Accueil >  Groupe  >  Résultats commerciaux  > 

Les ventes françaises de Renault en très forte hausse en décembre 2019

La fin d’année 2019 a été très bénéfique pour le groupe Renault avec une spectaculaire hausse de près de 30%, qui reste proche de la tendance du marché automobile français qui a terminé le mois à +27,7%.
Les ventes françaises de Renault en très forte hausse en décembre 2019
Par le 06/01/2020

Ces résultats sont bien sur très artificiels. Ils sont principalement le fruit du nouveau barème du bonus-malus 2020 mis en place par le gouvernement, et qui vient encore plus taxer les véhicules selon leur niveau de rejet de CO2.

De fortes remises pour écouler un maximum de voitures avant 2020

Dans ce contexte, tous les constructeurs ont donc mis en place de fortes incitations et/ou remises pour l’achat et surtout, l’immatriculation d’une nouvelle voiture avant la fin d’année dernière. Le contre-coup se fera ressentir sur les immatriculations du début d’année.

Avec 53 348 immatriculations, le groupe Renault est celui qui a le plus profité de cet effet d’aubaine. Il obtient ainsi 25,3% de parts de marché, dont 18,8% pour Renault avec 39 747 unités (hausse de 27%), et 6,3% pour Dacia (+37,6%) avec 13 215 unités. A noter que la marque Alpine a immatriculé 386 unités supplémentaires de son A110 le mois dernier.

Son concurrent français a fait bien moins bien, puisque la hausse est limitée à +6,5% pour le groupe, dont +8,2% pour Peugeot (29 268 unités), +10,3% pour Citroën (17 905 unités), +57,7% pour DS (2 682 unités) mais - 33,9% pour Opel (3 204 unités). La nouvelle 208 n’a donc pas suffit pour faire partir plus largement les immatriculations à la hausse. Commercialement, le groupe PSA a préféré préserver ses marges plutôt que les volumes.

Les deux groupes français prennent ainsi un peu plus de 50% de parts de marché en France sur le marché des Véhicules Particuliers (VP). 

Renault également leader sur les VUL

Sur le marché du Véhicule Utilitaire Léger (VUL), la hausse du marché est de +8,8%. Le groupe Renault fait bien mieux avec +17,7% tandis que PSA fait encore un peu mieux avec +18,2%. Au sein de groupe Renault, ce sont donc 15 817 immatriculations qui sont à relever, principalement pour la marque Renault, Dacia se contentant de seulement 129 unités, soit une hausse anecdotique de +8,4%. Avec respectivement pour Renault et PSA une part de marché de 35,8% et 34,1% les deux groupes monopolisent véritablement le marché français.

La Clio 5 décolle enfin en décembre

La nouvelle Clio, commercialisée depuis juin est devenue la voiture VP la plus vendue sur les 4 derniers mois. Après 36 400 unités vendues en 6 mois, la nouvelle Clio  a été immatriculée à plus de 15 000 unités sur le seul mois de décembre.

La commercialisation des versions d’entrée de gamme équipées des blocs essence SCe 65 et SCe 75 qui permettent de proposer la Clio au tarif de 14 100 € pour le premier, et 14 600 € pour le second n’est surement pas totalement étranger à cette situation.

Si la Clio 5 a été le modèle VP le plus vendu sur les 4 derniers mois, à l’inverse, sur l’année entière et auprès du seul canal des particuliers, c’est bien la Dacia Sandero qui occupe toujours la place de leader incontesté.


Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Cache non actif