France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Renault Planète Renault Planète Renault Planète Renault
Gamme Michelin Pilot Sport

Gamme Michelin Pilot Sport

A l'occasion de la journée circuit qui s'est déroulée le mois dernier sur le circuit du Luc en Provence, Planète Renault en profite pour vous présenter le pneumatique Michelin Pilot Sport 2 testé sur une Mégane 3 RS, ainsi que le reste de la gamme.


Le manufacturier français se plait à rappeler que le Pilot Sport 2 est issu de la technologie acquise en Formule 1 et qu'il est également le pneumatique le plus rapide du marché, puisque c'est sur ce modèle que le record du monde de vitesse a été établi, sur circuit fermé, avec une Bugatti Veyron à plus de 400 km/h. Le Pilot Sport 2, alis PS2, est également le pneumatique de référence chez Porsche puisqu'il équipe toute sa gamme, à savoir la 911, la Boxter, la Cayman, ainsi que la Panamera.

Le Pilot Sport est disponible pour des dimensions allant de 17 à 22''. Techniquement, mais sans rentrer dans des détails trop précis, le Pilot Sport 2 est composé de quelques innovations ou technicités permettant une meilleure tenue de route pour des performances améliorées, tout en maintenant une durabilité accrue.

Michelin Pilot Sport 2

En premier lieu, le VCP (pour Variable Compact Patch) permet d'optimiser la surface de la gomme au sol. En effet, en fonction des sollicitations transversales, la surface de gomme qui est en contact avec le bitume va « s'adapter ». Grâce à cela, le Pilot Sport 2 offre un meilleur grip.

D'autres dispositifs comme un entaillement réduit -proche d’un pneu de F1- permettent de limiter les déformations non désirées liées à la prise d’appui en virage. Avec un « rainurage » réduit, les possibilités de déformations sont ainsi forcément plus réduites, puisque les « pains » de gomme sont plus massifs et donc moins déformables.

Cependant, qui dit entaillement réduit, dit aussi problèmes de comportement sur sol détrempé puisque l'eau est alors moins bien évacuée. Alors, pour proposer un bon grip que ce soit sur le sec ou sur le mouillé ce qui est toujours une équation difficile à concillier, le pneumatique dispose d'une sculpture asymétrique avec un taux d'entaillement de 30% sur l'extérieur du pneumatique, tandis que le profil intérieur dispose quand à lui d'un entaillement de 40% permettant une meilleure évacuation de l'eau et donc une adhérence améliorée. Cette partie du pneu ne subissant pas la même prise d'appui en virage, le comportement n'en sera ainsi pas impacté.

Ainsi, grâce à ce profil asymétrique, le pneumatique propose un bon grip en virage avec une déformation réduite et surtout mieux controllée, alors que le profil intérieur permet une meilleur évacuation de l'eau. Ce genre de dispositif n'est cependant pas nouveau puisque les concurrents proposent également des pneumatiques à profil asymétriques. Néanmoins, c'est une première chez Michelin sur ce modèle puisque ses prédecesseurs le Pilot SX GT puis le Pilot Sport étaient symétriques.

Michelin Total Performance
Michelin a la réputation depuis de nombreuses années de proposer d'excellents pneumatiques -si ce n'est les meilleurs-, certes généralement les plus chers du marché, mais aussi les plus endurants ce qui au final leur permet de proposer un bon raport longévité/prix.
Dernièrement, Michelin a lancé son plan « Total Performance » qui a pour but de grignoter des gains de performance dans tous les secteurs importants d'un pneumatique, et ce, même si cette caractéristique n'est pas prise en compte dans l'étiquetage qui vient d'arriver sur les pneumatiques, et qui est donc, peu « vendeuse ».

En effet, les caractéristiques d'un pneu ne se limitent pas à ce qui est présenté sur l'étiquettage rendu obligatoire. Le nombre de paramètres à prendre en compte est bien plus important: tenue sur sol mouillé, tenue sur sol sec, consommation, distances de freinage et longévité en sont les principales alors que l'étiquetage propose seulement la consommation, le bruit, et la tenue sur sol mouillée...

Généralement, quand on favorise l'une des caractéristiques, l'autre est impactée négativement. Ainsi un pneumatique très bon sur sol mouillé (pris en compte sur l'étiquetage) peut très bien être très inférieur sur sol sec (élément non pris en compte), ou causer une nette augmentation de la consommation...
On le voit donc, les caractéristiques proposées sur l'étiquetage sont très insuffisantes et risquent surtout de fausser le choix du consommateur car certaines sous-marques pourraient grandement favoriser ces paramètres en dépit des autres. De même, un pneumatique typé "sec" ne pourra pas être mis en avant avec ce système...

Michelin de son côté s'est engagé sur la voie de la « performance totale », avec pour objectif de ne pas priviligier un domaine en dépit d'un autre, mais bien de proposer des produits homogènes sur l'ensemble des caractéristiques.

Le Pilot Sport 2 n'échappe bien sur pas à la règle, même s'il a été commercialisé bien avant le plan "Total Performance". Ce pneumatique est clairement typé Sport comme le prouve son nom, et donc circuit, mais il reste un pneumatique grand public qui doit respecter la politique de Michelin. Son but ultime n'est donc pas de proposer uniquement une endurance à toute épreuve ou un grip extraordinaire au détriment des autres paramètres.

Excellent sur le sec, hyper précis, et permettant de disposer d'une excellente motricité en virage, ce pneumatique est plutôt bluffant, et certainement l'un des meilleurs du marché dans sa catégorie si ce n'est le meilleur.

Sur le mouillé, et même si nos tests ne nous ont pas permis de le pousser véritablement sur ce type de terrain, il reste vraiment très sur, même s'il se dit qu'il aurait une très légère tendance à l'équaplaning sur des pistes vraiment très détrempées. Nous n'avons cependant pas pu aller jusque là.

En terme d'usure, malgré une bonne journée ou la dégradation des pneumatiques n'était vraiment pas la priorité (environ 200 km de piste) la tenue paraît vraiment très bonne, même s'il faudra continuer, à l'occasion d'une prochaine journée de test à tester ce point. Malgré tout, une utilisation « circuit » est bien plus contraignante qu'une utilisation « tourisme » et ne revendique en rien l'usure normale d'un pneumatique. On peut ainsi estimer qu'un tel pneumatique (roues motrices à l'avant) pourrait facilement durer 10 000 km, dont 600/700 km de piste pure et dure, ce qui est déjà pas mal quand on sait que chez certains concurrents, un train de pneus peut faire une seule session de circuit soit environ 200 km de piste (sur un circuit comme le Luc).

Ainsi, les stigmates des fortes solicitations se remarquent et prouvent bien le travail du pneumatique -notamment sur les flancs-, de la déformation de celui-ci sur des virages en appui.

Une gamme complète de modèle sportifs
Michelin propose toute une gamme de pneumatiques pour véhicules sportifs. Le Pilot Sport 2 est bien sur le modèle de référence pour les sportives de tourisme. Un modèle dérivé, le Pilot Sport 3, remplace le Pilot Sport 2 pour les grosses berlines puissantes, mais avec une efficacité accrue sur sol mouillé (distance de freinage réduite de 3m d'après une étude de TUV SUD de 2009 en 245/40ZR18 Y), plaisir de conduite, et économie de carburant. Il s'agit ainsi d'un modèle un peu moins typique, plus homogène que le PS2 dont il dérive. Il existe en 16,17,18 et quelques 19 pouces.

Tout nouveau, tout beau, le Pilot Super Sport est dédié aux véhicules ultra sportifs et très performants, mais n'existe principalement qu'en 19 et 20''. Par rapport au PS2, il freine 3m plus court d'après Michelin, et se révèle être le n°1 en terme de tenue de route sur sol sec d'après une étude de 2010 réalisé par l'organisme indépendant TÜV SÜD, dans les dimensions 245/40ZR18Y.

Michelin Pilot Super Sport

Et ce n'est pas tout, car le Pilot Super Sport se classe même en leader dans les différents autres tests menés en 2010 par TÜD SÜD Automotive ou Dekra qui testent les différents pneumatiques d'une même gamme des grandes marques que sont Bridgestone (Potenza S001) Continental (Contisportcontact 5P), Dunlop (SP Sport Maxx GT), Goodyear (Eagle F1 Asymetric) et Pirelli (P Zero).


Les modèles testés

Test de Longévité du Pilot Super Sport


Résultats freinage sur sol sec du Pilot Super Sport


Résultats de freinage sur sol mouillé du Pilot Super Sport

Enfin, pour de la piste pure et dure -et même si le pneumatique est homologué pour la route- , le Pilot Sport Cup+ est la référence sur circuit.



 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Imprimeur |