France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Clio 4 RS - Clio 4 RS Trophy

Clio 4 RS - Clio 4 RS Trophy

Après le léger relifting de la Clio 4 ainsi que la présentation du show-car RS16, Renault continue termine la modernisation du modèle le plus vendu de sa gamme, que ce soit en France ou en Europe.


Ainsi la déclinaison sportive de sa citadine depuis 15 ans continue d'être proposée en deux versions, toutes deux équipés du moteur 1.6 TCe, mais l'une en version 200ch, et la seconde plus poussée, disposant de 220ch, mais dans tous les cas, couplé avec la boite automatique à double embrayage EDC.

Trois châssis sont proposés. Le premier, le châssis “Sport”, associé à des jantes de 18'' permet de disposer d'une cavalerie plus qu'interressante, tout en préservant un confort acceptable. Le second, le châssis CUP, est rigidifié, pour être plutôt destiné à la performance, surtout sur circuit. Alors que le bloc TCe 200 est proposé avec les deux premiers, le troisième châssis ''Trophy'' est automatiquement assigné à la version du même nom et au bloc le plus puissant. Clairement orientée pour la piste et le pilotage, elle est de sorte, peu adaptée à une utilisation de tous les jours puisque le châssis est rabaissé de 20mm à l'avant et 10mm à l'arrière. Autant dire que les innombrables ralentisseurs ne passeront pas loin...

Clio RS 2016

Si on regrette que le concept Clio R.S 16 n'ait pas droit actuellement à une vraie suite, la Clio Trophy reprend tout de même quelques –trop rares- éléments, comme la ligne d'échappement Akrapovic, procurant au moteur une sonorité plus valorisante, et quelques petites améliorations du côté de la performance.

Ainsi dôtée, la Clio R.S Trophy propose les meilleures performances de la gamme avec le 0 à 100 km/h réalisé en 6,6 secondes, le 400m départ arrêté qui necessite 14,5 secondes et une vitesse maximale qui atteint 235 km/h.

Clio RS 2016

Comme jusqu'alors, couplé à la boite EDC, le système Launch Control permet de faire un départ canon, en laissant l'electronique tout gérer, le R.S Drive propose 3 modes de conduite, le R.S Monitor présent sur le R-Link permet de visualiser de nombreux paramètres de la voiture, tandis que du côté du châssis, les butées de compression hydrauliques issues du rallye permettent de proposer un comportement digne d'une véritable pistarde.

Sur le plan du style, les rares nouveautés de la version civile, agrémentée des spécificités “R.S” sont reprises. Les feux de jour à LED au milieu du bouclier disparaissent, le bouclier est redessiné, et les projecteurs full LEDs Pure Vision sont complétés par un système d'éclairage LED multi-réflecteur en forme de drapeau à damier au niveau des feux anti-brouillards.

Ce dispositif nommé R.S Vision qui a été introduit sur le show-car R.S16 permet à la fois de proposer un look unique de jour comme de nuit, mais il est également utile pour la vision puisqu'il fait office de projecteurs antibrouillard, d'éclairage pour l'intérieur des virages, de feux de position et de projecteurs longue portée la nuit.


Comme pour la version classique, seule la finiion intérieure évolue

La Clio RS 200 EDC est affichée à 26 300 € tandis que la RS Trophy 220 est annoncé à 29 300 €. La liste des options est des plus réduites. Elle contient notamment le Pack City Plus (350€) incluant l’aide au parking avant et la camera de recul, l’Easy Park Assist (500 €) pour se garer en mode “main libre”, le RS Monitor (250 €), le pack CUP (700 €), et bien sur la teinte Jaune Sirius à 1 600 €.
 



 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |