France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Alpine Célébration

Alpine Célébration

Les 24H du Mans et les 60 ans d'Alpine étaient l'occasion pour Renault de dévoiler un show-car très attendu par les fans puisqu'il représente ni plus ni moins la renaissance de la marque Alpine disparue il y a maintenant 20 ans.


Au cours de nos discussions il y a quelques semaines, les représentants de la marque nous avaient confirmés que cette Alpine respectait réellement les gènes de sa devancière ainsi que les codes stylistiques. Et le moins que l'on puisse dire c'est que la filiation entre les deux est indéniable.

L’exercice était vraiment très difficile, notamment du fait des nombreuses normes, mais Renault a en effet réussi à moderniser le design de l'A110 sans dénaturer cette dernière. Sans nul doute, les fans de la première heure ne seront pas déçus –ce qui est toujours difficile-, tandis que ceux de l'heure actuelle seront certainement attirés par cette sportive racée qui ne tombe pas dans l'agressivité exacerbée de certaines sportives ou GT.

Alpine Celebration 2015

Ce Show-car est donc encore plus qu'un clin d’œil, c'est une renaissance, avec de nombreux petits points de détails rappelant « l'ancienne » ! Outre le large bouclier intégrant une énorme prise d'air, l'avant se veut même le portrait craché de sa devancière, avec un capot nervuré en son centre ainsi que sur les côtés comme pour rappeler les charnières du coffre de l'A110. Les doubles optiques principales sont modernisées tout en gardant la forme générale tandis que les deux petits feux ronds du centre sont pratiquement repris tels quels. Comme à l'époque, le nom Alpine apposé sur le capot reste discret, tandis que le logo Renault... disparaît. Les temps changent !
De profil, le « A » d'Alpine se retrouve apposé de chaque côté, à l'avant de flancs creusés sur la partie basse des portières telle l'A110 de l'époque.

La poupe musclée, se veut plus novatrice, mais là encore, on retrouve de nombreux points de détails comme de petites écopes qui outre l'apport au design, présentent l'avantage d'assurer le refroidissement du moteur placé en position centrale arrière.
La vitre de custode, là encore très inspirée de la berlinette, vient se rattacher sur les ailes afin de combler le manque potentiel de luminosité de l'habitacle du fait d'une surface vitrée limitée.

Alpine 2015

Très musclé, l'arrière de ce show-car est composé d'un large diffuseur intégrant en son centre un feu central, telles les Formule 1, et sur les côtés, deux sorties d'échappement rondes, en inox brossé.

Mais la meilleure nouvelle dans tout cela c'est qu'il s'agit bien d'un show-car, c'est à dire plus qu'une simple étude de style. A en voir le résultat, on devine que le modèle de série n'est vraiment pas très loin.

Preuve en est -même si c'est un peu moins vrai ces dernières années-, alors que pour les concepts-car les constructeurs s'extasient sur des motorisations extravagantes et irréalisables en série, Renault s'est montré très discret sur l'aspect technique.
Outre le moteur placé à l'arrière, aucune autre info n'est à se mettre sous la dent, même si on peut légitimement penser que le bloc 1,6 TCe sera proposé, dans une version certainement proche des 250ch, permettant d'afficher de solides performances du fait d'un poids largement maîtrisé.



 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |