France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Espace V (2014)

Espace V (2014)

Si la crise 2008-2009 n'était pas passée par là, le futur Espace serait déjà là. Mais voilà, la crise est arrivée, et la forte chute des ventes avec, auxquels il faut ajouter le bonus/malus qui défavorise clairement ce genre de modèles.

Réservez ici l'essai de votre future voiture

Au délà de la forte chute des ventes sur le marché des particuliers, il y aussi celui des entreprises. Friands de ce genre de véhicules pour leurs cadres supérieurs, mais devant un futur incertain, bon nombre d'entre elles ont préférées stopper le renouvellement de leur parc.

La situation économique n'aidant pas, et devant le refus des banques de financer les constructeurs automobiles comme jusqu'alors, tous ont priviligiés la prudence, en stoppant les projets secondaires, et en priviligiant les projets dont la rentabilité serait assurée.

Ainsi, devant le manque de liquidités, et le très fort déclin des ventes, Renault a préféré stopper le projet de cet Espace V, stratégie également mise en place chez les concurrents, PSA/Fiat/Lancia entre autres, avec leur modèle 807/C8/Ulysse/Phedra.

Initiale Paris Concept
Le Show Car Initiale Paris Concept


On pouvait donc penser que le fer de lance de Renault dans le secteur du haut de gamme serait perdu à tout jamais, mais le projet aura une issue favorable, mais au passage, le monde du monospace va fortement évoluer, puisqu'on peut le dire, l'Espace IV aura été le dernier véritable grand monospace de Renault.

Le projet initial a bien été stoppé après la crise, mais a par la suite repris, non sans des modifications de fond, pire même, du concept en lui-même.

Initialement prévu pour arriver sur le marché aux alentours de 2012/2013, la redéfinition du projet a poussé le constructeur a plutôt prévoir une commercialisation vers 2015, soit 13 ans après la version actuelle...

Il a été dit que l'ancien projet était dôté de portes coulissantes, chose très demandée par certains clients, et que l'on retrouve chez la concurrence, mais qui donne au véhicule un aspect plus utilitaire, et dont, certains clients ont en horreur. Rien ne dit si la nouvelle version en disposera, mais cela semble peu probable.

En effet, Renault a décidé de prendre la voie du SUV/Crossover pour son futur Espace. Les portes coulissantes et les SUV ne faisant pas spécialement bon ménage, on imagine mal que Renault fasse ce choix.

Révolution également à l'intérieur puisque la superbe planche de bord aérienne actuelle initiée sur la précédente génération ne sera plus du voyage. En lieu et place, nous aurons droit à quelque chose type "aviation" avec de nombreux boutons car cela valoriserait le propriétaire... C'est surement vrai quand on voit ce que propose certains concurrents dans le haut de gamme...

Côté motorisations, c'est LA grande énigme.
On le sait, pour faire avancer ce mastodonte allant de 1,6 à 2 tonnes à vide, il faut de gros moteurs, plus polluants que ceux des petits modèles, et donc, fortement pénalisés par le bonus/malus. L'intolérable -et pourtant bien réelle- taxe carbone, va fortement l'handicaper puisque fort logiquement, qui dit forte cylindrée, dit consommation supérieure. A l'heure où le baril de pétrole reste cher, et où cette maudite taxe va encore faire augmenter la facture, on se demande bien ce que Renault pourrait proposer.

Une motorisation 100% électrique est impossible, et celui d'une motorisation hybride n'est pas vraiment l'objet du jour chez Renault -même si des projets sont en cours-, qui préfère le 100% thermique ou le 100% électrique.

La solution passerait donc, par de nouveaux moteurs moins polluants, mais aussi par une nette perte de poids sur la balance. L'Espace accueillerait donc -en France- principalement des blocs diesel, comme le 2.0 dCi (150, 170) du nom de code M9R, ainsi que le 1.6 esence (160ch). En haut de gamme, le V6 dCi V9X parait possible.

A l'occasion d'une interview au groupe NiceMatin en 2011, Carlos Tavares, le n°2 de Renault, a indiqué que "Le choix de design final vient d'être fait pour le remplaçant de l'Espace. Nous allons marquer une vraie rupture". Cette vraie rupture sera bien effective, puisque le futur Espace va se positionner plus haut de gamme que l'ancien, et surtout, se transformera en crossover pour abandonner quelque peu l'aspect monospace, dont le Scénic sera le seul représentant dans la gamme Renault.

MAJ 09/09/2013

A l'occasion du salon de Francfort, Renault présente un concept-car/Show Car représentant sa vision du Premium. Cette vision, nommée Initiale Paris Concept est réalité un avant goût de la future Espace, dont on retrouve des gênes déjà vus.



 

 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées

Code