France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Latitude dCi 175 BVA

Latitude dCi 175 BVA

Destinée à concurrencer le haut du segment de Laguna, voire le bas du segment supérieur, Latitude arrive en France auréolée de son étiquette "Coréenne". Pourtant, on a bien affaire ici à un modèle digne de nos standards européens.


Aux antipodes d'une Vel Satis qu'elle ne remplace pas réellement (ou seulement temporairement, car elle représente le haut de gamme Renault), la Latitude fait dans la sobriété et le classicisme, mais ce ne sont pas là les seules différences noter.
Tout sépare ces deux modèles. Le positionnement tarifaire, le style, le comportement, les objectifs, bref, tout ! La Latitude (Initiale dCi 175 BVA pour notre essai) est donc un modèle à cheval entre la Laguna III, et l'ancienne Vel Satis.

Latitude

Un comportement sur, mais un peu pataud
Sur la route, la Latitude se révèle très sure, même si on peut dénoter une certaine tendance à prendre un peu de roulis. Sans atteindre le niveau de la Vel Satis, le compromis comportement routier / confort est convaincant, mais ne réinvente pas les normes comme la Vel Satis avait pu le faire en son temps.
Cela ne l'empêche cependant pas d'être un peu poussée en dehors des grandes autoroutes.
Sur de petites routes sinueuses, domaine qui n'est pas le sien, la Latitude accepte d'avaler les virages sans se plaindre, tandis qu'en arrivant en ville le rayon de braquage tout juste dans la moyenne, peut se montrer dérangeant.

Le vrai terrain de jeu de la Latitude reste les grandes routes et autoroutes, où son confort va se révéler précieux, du fait de son amortissement assez souple mais pourtant raffermies par rapport à sa version coréenne SM5, et de ses beaux et confortables sièges en cuir clair (Initiale).
Ainsi revêtu, l'habitacle la Latitude se montre très accueillant. Le dessin général très réussi, est très agréable à l'oeil. La finition, sans être extraordinaire est correcte, mais semble cependant être un peu en retrait de la Laguna III. Dommage.

Les commandes sont intelligemment placées, et ne viennent pas surcharger le tableau de bord. Malgré un équipement riche, Renault, mais c'est habituel, n'est pas tombé dans le piège d'un tableau de bord d'Airbus A380 comme on peut le voir chez certain des ses concurrents.

Seule petite ombre au tableau, l'insonorisation semble un peu en retrait. Le moteur se fait un peu trop entendre à basse vitesse ainsi qu'en phase d'accélération, malgré sa boite auto qui passe rapidement le rapport supérieur dès que l'on monte légèrement dans les tours. Celle-ci se révèle d'ailleurs plutôt plaisante en tant que passager, avec une vrai souplesse dans le passage des vitesses. Mais malgré tout, le dCi 175 reste présent (sans être réellement dérangeant), tout comme des bruits d'airs qui viennent s'imposer à haute vitesse.

Un équipement riche
Si les tarifs proposés sont honnêtes sans être extraordinaires, l'équipement est par contre assez riche. Sur le modèle essayé, le haut de gamme Initiale affichée à 40 200 € en dCi 175 BVA (et 38 000 € en dCi 150), l'équipement est fort complet, voir inédit avec le diffuseur de parfum et ioniseur d'air. L'intérêt de celui-ci peut être certes discuté, mais la mode en Corée a poussé Renault à doter son modèle de cet équipement en série sur la version Initiale. On verra bien l'attrait des clients en France pour ce dispositif.

Fort heureusement, ce n'est pas là son seul équipement intéressant. On note ainsi la présence d'une climatisation tri-zone, du cuir, de la carte-main libre, d'une caméra de recul (fort appréciable), de l'aide au stationnement avant, d'une sono Bose, du siège conducteur électrique, avec mémoire, de phares bi-xénon, du volant en bi-matière (croûte de cuir et noir laqué),...

Grande première chez Renault, le siège conducteur est également massant. Certains apprécieront certainement, mais lors de cet essai, je ne peux pas dire que c'est ce que j'ai le plus apprécié dans la Latitude. Histoire de goût certainement !

Tout le reste de la panoplie d'équipements est également disponible en série, avec les multiples aides à la conduite, les équipements de sécurité passive, le GPS Carminat DVD avec cartographie Europe et écran de 7", feux automatiques, détecteur de pluie, limiteur/régulateur de vitesse,...

Des performances convaincantes
Notre modèle d'essai, une Latitude dCi 175 était dotée de la boite auto à 6 rapports (AJ0) qui s'est révélée être plutôt agréable pour les passagers. Cependant, s'agissant d'une BVA "ancienne génération", entendez par là sans double embrayage (DCT), les passages de vitesses s'avèrent un peu "longuets".

Autre point noir, avec cette boîte auto, les consommations,et les rejets de CO2, synonyme de malus, en prennent un coup. Le dCi 175 en boîte manuelle (non disponible en France) est annoncée à 5,5 l / 100 km soit 144 g / km de CO2, contre 6,5 l / 100 km et 170 g / km de CO2 pour notre version.

Avec un poids assez contenu de 1.6t, les reprises sont convaincantes, avec le 0 à 100 qui s'effectue en 9,9 secondes (9,2s en boîte manuelle). Sans être un foudre de guerre, l'ensemble moteur/boite est convaincant et suffisant, à défaut d'être réellement performant, mais il va finalement à ravir à l'ambiance générale "zen" proposé par la Latitude.

A l'issue de cet essai, la Latitude semble être une bonne berline routière, assez accessible, bien équipée, très statutaire, et confortable. Au contraire de la Vel Satis, elle n'a pas pour but (et ne le fait pas) de réinventer le domaine du haut de gamme, et arrive plutôt sur le marché comme une berline de plus, qui n'apporte finalement pas grand chose si ce n'est quelques équipements inédits, mais qui s'adapte aux besoins du plus grand nombre.

Retrouvez l'article de présentation complet de la Latitude ici



 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |