Accueil / Le Groupe Renault et les chiffres clés

[Autre] Ghosn en a rêvé, Marchionne l’a fait !

<12
Message Lun 02 Fev, 2009 17:02
Tout d’abord merci à tous pour votre contribution à ce débat.
Le moins que l’on puisse dire est que les choses vont vite et de nouvelles rumeurs pointent déjà.


Ce matin, La Tribune annonce qu’un rapprochement est en vue entre PSA et BMW.

PSA « cherche carrément une véritable alliance » de préférence avec « un concurrent à structure de capital également familiale ».
BMW et PSA ont déjà établit des coopérations dans le domaine des moteurs.

« Une délégation de BMW s’est rendue le 21 janvier à l’Elysée, à Matignon et à Bercy. Elle a présentée ses technologies environnementales, ses projets concernant la voiture électrique et ses collaborations avec PSA »

L’accueil reçu aurait été très bon, d’autant que le gouvernement « souhaite en contre-partie du plan de soutient, intervenir plus directement dans les orientations des constructeurs français (où sont les chantres du libéralisme…), notamment en fomentant, ou facilitant, des des rapprochements ».

On sait aussi que Streiff est un germanophile convaincu.
Si tout cela se réalise, serait-ce en substitution ou en complément d’une alliance avec Fiat ?
Et Mitsubishi est proche aussi de PSA…


Quelle que soit l'issue de ces rumeurs, la recomposition du paysage automobile mondial semble en marche.
Quel rôle l'Alliance Renault-Nissan aura-t-elle dans ce grand jeu de Monopoly ?

Certains observateurs ont considéré la nomination de P. Pelata au poste de DG de Renault était une façon, pour Ghosn, de prendre du recul par rapport à la gestion quotidienne et de se consacrer à la stratégie à l'aube des grandes restructurations.

Quant aux rumeurs, apparues aujourd'hui, sur un rachat de Volvo par Renault en son nom propre, elles ont pour origine le site d'Autocar. L'agence Reuters est aussi citée, mais s'il y a bien des articles sur ce sujet, ils datent de ma mi-2008..., donc avant la crise des subprimes.
Les négociations ont échouées sur le prix de vente...
Alors maintenant...
A moins que des subventions ne soient accordées, pour cette opération, par le gouvernement suédois qui ne veux pas de nationalisation de Volvo et Saab, mais est prêt à octroyer des aides à ses constructeurs.
Cet argent, servant alors à permettre un rachat et sécuriser ainsi l'avenir d'un ou des deux groupes suédois.
Mais cela serait trop beau...
Attention, je n'ai lu cela nul part, c'est une simple hypothèse de ma part...


Sauter vers: 



Dernières news