changements rapides de directions. On opte généralement pour une voiture très affûtée et stable au freinage car c’est un paramètre important. Nous tâcherons de bien travailler vendredi pour trouver la limite en vue des qualifications et de la course, nous avons envie de montrer ce dont nous sommes vraiment capables lors de ces deux dernières courses."

 

Giancarlo Fisichella, 8ème au classement du Championnat des Pilotes (avec  21 points)

Giancarlo, le Grand Prix du Japon s’est disputé dans des conditions de piste extrêmes, des conditions qui généralement vous plaisent…
"Oui, j’ai toujours été à l’aise sous la pluie. Au Japon, nous n’étions pas réglé pour affronter ce genre de conditions, la voiture était tout le temps en aquaplaning, je me suis beaucoup battu avec ma monoplace mais j’ai réussi malgré tout à remonter à la cinquième place, après une des courses sans doute les plus difficiles de ma carrière ! Ce sont des gros points et un résultat d’équipe très important, d’autant que Heikki est monté sur le podium !"

La Chine est un Grand Prix que vous appréciez ?
"Oui, très. C’est un circuit très intéressant pour les pilotes et je pense qu’il est très exigeant pour les ingénieurs qui doivent relever différents défis pour mettre au point la monoplace mais nous aurons le temps de bien travailler lors des trois heures d’essais du vendredi."
 
Quels sont les éléments sur lesquels vous devrez travailler pour mettre au point votre voiture ?
"Ce circuit compte de longues lignes droites, des virages à haute vitesse mais aussi quelques virages lents. Ce sera une fois encore une histoire de compromis et nous devrons chercher à trouver l’équilibre idéal entre une voiture stable en courbe, donc chargée sur le plan aéro, et une bonne vitesse de pointe pour pouvoir défendre notre position où dépasser dans la ligne droite… Ce sera notre objectif dès les premiers roulages et tout au long du week-end !"

D'après Renault F1 Team

Réagissez à cet article ici sur le Forum PlaneteRenault



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |