France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Par Team Planète Renault le 00/00/0000
 
 

Cet article/brève a été placé en archive le 31/01/2008 . Il n'est donc plus d'actualité.

Scenic RX4

Scenic RX4

Après le succès incontestable et incontesté du Scénic, Renault a décidé de se lancer dans le 4x4, et propose les qualité combinés du monospace et du 4x4, sans les inconvénients de ce dernier. Ainsi transformé, le Scénic se transforme en vrai baroudeur !

Réservez ici l'essai de votre future voiture

Premier monospace compact, le Scénic poursuit l’offensive avec la version RX4 à quatre roues motrices. Bien que, conservant la philosophie familiale qu'arbore à merveille le Scénic, le RX4 déploie une panoplie et un look plus "fun". La face avant est élargie par des ailes en composite plus volumineuses.

Les imposants boucliers rejoignent harmonieusement des protections latérales musclées et bien utiles pour éviter rayures et bosses. A l'intérieur, pas moins de 20 rangements pour un volume total de 110 litres s'intègrent dans les portes, plancher ou planche de bord. L'habitabilité et l'ambiance générale du Scénic ont été conservées alors que la position de conduite haut perchée par un rehaussement des sièges colle bien à l'atmosphère tout chemin.

Doté d'une suspension plus dure que sur le Scénic familiale, le RX4 offre un comportement routier satisfaisant en ligne droite et en grandes courbes. Néanmoins, dans les enchaînements rapides et serrés, l'inertie due en partie à l'excédent de poids (+175 kg) devient plus difficile à contenir. Pas dramatique malgré tout.

Dans l'épisode tout chemin, bien que nous soyons loin des franchissements de l'extrême, notre RX4 est impressionnant d'efficacité. Muni d'une transmission intégrale permanente et d'une garde au sol de 21 centimètres, le RX4 fait preuve d'une motricité et d'une agilité en toute circonstance lui permettant d'effacer allègrement les obstacles dans les parties roulantes pierreuses ou sablonneuses. Les glissades sont facilement maîtrisables grâce au viscocoupleur qui répartit la motricité entre les roues avant et les roues arrière ( comme évoqué un peu plus bas).

Le système antipatinage fait le reste en agissant sur les roues avant et assure une motricité parfaite. Côté freinage, aucun problème, l'ABS veille en permanence et permet aux 4 roues de freiner à l'unisson. Le RX4 est véritablement l'objet de toutes les escapades pour les familles un peu branchées, un véhicule qui peut certainement procurer beaucoup de plaisir à qui sait l'utiliser dans ses limites admissibles.

Un peu de technique
L'économie du 4X4 est fragile. Par souci d'économie, Renault a donc décidé d'adopter une attitude innovante en construisant le RX4 sur les mêmes chaînes de montage que le Scénic normal à Douai. Le RX4 devenait donc un défi technologique. Mais, les contraintes ont parfois du bon ! Pour développer un 4x4 polyvalent à partir de Scénic sans avoir à repenser intégralement le véhicule, ses concepteurs ont développé un système de suspension arrière innovant, capable d'intégrer tous les équipements nécessaires à un fonctionnement en quatre roues motrices sans modifications lourdes.

Le train arrière classique à barres de torsion a été remplacé par des bras à ressorts et des amortisseurs, fixés sur un berceau galvanisé rapporté, qui accueille également les organes assurant la traction intégrale (viscocoupleur, pont arrière et transmissions). Tous les composants mécaniques arrières sont donc regroupés sur ce berceau support, qui a été intégré dans la cavité servant à loger la roue de secours sur le Scénic deux roues motrices.

De cette manière, ils n'empiètent pas sur les points forts de Scénic que sont l'habitabilité et la modularité. La roue de secours, quant à elle, est positionnée au niveau du hayon arrière, ce qui conforte le look baroudeur du RX4. La zone d'articulation de cette lourde porte comprenant la roue de secours ( 70 kg au total) a fait l'objet de renforts importants qui concernent en fait tout l'anneau arrière de la caisse. Autre avantage de cette solution technique : une certaine simplicité du processus de montage. Tous les éléments mécaniques sont préalablement assemblés sur le berceau, avant que ce dernier ne soit fixé en une seule fois sur la structure.

Toujours pour éviter d'importantes modifications de conception, Renault a élaboré un nouveaux berceau avant pour surélever la caisse de 73 mm par rapport au moteur et train-avant, ce qui permet de faire passer l'arbre de transmission nécessaire au 4x4, sans modifier le plancher.

La compatibilité des ces modifications avec les possibilités des robots de la chaîne de montage a constitué un énorme enjeu dans la mise au point du Scénic RX4. Pour la partie mécanique, c'est la même chose: elles ont été élaborées en commun avec Steyr Daimler Puch, spécialiste incontesté du 4X4. Cette société monte les éléments de la boîte de vitesse du Scénic dans un nouveau carter qui comporte une sortie arrière.

Elle entraîne les roues arrières grâce à un arbre de transmission composé de 3 parties différentes + un viscocoupleur. De ce fait, les performances sur terrain peu adhérent sont obtenue sans intervention du conducteur, le patinage d'une des roues avant entraînant un antipatinage électronique utilisant l' ABS, afin de freiner la roue qui s'emballe. C'est le fameux système électronique de blocage de différentiel. Quand à la répartition du couple vers les roues arrières, elle est gérée par le viscocoupleur qui empêche d'importantes différences de vitesse entre l'avant et l'arrière. Technique du viscocoupleur: ( ou viscodrive en Anglais) C'est un système autobloquant de différentiel.

Prenons un exemple: dans un virage, les roues inférieures et extérieures ne parcourent pas la même distance. Elles nécessitent donc la présence d'un différentiel entre elles. Entre les roues avants et les roues arrières la vitesse de rotation n'est pas exactement identique. Elles requièrent donc aussi la présence d'un autre différentiel dans la cinématique d'un véhicule à quatre roues motrices. Mais si l'un des trains patinent, il faut alors bloquer manuellement ou automatiquement le différentiel pour que la force motrice soit transmise à l'autre train.

Le viscocoupleur ( deux piles entremêlées de disques baignant dans un mélange air + silicone, solidaires chacune d'un des deux trains) réalise alors automatiquement ces deux fonctions: lorsqu'il apparaît une vitesse différente entre le train avant et le train arrière, ( conséquence d'un patinage, d'une conduite sportive, d'un sol peu adhérent) l'échauffement de l'air fait pression sur le silicone qui solidarise progressivement les deux piles de disques et s'oppose à l'augmentation de cette différence de vitesse, afin de la répartir équitablement sur les 4 roues.

Grâce à ce principe, le viscocoupleur répartit le couple moteur entre les roues arrières et les roues avant proportionnellement selon les besoins. La répartition du couple est donc variable, contrairement à bon nombre d'autres 4X4, ou cette répartition est identique dans toutes les situations. Cette répartition variable permet au RX4, de transférer très peu de couple sur les roues arrière sur route par exemple, où le sol est adhérent, permettant une consommation optimisée ( peu de pertes dans les rendements mécaniques).

CARACTÉRISTIQUES
Quatre roues motrices, 5 portes, 5 places.
Longueur : 4,44 m, largeur : 1,78 m, hauteur : 1,73 m. Coffre : 410/1 800 dm3.
Réservoir : 60 litres.

Moteur essence 1 998 cm3 (F4R), 9 CV, 140 ch. Turbo diesel dCi injection directe à rampe commune 1 870 cm3 (F9Q), 7 CV, 105 ch. Boîte de vitesses manuelle à 5 rapports.
Consommations moyennes en l/100 km : 9,5 (moteur 2 l), 7,4 (dCi).





 

 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées

Code