Accueil / Technique [Mécanique]

[Tous Modèles] Filtre à Particule (FAP) : entretien spécifique

Merci de ces précisions Bugsy,ça me surprenait énormément,mais n'étant pas spécialiste je ne peux rien affirmer.
_________________
mes anciennes:R5 tl, R19 GTS, R21 Turbo DX, R25 carmargue Turbo D, 3 Safrane en 10 ans 2.1 dt Alisé 2.2 dt RTE 2.2 dt Pack cuir, Laguna2 ph1 Privilège 1.9 dci, actuel Velsatis ph2 Privilège+cuir 2.2dci 150ch VELSATIS-SEMENT VOTRE
Nouvelle venue Laguna 3 initial dci 150
Ce que dit Bugsy n'est que de l'hypothèse et ce base sur rien de technique pour confirmer ses dires :-/
David Rodolph Alpine RS a écrit:
Un mécanicien m'a raconté que lors de la régénération du FAP cela nettoyait la vanne EGR en meme temps :shock:
Alors la j'ai un doute sur ses paroles :?: :?: :?:
Qu'en ait il réellement :?:


non puisque le fonctionnement de la vanne egr est inhiber lors d'une régénération.
je trouve domage sur ma VelSatis qu'il n'y est pas de voyant qui annonce qu'une phase de régénération du FAP va intervenir,j'ai remarqué que si l'huile commence a s'user ces phases interviennent vers 400km au lieu de 700 ou 800km. Renault précaunique les vidanges moteur tout les 15 000km, je le vidange souvent plus vers 11 000 / 13 000km malgré de l'huile haute qualité que j'utilise
_________________
mes anciennes:R5 tl, R19 GTS, R21 Turbo DX, R25 carmargue Turbo D, 3 Safrane en 10 ans 2.1 dt Alisé 2.2 dt RTE 2.2 dt Pack cuir, Laguna2 ph1 Privilège 1.9 dci, actuel Velsatis ph2 Privilège+cuir 2.2dci 150ch VELSATIS-SEMENT VOTRE
Nouvelle venue Laguna 3 initial dci 150
David Rodolph Alpine RS a écrit:
Renault précaunique

Lapsus de la semaine :lol2: :lol2: :lol2: :mdr: :mdr: :mdr: :mdr:
_________________
NOUVEAU : Adhérez à l'association et bénéficiez (entre autres) du prêt d'une "valise" Can Clip prête à l'emploi + notices Renault.
Plus d'infos ici

Leaf SV 30 kWh /Outback LTD
ex-Laguna II.2
Bonjour a vous tous.
J'ai pas pris le temps de tous lire, mais je remonte ce topic a la surface, concernant les FAP. :aw:
Pour les RINAULT LATITUDE, est ce qu'il existe des infos sur le FAP de ce modèle et où ce trouve le réservoir d'additif, s'il existe, MERCI.
Est ce que l'entretien des modèle 2011 a évolué ? :?:

:wink:
Bonsoir
Il n'y a pas, il n'ya pas eu, et il n'y aura surement jamais de reservoir de cerine chez Renault !
On n'est pas chez PSA ici
Bonjour babel1. ::yeah_006::
Justement, n'étant pas chez PSA, tu peut commenter du détail sur les FAP de LATITUDE, j'espère que tu vas nous éclaircir le sujet.
Pour dire qu'on est pas chez PSA c'est que tu doit pouvoir nous en informer un minimum :lol2: :lol2: :lol2: :lol2:
Si non on attendra les PRO :ouioui: :lol2: :lol2: :lol2:

:prie: ::hello_009::
cher J-M
c'etait de l'humour !!!! ( pas compris visiblement ) (ou alors pas drole pardon ),
Faut pas s'enerver

Renault utilise des FAP placés deriere le catalyseur d'oxydation pour faire grimper la temperature avec des post injections
PSA eux ils utillisent un additif ( cerine) qui est rajouté a chaque plein par une pompe doseuse
cet additif ne brule pas dans le cylindre et se depose avec les suies dans les canaux amont du Fap
au declenchement de la phase de regeneration ( avec aussi en autre des post injection) cette cerine permet d'abaisser la temperature d'amorceage du FaP de 100 c °environ
il y a des tas de brevet PSA la dessus ; Renault n'a certainement pas envie pas paye ca et fait donc autre chose
apres on peut parler des avantages et inconveniants des 2 type de systeme

ca va ? j'ai bon ?
Salut babel b1
Merci pour ton petit détail de fonctionnement, manque celui de l'entretien maintenant. :lol2:

Le fonctionnement de PSA ne m'intéresse pas du tous. :oops: et je trouve que c'est pas ça place, ce qui est très bien c'est de connaitre celui de chez renault, (l'évolution depuis le départ, les quels sont montés sur quoi, ect.ect...) :wink:

Pour l'humour, les phrase écrites on sait jamais comment elles sont dites. :prie:
De la façon dont tu confirmé ta réponse on aurait dit que c'était évident. :shock:

Et puis si on peut animer avec des photos ce serait l'idéal, parce qu'un topic de 6 ou 7 pages sans photos ou vidéo c'est moins vivant. Trop de discourt tue le discourt. :pense:
Je suis sur qu'or mis ces petits mal entendus, certaines personnes y trouvent leur comptes. :lol2:
bonsoir J M
il n'y a as d'entretien specifique au Fap de Lattitude comme des autres modele Renault.
Tout au plus, on peut
si on arrive a la dectecter une phase de regeneration( ralenti accelereé , sur consomation , leger changement de bruit) la laisser se terminer.
Ca minore la dilution de l'huile par le gas oil

Employer comme preconisé un huile low SAPS ( RN0720 ) pour minimiser l'encrassement du Fap par des cendres sulfatée non regenerables provenant de la consomation d'huile du moteur.
perso j' en suis a mon 2eme Scenic 1.5 dci FAP ( II et III) et pour l'instant
rien a dire.
Bon WE
Salut babel b1 ::yeah_005::
Merci bien pour tes infos, je vois que tu est un pro en matirere de FAP.
Je reprend ta phrase (Renault utilise des FAP placés deriere le catalyseur d'oxydation pour faire grimper la temperature avec des post injections )

Ces post injections ce situeraient dans le FAP lui mème ? Y a t'il des composants particulier dans le FAP qui feraient grimper la T° :?: j'ai du mal a saisir le détail exacte du fonctionnement, c'est pour cela que dès fois j'aime bien les photos, mais c'est pas une obligation.
A tu survolé mes topics :wink:

J'ai lu rapidement le topic et j'ai remarqué que l'on parle quelque fois du 2.0 L R9M, mais le mien est un M9R 817, 175cv BVA. :ouioui:

Par contre si tu veux pas que je me fâche "LATITUDE" ne prend que 2 T et pas 3 ::yeah_006::

::yeah_009::
Dernière édition par J-M le Dim 17 Nov, 2013 12; édité 1 fois
Le FAP sur le site de Renault

sur cette page

Citation:
La phase de régénération consiste à porter le FAP à très haute température. Pour cela, le calculateur ajoute au cycle d'injection une, voire deux post-injections absentes en mode d'injection normal. Cette modification du cycle d'in- jection lors de la phase de régénération du FAP est totalement «transparente» pour l'utilisateur car le système ajuste en permanence le couple en fonction du besoin «pédale» et donc de la pression qu'exerce le conducteur sur l'accélérateur. Si le FAP est essentiellement destiné aux véhicules dotés d'un système common-rail multi-injection, il peut également être présent sur des moteurs équipés d'injecteurs à pompe, bien qu'ils soient moins flexibles en termes de multi-injection. L'atout de post-injections entraîne une forte augmentation de la température des gaz d'échappement. Ils portent alors le substrat poreux de FAP à plus de 570°C.
Soumises à cette température, les suies, essentiellement composées de carbone, se transforment en gaz carbonique et en vapeur d’eau. Il s’agit d’une postcombustion contrôlée.
_________________
NOUVEAU : Adhérez à l'association et bénéficiez (entre autres) du prêt d'une "valise" Can Clip prête à l'emploi + notices Renault.
Plus d'infos ici

Leaf SV 30 kWh /Outback LTD
ex-Laguna II.2
Dernière édition par rpm91 le Dim 17 Nov, 2013 11; édité 1 fois
Bonjour rpm 91,
Merci pour tes précisions, vous ètes des pro. :ouioui:

Je rajoute le texte d'un document Renault que j'ai trouvé. :wink:


Dans le moteur, la combustion du mélange fournit de l’énergie mais aussi des
résidus. Pour leur majeure partie, ils sont constitués de CO2. Cependant, il se forme
aussi des particules, essentiellement constituées de carbone à l’origine de la couleur
noire des gaz d’échappement. Si, sur les moteurs actuels, leur production reste
limitée, elle n’est jamais totalement éliminée. La seule solution pour se débarrasser
totalement des particules est de recourir à un filtre.

L’ESSENTIEL
Le filtre à particules est constitué d’un substrat alvéolé poreux dont le diamètre des pores est inférieur à celui des particules
que rejette le moteur. En les retenant, il purifie les gaz d’échappement.
Pour cela, son substrat est directement imprégné de catalyseur. Le filtre à particules est donc monté sur la ligne d’échappement, en aval du pot catalytique, et le complète, sans s’y substituer totalement. Cependant, comme tout filtre, le FAP s’encrasse rapidement, au fil des kilomètres. Pour qu’il reste efficace et qu’il ne s’oppose pas à l’évacuation des gaz d’échappement, il faut régulièrement le régénérer : une opération qui s’effectue automatiquement et reste indécelable pour le conducteur de la voiture.
EN RÉSUMÉ
Le filtre à particules débarrasse les gaz d’échappement des particules qu’ils contiennent en les retenant dans une structure microporeuse
alvéolée. Il est automatiquement régénéré tous les 300 à 500 km.

COMMENT ÇA MARCHE ?
Il faut distinguer deux phases dans le fonctionnement du filtre à particules : le stockage des suies et la régénération.
Durant la phase de stockage, le FAP se comporte comme un filtre traditionnel. Il accumule les suies au niveau des alvéoles que porte son substrat pour ne rejeter qu’un gaz épuré. Un capteur de pression mesure l’accumulation des particules en détectant la variation de perméabilité du substrat poreux et communique cette information au calculateur de gestion du FAP. Dès que celui-ci détecte que le seuil de saturation du filtre est atteint, ce qui survient après un parcours de 300 à 500 km, il déclenche le processus de régénération.
La phase de régénération consiste à porter le FAP à très haute température. Pour cela, le calculateur ajoute au cycle d'injection une, voire deux post-injections absentes en mode d'injection normal. Cette modification du cycle d'injection lors de la phase de régénération du FAP est totalement «transparente» pour l'utilisateur car le système ajuste en permanence le couple en fonction du besoin «pédale» et donc de la pression qu'exerce le conducteur sur l'accélérateur.
Si le FAP est essentiellement destiné aux véhicules dotés d'un système common-rail multi-injection, il peut également être présent sur des moteurs équipés d'injecteurs à pompe, bien qu'ils soient moins flexibles en termes de multi-injection. L'atout de post-injections entraîne une forte augmentation de la température des gaz d'échappement. Ils portent alors le substrat poreux de
FAP à plus de 570 ° C.
Soumises à cette température, les suies, essentiellement composées de carbone, se transforment en gaz carbonique et en vapeur d’eau. Il s’agit d’une postcombustion contrôlée.
Ces gaz traversent facilement la paroi poreuse du FAP et sont éliminés par le pot d’échappement. Ce cycle de régénération
dure une vingtaine de minutes. A son issue, le calculateur du système de multi-injection retrouve son fonctionnement normal.
La régénération du FAP modifie légèrement le couple moteur en raison de l’accroissement de la valeur de la postinjection proche, appelée aussi seconde postinjection. Pour compenser cet effet et rendre cette phase imperceptible pour le conducteur, le calculateur d’injection modifie aussi légèrement les valeurs des autres injections élémentaires. Le comportement moteur reste ainsi inchangé.


Est ce que cette photo correspond au modèle que tu d'écrit :?:
clic pour agrandir
clic pour agrandir



A ce lien :arrow: http://www.google.com/imgres?imgurl=http://duster.forum-d..&ved=0CD4Q9QEwBA

On voie mieux la photo :ouioui:
clic pour agrandir
R9M: 1,6 l 1598 cm3, 130 ch, 320 Nm lancé en 2011 sur Scénic (http://www.planeterenault.com/1-gamme/45-moteurs/5064-16-dci-r9m/)

M9R: 2,0l 1995 cm3, 130 à 180 ch, 320 à 400 Nm, lncé en 2006 sur Laguna II et Espace
l(http://www.planeterenault.com/1-gamme/45-moteurs/4850-m9r-dci-130-a-180/)

Le principe général du FAP est toujours le même , la post injection pour réchauffer les gaz d'échappement puis le FAP se faisant soit par un 5è injecteur (sur la 3è et 4è génération de 1,5 dCi), soit par la post-injection sur les injecteurs piézo éléctriques, plus réactifs

Après tu peux avoir, en plus du circuit EGR HP en amont du FàP, un EGR BP en aval du FàP (sur 1,5 dCi et 1,6 dCi sur le Scénic)
_________________
NOUVEAU : Adhérez à l'association et bénéficiez (entre autres) du prêt d'une "valise" Can Clip prête à l'emploi + notices Renault.
Plus d'infos ici

Leaf SV 30 kWh /Outback LTD
ex-Laguna II.2
a j-m
je 'ai pas pour l'instant survole tes topics
pour la fonctionement du fap la fin de ce petit film est assez didactique a partir de 4.1 mn
http://www.youtube.com/watch?v=Cl7XoyrXuvk

Pour le fonctionnment des FAP et pour y avoir travaillé voila ce que je peut dire
la regenetation d'un Fap c'est un peu comme la pyrolyse d'un four de cuisine
il faut de la temperature (650 C°) de l'air et du combustible ( les suies)
si on a tout cela dans le FAP, il y a oxydation des suies.
un fois demarrée l'oxydation est elle meme exothermique ( elle fournie de la chaleur)




Le moteur diesel fonctionnent toujours en exces d'air donc de l O2 il y en a toujour en peu
le principal probleme est de fournir au Fap des gaz suffisament chauds pour amorcer et controler l'oxydation des suies avec l'oxygene retant dans les gaz d'echappement

pour obtenir de la temperature afin d'amorcer la reaction le calculateur va agir alternativement ou simultanement sur plusieur parametres en autres

l'avance a l'injection ( en la retardant on augmente la temperature des gaz en sortie de cylindre)

mais surtout on va profiter du catalyseur d'oxydation pour creer de la chaleur
En fait faisant des post injections dans le cylindre tres tard en phase de detente celles ci ne brulent pas entierement dans le cylindre et se melangent a O2 residuel.
ce melange est expulsé en phase d'echappement et s'oxyde sur le cata en degageant une tres forte chaleur . Le Fap place deriere le cata recoit alors ce qui il faut de chaleur et d'O2 pour commencer l'oxydation des suies .
Des capteurs de temperature placés sur la ligne d'echappement permettent au calculateur de moduler la quantite de post injectiuon ,ainsi que les avances pour assurer une regulation de la temperature du FAP.

On comprend bien que plus le Fap est placé loin du moteur plus c'est difficile d'obtenir et de reguler une temperature de 650 C) sur celui ci

C'est pourquoi sur certaines applications (K9k 105 ch/ 110ch par exemple) on a egalement un petit injecteur basse pression placé sur l'echappement qui complete le role de la post injction).
cet injecteur est place en amont du cata et du FAP
Les post injections ont l'inconenient majeur de diluter l'huile moteur avec du gas oil (lorsque les jets heurte les parois du cylindre) ;
l'injecteur a l'echappement permet de limiter les quantités de post injections dans les condition de fonctionement difficile pour la rege ( faible charge ralenti ..)
il est anote que le fap lui meme conporte un revetement qui lui permet de faire baisser la temperature pratique d'oxudation des suies
ainsi il limite la dilution et augment l'intervalle inter vidange.


PSA eux il ont une autre technique
le systeme est similaire concernant les post injection pour creer de la chaleur
par contre il n'y a pas de revetement special sur la fap. la cerine qui est dosée dans le reservoir et qui ne brule pas dans la chambre de combustion , se melange et se depose avec les suies a la surfaces des canaux amont du FAP,
Au declenchement de la phase de rege par les post injections, ces depots brulent, les suies carbonée se transforment en Co2 , par contre les sel de cerine restent dans le FAP et ont tendence a le colmater.
Au debut de leur applis FAP (debut anne 2000) , PSA preconissait un remplacement du FAp tout les 80 000 km en autre a cause de cet encrassement au cendres.
mais actuellement la modification des ligne d'echapement, des modes de combustion on fait que cet replacement a énorment ete repoussé.
Un avantage du Fap PSa est qu'il forme peu de dioxyde d'azote contrairement a FAP catalyse
Les normes de pollution reglementaires actuelles ne font pas la difference entre N0 et No2 mais il n'est pas evident que cela dure.
dans ce cas les fap a cerine aurait un avantage intrinseque .
bon WE
Bonsoir.
Rien a dire, vous ètes les meilleurs. :ouioui:
Le film est excellent.

Pour ma part j'adore les choses quand elle sont expliquées en détails jusquau bout comme vous l'avais si bien fait ::hello_010::

Je vais vous faire un cadeau en photos. Cliquer dessus.
J'ai vu cette belle Italienne hier.

clic pour agrandir

@+JM-T31


Sauter vers: