France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
La Boîte Manuelle à 6 rapports NDO

La Boîte Manuelle à 6 rapports NDO

Très rapidement réputée pour son confort et son agrément, Mégane II exploite, dans ses versions à forte motorisation, les qualités d'une nouvelle boite à 6 rapports, fruit d'une collaboration exemplaire entre Renault et Nissan.

Réservez ici l'essai de votre future voiture

Profitant d'une cylindrée d'environ deux litres, gavés par un turbo, les diesels Common Rail du segment M1 comprenant les 307, Golf, Focus, Astra et bien sur Mégane, atteignent des puissances et surtout des valeurs de couple assez impressionnantes (300 Nm pour le 1.9 dCi de Mégane).

Cette caractéristique permet d'allonger les rapports et/ou d'en ajouter un sixième., ce qui permet d'abaisser le régime moteur sur autoroute, gage de confort accoustique et d'économie de consommation.

Au moment de définir Mégane II, Renault ne disposait pas d'un modèle adéquat. La boîte 6 vitesses PK6 des Laguna, Vel Satis et Espace était trop encombrante pour le compartiment moteur, et la boîte J de l'ancienne version n'aurait pas supportée en tel couple. Renault pensa alors se tourner vers la concurrence. Mais, par bonheur, Nissan en dévelopait une, destinée à la Primera, qui entrait tout à fait dans les plans de Renault. Renault décida alors d'en développer une variante, avec un entraxe réduit entre l'arbre primaire et le différentiel.

La ND6 engendrera donc la ND0. Il s'agit d'une boîte d'architecture classique à deux arbres, contrairement à la PK6 qui en a trois, ce qui la rend plus courte mais plus haute. Les synchros* à double cône des premiers et second rapports, les crabots asymétriques, le double billage** rendent sa manipulation spécialement agréable.

Une référence

Ces développements spécifiques effectués par Renault pour les clients européens, ont séduit Nissan, qui a décidé de l'utiliser sur ses propres voitures. Les premiers essais de Mégane II équipée de cette boite 6 vitesses témoignent des ces performances: 20/20 pour le Moniteur Automobile. Son dimensionnement généreux et sa robustesse ont permis de passer les validations avec très peu d'incidents, ce qui laisse présager une très bonne tenue en durabilité et fiabilité. Le carter d'embrayage redessiné s'adapte à toutes les versions de la gamme 84 (berline, monospace, break,...) pour les motorisations à fort couple (F9Q 1.9 dCi, F4R 2 l 16v).

Moins encombrante, elle est aussi plus légère que la PK6. Le différentiel a été reconçu pour utiliser un boîtier sphérique dont les concepts sont communs aux BV ND, PK, JX, ce qui a permis un gain économique non négligeable! Outre sa douceur de fonctionnement, la ND0 se signale également par sa précision et son absence de vibrations: un double volant moteur amortisseur équipe toutes les motorisation, les pignons, et les arbres sont montés sur cages à aiguilles, tandis que les jeux de montages sont réduits.

L'embrayage est à commande hydraulique annulaire. La capacité de la boîte ND0 à encaisser plus de 300 Nm de couple lui permettra d'accompagner les évolutions des motorisations de ce segment.

*Synchros: pour engrener sans dégâts, pignons et arbres, il faut que leurs vitesses de rotation s'équilibrent. C'est le rôle des synchros, qui se glissent entre les arbres et les pignons, et se solidarisent avec progressivité

**Billage: des billes poussées par des ressorts s'engagent dans les gorges ou des cavités assurent le bon positionnement des éléments mobiles dans la boîte (fourchette, pignons).

Sources: Synchro Mag'


 

 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées

Code