France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
NEWS > 

Par Loic FERRIERE le 20/06/2003
 
GP de Monaco : sept points pour Renault

GP de Monaco : sept points pour Renault

Juan Pablo Montoya remporte le GP de Monaco, tandis que les deux pilotes Renault, en terminant 5ème et 6ème, augmentent le capital points de l'équipe. Kimi Raikkonën reprend de l'avance sur Schumacher.


La victoire au prix d’un sans-faute pour Juan Pablo Montoya à Monaco, un deuxième succès que le Colombien, rarement en réussite depuis quelques mois, attendait depuis sa première victoire signée au Grand Prix d’Italie 2001. Un succès après lequel courrait l’écurie Williams en Principauté depuis 20 ans et la victoire en 1983 de Keke Rosberg, et cette première victoire 2003.


Au départ, Ralf Schumacher s’élance parfaitement depuis la pole position, mais derrière Montoya souffle la deuxième position à Räikkönen. Derrière ces trois hommes, Jarno Trulli est quatrième après un tour, devant Michael Schumacher, Alonso auteur d’un excellent départ, Coulthard et Barrichello.

Au 2e tour, la course est neutralisée après la sortie de piste de Frentzen à la sortie de la Piscine. La voiture de sécurité quitte la piste à la fin du 3e tour.

Au 21e tour, Ralf Schumacher effectue son premier arrêt au stand, suivi par Montoya au 23e, Räikkönen au 25e et Trulli au 27e. Michael Schumacher force alors l’allure en tête avant de s’arrêter à son tour au 31e passage. Il reprend la piste en 3e position derrière Montoya et Räikkönen, mais devant son frère Ralf, Trulli, Coulthard, Alonso et un barrichello bien discret.

Au 48e tour, Ralf Schumacher est le premier des protagonistes à effectuer son deuxième arrêt, avant de perdre tout espoir de podium sur un tout droit à la Rascasse, suivi par Montoya au 49e, Räikkönen au 52e et Michael Schumacher au 59e. Le classement du trio de tête n’évolue pas, et la fin de course, sur un rythme effréné, voit la victoire de Montoya devant Räikkönen et Michael Schumacher. Pour compléter la distribution des points : Ralf Schumacher, Alonso, Trulli, Coulthard et Barrichello. "C'est une bonne fin de week-end, qui pourtant n'avait pas très bien commencé", conclut Fernando, "J'ai tiré 100% de la voiture pour réaliser un bon résultat et grimper en troisième position du championnat du monde des pilotes. Génial."

Au classement du championnat du monde, Räikkönen creuse légèrement l’écart sur Michael Schumacher, qu’il devance désormais de quatre points, cependant que Alonso reprend à Barrichello la troisième place. Montoya rejoint pour sa part Coulthard et Ralf Schumacher à 25 points à la cinquième place. Côté constructeurs, l’affaire du jour pour Mc-Laren-Mercedes, qui repasse en tête pour deux points de plus que Ferrari. Prochain rendez-vous dans 15 jours à Montréal avec le Grand Prix du Canada, 8e manche du championnat du monde 2003.

Sources: Renault F1

Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |