France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Drive Control (4 Roues Directrices)

Drive Control (4 Roues Directrices)

Renault a présenté en avant-première au Salon de Francfort 2007, le châssis Active Drive à quatre roues directrices. Même s'il n'a pas inventé ce système (il était très utilisé par les japonnais il y a quelques années) il l'a remis au gout du jour.


Remis au gout du jour certes, mais aussi redéveloppé et amélioré. De sorte, il offre plus de maniabilité, plus de dynamisme et une plus grande précision de conduite pour un plaisir de pilotage ultime.

La maniabilité d'une petite citadine

Le châssis Active Drive à quatre roues directrices offre deux avantages :

- des manœuvres facilitées grâce à un diamètre de braquage diminué
- des angles volant réduits grâce à une direction plus directe, spécialement paramétrée.

Le diamètre de braquage de la Laguna III dotée du châssis Active Drive à quatre roues directrices 18 pouces est réduit de 10 % : il passe de 12,05 m à 10,80 m. Ainsi, plus l'angle arrière des roues est élevé, plus le diamètre de braquage diminue.

Le braquage des roues avant et arrière étant additionné, le système 4RD induit une réduction de la démultiplication du volant de direction. Ainsi, pour un même virage, le conducteur a moins besoin de tourner le volant.

La voiture est sur des rails

A partir de 60 km/h, le châssis Active Drive offre une plus grande précision de conduite. En braquant les roues AR dans le même sens et simultanément aux roues AV, le système Active Drive à quatre roues directrices permet de contrer la force centrifuge qui a tendance à faire chasser le train AR en virage (déport du train AR).

Avec un angle de braquage de roue habituellement inférieur à 2°, le train arrière est instantanément calé sur la trajectoire idéale au profit de la stabilité et de l'efficacité. En situation d'urgence (évitement), les roues peuvent braquer jusqu'à 3,5°.

En conclusion, selon la vitesse à laquelle on négocie les virages, les roues arrières braquent soient dans le même sens que les roues avants afin de contrer la force centrifuge, soient, dans le sens inverse de ces dernières. Ainsi équipée, la voiture peut virer à plat, mais aussi, cela lui permet d'être bien plus simple à garer en ville.

Un niveau de sécurité active sans égal

En matière de sécurité active, le châssis Active Drive excelle non seulement lors de conditions de freinage difficiles (adhérence dissymétrique, intervention de l'ESP en contrôle dynamique de trajectoire), mais surtout lors des manœuvres d'évitement (test de l'élan ou de la baïonnette).

De la théorie, à la réalité

La presse est unanime à son sujet, c'est pourquoi, nous vous proposons ici quelques passages des différents articles:

« Lors du test dit "de la baïonnette", la Laguna GT se montre impériale, son essieu arrière orientable compensant le déséquilibre de la voiture. Nul besoin de tenter de récupérer l’auto, le système le fait pour vous. Le second attrait de l’Active Drive consiste en une maniabilité améliorée en ville. Grâce aux roues arrière qui pivotent, le rayon de braquage (10,80 m) de la Laguna GT est désormais identique à celui d’une Clio, plus courte pourtant de 70 cm ! La familiale arrive donc à concilier l’inconciliable : espace à bord et agilité de citadine. Enfin, le dernier atout de l’Active Drive réside dans le dynamisme exacerbé de la Laguna GT. » Turbo.fr

« Sachez donc, bandes de mécréants motorisés, que grâce à ses roues arrière directrices, la Laguna GT vire à plat en toutes circonstances. En soulageant les roues avant d'une partie des contraintes qu'elles subissent en virage, l'Active Drive gomme la sensation de lourdeur qui affecte traditionnellement la direction d'une traction. Edifiant. Et bien plus satisfaisant qu'un simple différentiel avant à glissement limité qui ne fonctionne que sous accélération (comme par exemple comme sur une Alfa 147 Q2) ou même qu'un pont à vecteur de couple (comme sur une Honda Legend SH-AWD) qui n'offre pas la même maniabilité. Que vous accélériez ou non, l'arrière de la GT obéit sans retard à vos impulsions sur le volant. Dans le même temps, vos mouvements se font moins amples : vous braquez effectivement moins le volant. En ville comme sur route ». Le Nouvel Obs'



 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |