Accueil >  Groupe  >  Mitsubishi  > 

Nissan prend le contrôle de Mitsubishi

Nissan prend le contrôle de Mitsubishi
Nous vous le révélions ce matin, Nissan était en discussion avec Mitsubishi. Nissan a annoncé ce matin avoir pris une participation de 34% dans le capital de son concurrent nippon Mitsubishi Motors Corp (MMC) pour un montant de 1.9 milliard d'euros.
Par Loic FERRIERE le 12/05/2016

Après avoir été sauvé par Renault dans les années 2000, Nissan croque son concurrent plus petit et jugé trop isolé dans le paysage automobile, même s'il produit 1 millions de véhicules, principalement en Asie, sur des marchés dont Nissan est peu présent.

Selon C.Ghosn, la mise en commun de technologies permettra de dégager de nouvelles synergies. Mitsubishi va ainsi pouvoir bénéficier à terme des plate-formes communes de l'Alliance, des moteurs (et notamment des dCi de Renault en Europe), boites de vitesse, mais également des services d'achats, Si et d'ingénieurie de l'Alliance.
"Tout le monde y gagnera (...) Nous pensons que nous pouvons nous aider, nous soutenir et croître ensemble, mieux que si Mitsubishi le faisait seul de son côté" estime C.Ghosn.

Au passage, Nissan va nommer un tier du conseil d'administration de Mitsubishi Motors, qui sera par ailleur présidé par Nissan. Une vraie prise de contrôle donc, contrairement à ce que Renault a fait avec Nissan.

Des complémentarités, mais des difficultés

Grâce à Mitsubishi, Nissan se renforce sur le segment des petites voitures, actuellement dominé par Suzuzi et surtout, Daihatsu, qui appartient à Toyota. Nissan s'implante également mieux en Asie du sud-est (Thailande,...), marchés sur lesquels, il était encore assez peu présent malgré son nationnalité.

Malgré tout, le reste du groupe Mitsubishi reste encore actionnaire à hauteur d'un peu plus de 20% et aura ainsi encore son mot à dire. Nissan n'aura donc pas totalement les mains libres pour remonter la marque.

Le nouveau groupe Renault-Nissan-Mitsubishi prend la troisième place du marché mondial avec un peu plus de 9 millions de véhicules produits, juste derrière Toyota et Volkswagen.

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.