France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Accord de compétitivité: vers la sortie du tunnel

Accord de compétitivité: vers la sortie du tunnel

Un accord de compétitivité a été accepté le 6mars 2013 chez Renault entre les pricipaux syndicats et la direction du groupe RENAULT. Après plusieures réunions infructeuses les différents protagonistes ont réussis à s'entendre


Un accord de compétitivité a été validé hier chez Renault entre les principaux syndicats (FO et CFE-CGC représentant plus de 30% des voix) et la direction après 17 réunions de travail. Les négociations avaient débutées en Octobre 2012 et devaient normalement se conclure rapidement par un projet sur le long terme et la survie de l’outil de travail. Après une bataille de presque 6 mois il était temps de conclure afin « d’arrêter l’hémorragie et sortir de la spirale infernale dans laquelle était des sites comme Douai, Sandouville et Flins » déclare le représentant syndical FO, Laurent SMOLNIK auprès du site web du Monde.fr du 6 mars 2013.
Cet accord appelé « le contrat pour une nouvelle dynamique et de développement social de Renault en France » prévoit le maintien des usines en France et demande un effort durable aux salariés en échange et cela malgré les 8260 suppressions de postes prévus d’ici à 2016, Sources les Echos.fr et Lemonde.fr. La direction du losange maintiendra donc les trois sites de productions que sont Douai Sandouville et Flins avec « un niveau de production minimum de 710000 véhicules par an à l’horizon 2013, dont 110000 à Flins qui bénéficierait de la localisation des versions de Clio IV à forte valeur ajoutée » Source Lemonde.fr 6/03/2013. En contre partie il y aura gel des salaires en 2013 et augmentation du temps de travail. La direction demandait la mobilité géographique de ses salariés lors de ces négociations mails les syndicats y étaient opposés, elle a donc acceptée que ce soit sur la base du volontariat que cette mobilité se fasse. Entre aussi dans cette négociation le rapatriement de la production des Clio IV à volant à droite.
En ce qui concerne la CGT, elle refuse catégoriquement ce projet d’accord, elle considère que les conditions de vie et de travail des salariés seront à nouveau dégradés et que cela « fragilisera encore plus l’entreprise ».
L’accord final sera signé lors du CCE (comité central d’entreprise) le 12 Mars 2013
 



Les 25 dernières actualités liées:
 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |