France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Clio III

Clio III

C'est aujourd'hui, en même temps que sa présentation officielle, que la nouvelle Clio III ou plutôt la Clio III restylée est d'ores et déjà disponible dans le réseau Renault en version Berline 3 et 5 portes ainsi qu'en version Estate.

Réservez ici l'essai de votre future voiture

En réalité, seules les prises de commandes sont possibles, car elle ne sera véritablement commercialisée que dans un mois et demi, le 23 avril.

Les versions RS arriveront, un peu plus tard avec des prises de commandes possibles le... 1er avril, pour une commercialisation mi Juin. Enfin, la version haut de gamme Initiale sera quand à elle, disponible dans le courant de l'année.

Berline 3portes et 5portes
Pour ce restyling donc, pas mal de petites nouveautés, avec tout d'abord une nouvelle robe, mais aussi une nouvelle gamme surtout pour les modèles accès sur la performance (Clio GT, RS Cup, RS Trophy, RS Luxe), de nouveaux équipements avec notamment l'arrivée du GPS intégré TomTom qui offre un écran couleur plus grand que les équipements nomades (5,8’’, soit 14,7 cm) permettant ainsi de lire des cartes « birdview » détaillées et précises, et enfin un nouveau moteur essence avec le 1.6 16v de 128ch.
Au passage, on note la disparition du 2.0 16v (F4R) de 140ch, et l'absence du nouveau 1.4 TCe
 


Plus longue (une fois de plus...) de 41mm par rapport à la version précédente, elle s'affiche désormais à 4,027 m. Comme on l'avait déjà vu avec la présentation de la version GT, la nouvelle Clio reprend les codes stylistiques que l'on a déjà pu voir sur la Mégane par exemple, avec des phares plus fins, plus effilés. Elle gagne ainsi en dynamisme, mais perd le côté sérieux voir pataud que l'on aimait bien. Affaire de goût.
Ces nouveaux feux vus de côté présentent au niveau des ailes, un léger "décroché", plutôt étonnant... mais au final, nul doute que l'on va s'y habituer rapidement.
Un nouveau bouclier avec une entrée d'air généreuse est également de la partie, lui conférant ainsi plus de personnalité.

A l'arrière, les feux ont été redessinés, avec une surface blanche plus importante. Comme à l'avant, le bouclier est également nouveau, et celui-ci intègre désormais les feux de recul et les antibrouillards dans les coins inférieurs, dernière "manie" à la mode chez tous les constructeurs automobiles.


Dans l'habitacle, pas ou peu de changements, si ce n'est l'arrivée de nouveaux équipements, mais le dessin de la planche de bord, n'évolue pas. Dommage, une planche de bord plus "noble" et plus chaleureuse aurait été la bienvenue.

Concernant les tarifs, ils s’étendent de 12 800 € en Berline 3 portes Authentique à 25 600 € en version RS Luxe (voir fichiers téléchargeables en haut de cet article)

La gamme Clio (3 et 5 portes ainsi que Estate) propose dès sa commercialisation cinq versions : Authentique, Expression, Dynamique, Exception (+ Exception pack cuir), GT en attendant la gamme RS et, pour dans quelques mois, une sixième et dernière version, avec l'Initiale.

Outre Carminat TomTom® qui fait son apparition, les versions de Nouvelle Renault Clio sont
encore mieux équipées que les versions précédentes.

La version Estate bénéficie également du restyling (voir article qui lui est consacré)

Dès l'entrée de gamme Expression, Renault propose désormais en série l'autoradio CD MP3 40W avec prise jack, et les projecteurs antibrouillards soit un gain de 280€ par rapport à l'ancienne version. La version Exception qui représente un gain de 700€ environ voit arriver en série la clim régulée, le Bluetooth, l'allumage auto des feux, les vitres arrières électriques, l'essuyage auto du pare-brise, et enfin les projecteurs additionnels de virage.
 
Les options proposées




Le système de branchement IPOD

Liste des prix (3 portes puis Estate, pour la 5 portes, ajouter 500€ sur la base de la 3 portes)




Concernant les motorisations, 5 moteurs essences sont disponibles avec le 1.2 16v 75ch, le TCe 100ch, 1.6 16v 110ch (BVA), le nouveau 1.6 16v 128ch, et, uniquement pour les versions RS, le 2.0l 16v porté à 203 ch. (F4R RS).
A noter qu'une version E85 est également disponible avec le 1.2 16v 75ch.
En diesel, trois moteurs sont présents, tous des 1.5 dCi, avec les puissances 70, 85, et 105ch. , avec ou sans FAP selon les modèles.

Au total, ce sont 5 moteurs qui répondent aux normes "Eco2" de Renault.

Arrivée de la version GT



La nouvelle venue, la version GT, se positionne entre les version sportives RS, et les versions grand public. Elle se veut plus racée, et veut offrir plus d'agrément de conduite, plus de plaisir, tout en restant civilisée, et accessible. Ce comportement est appelé par Renault "Fun To Drive".

Le châssis a été retravaillé pour offrir ces prestations. A l'avant, la raideur des ressorts et le tarage des amortisseurs ont été augmenté de 15%. A l'arrière, les ressorts hélicoïdaux à flexibilité variable sont également plus raides de 15%, tandis que d'autres points comme les articulations du train arrière, un réglage plus direct de la direction assistée ou la barre anti-devers, ont subies des modifications.

Esthétiquement, elle se distingue par sa teinte unique Bleu Malte, sa face avant plus agressive avec une grille noire brillante, ses bavolets jugés un peu trop "tunning" par certains, sa double sortie d'échappement, en enfin, un becquet.
Dans l'habitacle, de (trop) petites touches soulignent le caractère GT: pédalier recouvert d'alu, sièges semi-baquet, et le logo GT sur les sièges avant.

Pour muer cette très petite RS, deux moteurs sont proposés: le 1.6 16v de 128ch essence proposé à 17 500 € (3portes, +500€ pour la 5 portes) et le 1.5 dCi 105ch à 19 600 € (+500€ pour la version 5 portes) tout les deux proposés avec la boîte de vitesse manuelle à 6 rapports TL4.
On aurait aimé des moteurs plus performants, mais bon...  

Une nouvelle gamme RS
Bien différenciée des autres Clio avec sa face avant spécifique rappelant la nouvelle Mégane RS, et
résolument typée Sport, avec sa double sortie d'échappement intégrée dans le diffuseur d'air, ses jantes 17" en alliage, et la lame avant Type F1, les versions RS vont désormais se dévoiler en trois catégories, toutes trois avec le même moteur, le 2.0 16v de 203 ch (F4R RS).

Outre cette petite évolution bienvenue, cette nouvelle RS est moins réussie que la Mégane RS, qui elle, est, on peut le dire, CANON ! Ici, la lame F1 ou plutôt la "vague F1" lui donne comme un sourire triste, et au final, on peut en venir à préférer l'ancienne, dont l'allure générale paraissait plus équilibrée, plus bodybuildée, mieux posée sur ses roues. Les nouveaux projecteurs sont très certainement responsables de ce changement visuel.
Mais attention tout de même. Le rendu des photos n'est pas le même que la réalité, et, cela reste une affaire de gouts.


Dans l'habitacle, on retrouve quelques petites spécificités avec des baguettes carbone siglées "Renault Sport", des bas de marche également griffés, un bandeau de bouclier noir brillant, le pédalier alu, la sellerie Renault Sport, le volant cuir, etc... Même reproche que pour la Mégane RS (pourtant... CANON !) il manque d'exclusivité, mais c'est ainsi chez tous les concurrents, Opel, Ford, etc... Dommage !
Une belle planche de bord en carbone serait tellement plus "style", mais aussi plus "couteux" !

Pour les autres équipements, on note la condamnation auto des ouvrants en roulant, l'ESP déconnectable ainsi que l'ASR, MSR et CSV, la direction à assistance variable électrique, l'airbag passager lui aussi déconnectable, etc...

Une série limitée "CUP" qui sera une version dépouillée comme la WSR sur la Clio III première du nom, sera proposée. En série, on retrouvera l'ABS avec répartiteur électrique EBV, les airbags antiglissements sous assise pour les sièges avants, les airbags frontaux et latéraux avants, vitres éléctriques, ordinateur de bord, etc...


La version Trophy, sera mieux équipée, avec la clim manuelle, le régulateur, banquette 1/3-2/3, les airbags rideaux avants et arrières, radiosat CD MP3, mais surtout les sièges Recaro !
Enfin, la version Luxe, proposera un "simple" châssis sport moins exclusif, le pack clim auto, un système multimédia plus évolué, la sellerie cuir, etc...

A noter que les RS ne seront disponibles qu'en 3 portes. Les prix s'échelonneront de 22 100€ pour la CUP à 25 600 pour la "fausse" sportive, réservée à ceux qui veulent se la jouer sportifs, mais sans en assumer les contraintes...

Du côté des couleurs, Renault a cherché à innover en proposant une RS Verte, à la place des tristes couleurs habituelles que sont le blanc, le noir, le gris. C'était bien tenté, mais... c'est raté, du moins sur les photos. Le bleu de la GT, le jaune Sirius, ou même le noir nacré sont des couleurs bien plus intéressantes, même si les goûts et les couleurs...






 

 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées

Code