France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Clio 4 restylée

Clio 4 restylée

Commercialisée en 2012, celle qui lança le renouveau de la gamme Renault a du attendre 4 ans avant de voir arriver ce timide restyling, preuve d'un design très réussi et reconnu de tous.


On ne change pas une recette qui gagne, de sorte, comme sa concurrente directe, la 208, il y a plus d’un an, Renault n'a apporté que de très légères évolutions, se contentant d'un repoudrage de façade et de subtilités à l’intérieur.

En effet, les évolutions du design tiennent sur les doigts d'une main. On peut cependant relever que la grille encadrant le logo a évolué, et que le bouclier est quelque peu plus agressif même si on aurait tendance à préférer l'ancien qui paraissait plus cohérent et moins commun.

Clio 4 2016

Les feux avant évoluent et deviennent full LED, de type « Pure Vision » permettant d'accroitre de 20 % la luminosité vs des feux halogènes, tout en étant moins éblouissants. En haut de gamme, les feux de jour passent également aux LED et forment un « C » signe distinctif du reste de la gamme.

Un habitacle en nette amélioration

Le style de la Clio a été autant unanimement reconnu que l'habitacle a été décrié pour une qualité perçue en nette baisse par rapport à la Clio 3. Si lors de la commercialisation, chez Renault on se plaisait à dire que les enquêtes clients n'avaient pas révélées cela, le constructeur a pourtant changé son fusil d'épaule.

Ainsi, de nouveaux matériaux ont été utilisés, et notamment un plastique disposant d’un grain plus valorisant visuellement parlant mais aussi et surtout au toucher. C’est le cas que ce soit sur le haut du tableau de bord, mais aussi au niveau des portières qui ont d’ailleurs fait l’objet d’un nouveau dessin.

On peut également noter que certains plastiques « cheaps » ont été retirés comme au niveau du volant, tandis que le levier de vitesse a été également retouché, ou encore l’accoudoir central ou les aérateurs centraux.

Renault a ainsi distillé à dose homéopathique de petites améliorations qui au final permettent d’obtenir un ensemble homogène et cohérent avec l’impression générale que dégage la voiture.

La personnalisation reconduite, mais simplifiée

En 2012, Renault mettait largement en avant les possibilités de personnalisation de la Clio, avec de nombreuses combinaisons possibles que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur. Cette mode lancée notamment par Mini et DS était alors dans l’air du temps.
Plus gadget qu’autre chose, Renault a simplifié son offre. Désormais, il est seulement possible de choisir parmi 5 strippings de toit, et des rétroviseurs d’une autre couleur, associés à quatre packs de personnalisation jouant sur le joncs de calandre et les protections latérales de porte.

A l’intérieur, deux nouvelles ambiances (rouge et grise) sont proposées. Il est désormais possible de dissocier la couleur du tableau de bord avec celle de la sellerie. De même, s’il est toujours possible de modifier l’aspect de certains éléments comme les enjoliveurs d’aérateur ou du levier de vitesse, le choix est désormais bien plis restreint avec seulement trois couleurs (rouge, gris, ivoire), en uni ou en dégradé.

Une liste d’équipements mise au goût du jour

Les niveaux de finition ne changent pas, à savoir Life, Zen, Business, Intens et Initiale Paris, cette dernière n’étant pas disponible sur l’Estate. Mais au bout de 4 ans, il était normal que Renault fasse évoluer la liste des équipements.

Ainsi, désormais, le dispositif R&Go, présent sur la Twingo, qui permet d’utiliser son smartphone comme écran tactile est proposé en entrée de gamme. MediaNav, le système de navigation proposé chez Dacia est proposé sur les versions milieu de gamme avec un écran tactile de 7’’. Bien que très simple, il est largement suffisant au quotidien avec la navigation GPS, le Bluetooth (audio et téléphone), l’affichage de la caméra de recul et le système audio + prise USB.

Enfin, pour les finitions les plus chères, le R-Link est bien sur présent. Plus évolué que le mediaNav, il propose en plus un écran tactile capacitif. Tel un téléphone, le R-Link permet d’installer des applications spécialisées via le R-Link Store gratuites ou payantes, de lire des photos ou vidéos à l’arrêt, mais surtout, il dispose de la reconnaissance vocale, et de la navigation Tomtom avec la mise à jour en temps réel du trafic via Tomtom Live, et des alertes de zones dangereuses via Coyotes Series (sur abonnement, offert pendant 1 an).
Enfin, l’application Waze pourra être installée gratuitement dès 2017.

Hormis l’offre dite « multimédia », selon les versions, la Clio peut désormais disposer d’un radar avant, du système de stationnement « main libre » Easy Park Assist, du système audio Bose et ses 7 hauts parleurs dont un caisson de basse installé dans le coffre.

Le dCi 110 enfin proposé

La palette des moteurs reste quasiment inchangée à l’exception du dCi 110 qui, pour des raisons qui lui sont propres, Renault n’avait pas voulu proposer il y a 4 ans. Au contraire de ses concurrentes, l’offre Diesel « grand public » -en plus du dCi 75- s’arrêtait ainsi au dCi 90 que certains pouvaient trouver un peu léger.
Ce n’est désormais plus le cas puisque le dCi 110 (110ch à 4 000 tr/min et 260 Nm à 1 750 tr/min) est désormais disponible, associé à une boite de vitesse manuelle à 6 rapports. L’EDC n’est ici pas possible.

Le bloc TCe 120 (120ch, 205 Nm dès 2 000 tr/min) en plus de la boite auto EDC, peut désormais être équipé de la boite manuelle, réduisant ainsi la facture.

Bien sur, l’offre essence compte toujours un petit 75ch et le 900cm3 3 cylindres TCe 90ch que nous avions essayé en Italie en 2012.

A noter que la Clio GT et la Clio RS sont toujours proposées.
 



 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |