France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accueil > 
Par Loic FERRIERE le 20/09/2013
 

Cet article/brève a été placé en archive le 27/10/2014 . Il n'est donc plus d'actualité.

dCi 160, évolution du 2.0 dCi

dCi 160, évolution du 2.0 dCi

Annoncé en 2010 en remplacement de l’ancien F9Q 1.9 dCi, le 1.6 dCi 130 nom de code R9M va enfin évoluer pour accéder à des puissances plus importantes et remplacer sur certaines gamme le 2.0 dCi M9R qui va lui aussi évoluer.


Depuis son introduction sur le Scénic en 2011, Renault tardait à généraliser ce nouveau moteur, doté de technologies modernes qui ont ensuite été déployées sur le reste de la gamme, comme le Stop&Start, le thermomanagement, la Pompe à huile à cylindrée variable, ou encore l’EGR basse pression.

Malgré un accueil très positif de la part de la presse, la gamme Renault n’avait que très peu eut le droit à ce moteur. Il faut dire aussi qu’avec sa puissance unique de 130 ch, son usage était plutôt limité, et « batard » entre le 1.5 dCi K9K (jusqu’à 110ch) et le 2.0 M9R (de 130 à 180 ch). Ainsi, seule la gamme Mégane et Scénic y avaient droit, ainsi que le Qashqai de Nissan.

1.6 dCi R9M

Pourtant, la stratégie de Renault est claire à son sujet. Si on pouvait penser qu’il allait descendre en gamme pour remplacer le K9K 1.5 dCi commercialisé en 2001 sur la Clio restylée, il n’en n’est rien, comme Planète Renault l’avait annoncé lors de l’essai du Scénic dCi 130.

En réalité, ce moteur équipera la gamme moyenne/haute et… les utilitaires, et notamment le futur Trafic. Il va également remplacer certaines versions de son grand frère le moteur 2.0 dCi M9R qui équipe la Laguna.

Déjà aperçu sur des concepts-car, une version 160ch. et potentiellement 180ch. va ainsi arriver en 2014. Pour cela, Renault a plusieurs armes à sa disposition, comme un second Turbo (Twin Turbo), ou une rampe d’injection à pression plus important, sans compter la réduction des frottements,…
Sur le dernier concept-car appelé « Initiale Paris » représentant le futur Espace, une version Twin Turbo de plus de 400 Nm de couple a d’ailleurs été présentée, même si aucune puissance officielle n’a été annoncée. On parle cependant de 200 ch… Ainsi, nul doute que dans l’avenir plus ou moins proche, une telle puissance sera proposée.

Un 2.0 dCi M9R plus puissant, disparition du V6 dCi V9X
Avec ces deux/trois niveaux de puissances, le 1.6 dCi entrerait en concurrence directe avec le M9R. Ce dernier va ainsi monter en puissance pour remplacer petit à petit le « gros » V6 V9X qui continuera certainement d’équiper les modèles Infiniti, mais qui aura du mal à passer –à moindre coût- les normes EURO VI sans compter les taxes « écologiques » en France…

V6 dCi 240 V9X
Le V9X V6 dCi 240


Dévoilé il y a tout juste 6 ans, ce moteur qui aura été couteux en développement, n’aura pas eu la carrière qu’il aurait mérité, la faute à une politique gouvernementale totalement en sa défaveur, et à une offre de véhicules haut de gamme quelque peu limitée et/ou boudée, là encore peu aidée par les décisions politiques françaises. Et quand on ne peut pas vendre sur son propre marché, difficile de se faire une légitimité ailleurs…
 



 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |